L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce mardi 15 septembre 2020

15 septembre 2020 à 10h45 Par Paul Schuler

Un piéton volontairement percuté par un véhicule vendredi soir à Louvroil

D’après les 1ers éléments de l’enquête, le conducteur a tenté à plusieurs reprises de renverser ce piéton, avant d’y parvenir. Il aurait agi par jalousie, suite à une rivalité amoureuse. La victime a été blessée et sa jambe s’est d’ailleurs retrouvée coincée entre la voiture de l’assaillant et un autre véhicule en stationnement. L’auteur de l’attaque a été interpellé dans la soirée et aussitôt placé en garde à vue. Il sera poursuivi pour des faits de violences volontaires, aujourd’hui en comparution immédiate. Lors de son audition au commissariat de Maubeuge, le conducteur a expliqué qu’il avait voulu se venger après avoir appris que ce piéton sortait avec son ex-petite amie.

Un appel à la vigilance lancé par les policiers de Maubeuge, suite à l’apparition d’un nouveau mode opératoire de vol par ruse au préjudice des personnes âgées 

Depuis quelques jours, des faux directeurs d’agences bancaires abusent de la vulnérabilité de certains retraités. Ces individus malintentionnés informent leurs victimes du passage imminent d’un de leurs employés pour récupérer leur carte bancaire soi-disant défectueuse. Une fois la carte confiée, des sommes d’argent importante sont alors retirées des comptes. Une enquête a été ouverte par la Police Nationale dans le Nord.

Les suites de l’enquête après l’explosion d’un obus à Cerfontaine, près de Rousies

Alors que l’état de santé de la victime s’est stabilisé, mais reste très préoccupant, sa maison a été mise sous-scellés et sa collection d’obus placée sous haute protection. L’arme qui a explosé est un obus anglais non-chimique, datant de la 1ère Guerre Mondiale. Signalons par ailleurs que la maison n’a pas été dégradée par le souffle de l’explosion. Elle ne présente aucun risque d’effondrement.

La moitié des policiers municipaux de Maubeuge placée en isolement pendant 7 jours

Après les cas positifs au Covid-19 pour 5 agents de la sureté urbaine de la police nationale à Maubeuge, c’est cette fois-ci le fonctionnement de la police municipale Maubeugeoise qui est à son tour impacté par l’épidémie du Coronavirus ! Hier soir, Arnaud Decagny, le maire de Maubeuge nous a confirmé que trois fonctionnaires municipaux, issus de 3 brigades différentes, ont bel et bien été testés positifs à la Covid-19. Ils ne sont pas forcément malades, mais à la demande de l’Agence régionale de santé, ces 3 agents et 21 de leurs collègues qui ont été en contact avec eux, ont immédiatement reçu l’ordre de rentrer chez eux et d’observer une période d’isolement de 7 jours.

Un renforcement des mesures pour freiner la propagation du Covid-19 dans le Nord, avec l’annulation des journées du patrimoine dans le val de Sambre 

Le taux d’incidence (nombre de cas confirmés pour 100 000 habitants) s’établit à 136,1 au 10 septembre contre 42,4 au 31 août... Hier soir, le préfet Michel Lalande a donc pris un nouvel arrêté pour annuler la Fête des voisins partout dans le Nord ainsi que les événements organisés dans le cadre des Journées européennes du patrimoine dans de nombreuses agglomérations, dont celle de "Maubeuge- val de Sambre". Par ailleurs, le port du masque est désormais obligatoire dans un rayon de 50 mètres autour des salles de spectacle, des bibliothèques, des musées, des administrations et des lieux de culte.

Il est aussi recommandé de différer les événements privés familiaux ou amicaux, de reporter ou d’annuler les grands événements rassemblant trop de monde. Enfin, les braderies-brocantes restent autorisées, y compris dans le Val de Sambre, mais avec un maximum de 200 exposants et l’instauration d’un sens unique de circulation pour éviter les brassages des visiteurs...

