L'info en Sud Avesnois et Thiérache

La transformation de l’ancien supermarché Dia de Fourmies en un Tiers-Lieu Rev3, avec commerces et espace restauration 

15 janvier 2020 à 11h42 Par Paul Schuler
Crédit photo : Ville de Fourmies

Alors que le candidat Franck Berteaux annonçait dans son premier tract vouloir transformer cet ancien supermarché en une salle polyvalente, dédiée notamment à l’organisation de lotos, Mickaël Hiraux, le maire sortant, travaille depuis 3 ans sur un ambitieux projet de Tiers-Lieu à 3 millions d’euros, qui devrait être financé à près de 70% par la Région, le département et par l’Etat. Une enveloppe de 120 000 € a d’ores et déjà été accordée, via le Pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache. Les autres subventions seront connues avant l’été.

La construction de ce Tiers-Lieu s’inscrit en complément du vaste projet de requalification du centre-ville et du plan de redynamisation du commerce local estimé à plus de 2,8 millions d’euros, qui comprend notamment le rachat et la réhabilitation de plusieurs cellules commerciales vides, la rénovation de la voirie et des parvis du théâtre, la pose d’un nouveau mobilier urbain, la création de pistes cyclables ou bien encore l’aménagement de nouvelles places de stationnement.

Un bâtiment intégré dans un aménagement paysager de qualité

Ce futur Tiers-lieu sera conçu comme un mini-village au cœur de la ville, avec une partie intérieur et une partie extérieure. Le parking sera conservé et embelli, mais une partie sera évolutive pour accueillir certains événements. Les aménagements paysagers envisagés permettront de rejoindre et même de traverser le Tiers-lieu, depuis la rue d’orient jusqu’à la rue Saint louis et inversement. Des gradins extérieurs seront notamment aménagés dans le fond du parking, pour accueillir les promeneurs, ainsi que des événements festifs, culturels et artistiques.

Un projet Rev3

Ce futur nouveau bâtiment répondra à toutes les nouvelles normes environnementales. Ce projet s’intègrera par exemple dans une boucle de chaleur produite par une chaufferie Biomasse. Par ailleurs, l’entièreté de la toiture sera recouverte de panneaux photovoltaïque pour assurer une autoconsommation collective de l’énergie.

Comme on peut le remarquer sur les plans et photos présentés par le maire de Fourmies, ce futur Tiers-Lieu sera particulièrement lumineux, végétalisé et coloré. Il sera construit avec des matériaux naturels, en donnant la priorité aux bois issus des forêts locales.…

Le calendrier des travaux 

Ce projet devrait se concrétiser dès cette année. Le permis de construire a d’ores et déjà été déposé le 13 janvier dernier. Dès son acceptation, les premiers travaux de dépouillement du bâtiment commenceront d’ici le mois de mars, avec une phase de démolition envisagée sur les mois de mars, d’avril et de mai. La construction de la nouvelle structure devrait être lancée avant l’été, pour se terminer au cours du second semestre 2021, avec une ouverture espérée en décembre 2021, au plus tard.

Un véritable pôle économique, social et culturel en plein centre-ville

Bien plus qu’un simple laboratoire informatique, ce nouveau tiers-lieu de 2 000 m2 comprendra un fab’lab, une menuiserie, un espace coworking, des salles dédiées aux formations, des bureaux, une salle de répétition pour les orchestres du Pole d’enseignement musical, un studio d’enregistrement audio-vidéo, 2 ou 3 cellules commerciales en façade, un espace restauration, une terrasse extérieure, un Repair’Café et même des « pop-up store » modulables pour l’accueil de commerces éphémères.

>>> Les explications de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies :

Photos