L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Travaux de la voie verte : la réponse du Département du Nord

08 janvier 2020 à 17h32 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Fabrice Preux

Les inquiétudes se multiplient sur les réseaux sociaux après le début des travaux de réhabilitation de la voie verte. En début de semaine, une manifestation a été organisée au niveau de Lez-Fontaine pour bloquer les travaux de rénovation, à l'initiative du collectif pour la « Défense des utilisateurs de la voie verte ».
Ce soir, le Département du Nord a réagi à cette mobilisation, rappelant dans un communiqué le projet qui consiste à rétablir des conditions de circulation "agréables à tous". Le projet prévoit, selon le communiqué :

"

- Un accès élargi à tous : jusqu’alors, la véloroute voie verte restait impraticable aux cyclistes et aux promeneurs une grande partie de l’année pour les raisons évoquées ci-dessus. À l’issue des travaux et de la mise en œuvre de la bande en enrobé, la voie pourra également être empruntée par les jeunes enfants en apprentissage du vélo et les familles avec poussette, par les personnes en situation de handicap moteur ayant une mobilité réduite et surtout, par les cyclistes et cyclotouristes, cette voie étant un itinéraire structurant de la pratique du vélo à l’échelle européenne (la « Scandibérique ») ;

- Un accès préservé pour les usages habituels : une bande enherbée, d’une largeur de 2,5 mètres, sera dédiée aux cavaliers et aux VTTistes. Cette voie pourra néanmoins être ponctuellement ramenée à 1 mètre si la voie de circulation est réduite ;

- Un itinéraire cyclotouristique structurant : l’intégration de la voie verte de l’Avesnois dans l’Eurovélo 3 permet d’octroyer au territoire une visibilité touristique importante et de bénéficier de subventions européennes. Elle implique en contrepartie des normes à respecter, comme la mise en œuvre d’une bande en enrobé d’une largeur minimale de 2,5 mètres sur les EuroVélos.

"

Face aux inquiétudes, le Département tient à rappeler que "le projet de réhabilitation a été présenté à de nombreuses reprises aux établissements publics de coopération intercommunale et aux élus locaux. Par ailleurs, le projet a fait l’objet d’un dossier au titre de la Loi sur l’eau et d’une étude d’incidence Natura 2000 pour le secteur concerné : les préconisations ont été intégrées au document de consultation des entreprises."

Des représentants départementaux iront prochainement à la rencontre des personnes ayant émis des inquiétudes afin de répondre à toutes leurs questions. De leur côté, les membres du collectif ont prévu de réaliser une marche ce Dimanche pour la Défense de la voie verte à partir de 9h30 depuis l'église de Sars-Poteries pour rejoindre Lez Fontaine.