Le virus Covid-19 continue à circuler en Sambre-Avesnois-Thiérache, mais moins fortement qu’en métropole Lilloise

Notre territoire affiche un taux de tests positifs établi la semaine dernière à 4,1 %, contre 6,6 % dans le Nord. Les directions des laboratoires BioFrance tiennent toutefois à préciser que ces chiffres ne reflètent pas à 100% la situation locale, puisque de nombreux lillois et valenciennois se déplacent désormais jusque dans le val de Sambre pour se faire dépister, pouvant ainsi obtenir les résultats de leurs tests en 24h ou en 48h maximum, contre 4 à 5 jours d’attentes sur Lille.

D’ailleurs, pour l’instant, les unités Covid-19 de notre territoire ne sont pas surchargées. Il y a toujours qu’un seul patient contaminé à l’hôpital de Maubeuge et 6 cas avérés à l’hôpital Brisset d’Hirson, où la situation s’est stabilisée. L’hôpital de Fourmies n’a pas donné de chiffre. Quant aux responsables du centre hospitalier de Maubeuge, ils se préparent quand même à une éventuelle seconde vague. Vous entendrez plusieurs témoignages de soignants, aujourd'hui à midi 30 et à 19h sur Canal FM.

La création Maubeuge d’une nouvelle association pour fédérer toutes les structures de la Sambre-Avesnois qui gravitent autour du handicap

L’association « Handicap Autrement » souhaite ainsi faciliter l’accès aux droits et à l’information sur les aides ou les accompagnements dédiés aux personnes en situation de handicap. Un premier salon de référence des acteurs du Handicap se tiendra d’ailleurs à Maubeuge le 14 novembre prochain, mais elle n’a pas attendu cette date pour mener ses premières actions et alerter les pouvoirs publics.

Pas de nouveaux emprunts cette année à Hautmont 

Grâce à des crédits reportés de 2019 qui s’élèvent à plus de 6,8 millions d’euros, la municipalité hautmontoise va pouvoir appliquer son programme sans s’endetter. Il faut aussi rappeler que l’an dernier, la vente des terrains Cockerill à la société privée JMP Expansion pour la construction du Village de Marques, avait rapporté à la ville d’Hautmont la jolie somme de 5,4 millions d’euros !

Un projet de création d’une nouvelle union commerciale à Hautmont

C’est Olivier Martin, le nouveau conseiller municipal délégué aux relations avec les commerçants qui pilote cette opération. Une 1ère réunion sera d’ailleurs organisée très prochainement sur ce sujet, avec la Chambre de commerce et d’industrie. Cette nouvelle union commerciale sera chargée d’organiser des animations pour redynamiser le centre-ville Hautmontois. Elle permettra aussi de décrocher des aides importantes pour, par exemple, des programmes de rénovations ou de mises aux normes des commerces de proximité.

La ville de Feignies annule sa semaine bleue à cause du coronavirus

De nombreuses animations à destination des séniors devaient être organisées le mois prochain, mais la municipalité préfère y renoncer, pour préserver la santé des anciens. Signalons que plusieurs autres communes de la Sambre-Avesnois-Thiérache ont déjà reporté leur semaine bleue à l’année prochaine…

La Semaine Européenne de la Mobilité commence ce mercredi à Jeumont sur le thème des nouveaux modes de transport avec « zéro émission »

Demain, le Boulevard Calmette à Jeumont sera d’ailleurs réservé aux vélos et sera rebaptisé la « Rue des enfants ». Vendredi, c’est une opération « sécurité routière » qui se déroulera à l’Ecole Ronsard.

Un appel à candidature lancé par la ville d’Hautmont, pour trouver un artiste qui acceptera de créer le trophée du rallye des Centurions

Cet événement s’élancera du port d’Hautmont le 25 octobre prochain et vous avez donc encore quelques jours pour adresser votre candidature, en présentant vos projets artistiques directement à l’accueil de la mairie d’Hautmont.

Les entraînements du club de handball d’Aulnoye sont suspendus jusqu’au 20 septembre, suite à la confirmation de 6 cas positifs au Covid-19

Toutes les équipes sont concernées, à l’exception de l’équipe première féminine, qui bizarrement n’a pas été contrainte d’observer la période d’isolement obligatoire de 7 jours. Les filles non contaminées de l’équipe 1ère continuent donc à se préparer pour leur premier match de championnat, qui a été maintenu ce samedi face aux alsaciennes d’Achenheim…