L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce lundi 29 juin 2020

29 juin 2020 à 13h25 Par Paul Schuler
Crédit photo : Delphine Hernu

La victoire à Hautmont de Stéphane Wilmotte à près de 53 % des suffrages exprimés en sa faveur

Il a engrangé 220 voix de plus que son père, le Maire sortant, Joël Wilmotte, qui a retrouvé plus ou moins son score du 1er tour soit près de 47 % des voix, malgré un taux de participation plus important, qui a progressé de 6 points entre les 2 tours (près de 40 % de votants contre 33 % au 1er tour). Stéphane Wilmotte a été ovationné à son arrivée à la salle Maurice Schumann. « Les quartiers ont voté » ont notamment scandé ses supporters et ceux d’Antony Larroque, le Conseiller Municipal d’opposition qui était arrivé troisième au soir du 1er tour, avec près de 16 % des suffrages exprimés, avant de rejoindre en 5ème position la liste de Stéphane Wilmotte. 

Joël Wilmotte n’a pas souhaité faire de commentaire hier soir. A peine les résultats connus, il est parti sous les hués rejoindre son bureau en mairie d’Hautmont. Seul Daniel Devins, son Premier Adjoint sortant a pris la parole, en indiquant qu’il espère « que Stéphane Wilmotte sera à la hauteur de ses résultats ». Le futur nouveau maire a salué son père, Joël Wilmotte, pour ses 30 années d’engagements et de travail en faveur de la ville d’Hautmont.

Une très nette victoire d’Arnaud Decagny, le maire sortant de Maubeuge, réélu avec près de 48 % des voix

Arnaud Decagny a devancé plus de 1000 voix d’avance sur Rémy Pauvros, l’ancien député-maire socialiste de Maubeuge, qui dépasse tout juste les 33 % de suffrages exprimés. Les deux autres candidats ont dû se contenter de près de 12% pour Jean-Pierre Rombeaut et moins de 8% pour Aymeric Merlaud, le candidat du RN. Arnaud Decagny estime que sa réélection est une adhésion aux projets qu’il a lancée au cours de son premier mandat, y compris ceux qui étaient fortement contestés, comme le dossier du contournement nord de Maubeuge, qu’il entend bien mener à son terme. 

Résultat beaucoup plus serré à Berlaimont, où le maire sortant Michel Hannecart l’a emporté avec seulement 53 voix d’avance

Il a obtenu près de 40 % des suffrages en sa faveur, contre un peu plus de 35 % pour la liste de Serge Marie. Quant à l’ancienne adjointe de Michel Hannecart, Françoise Rousies, elle a terminé à la troisième place avec moins de 25 % des voix.

Thomas Piette, futur maire de Ferrière-La-Petite

C’est Thomas Piette qui l’a très largement emporté face à 2 autres listes. Thomas Piette a obtenu 49.79 % des voix, soit 12 élus sur les 15 sièges en jeu.

Josiane Suleck repart pour un second mandat à Rousies

L’ordre d’arrivée au soir du 1er tour a été confirmé dans les urnes, mais avec des scores différents. La maire sortante Josiane Suleck a amélioré son résultat final de 5 point, en dépassant la barre des 50 %. Elle devance de 10 points sa principale opposante, la conseillère départementale du canton de Fourmies, Carole Devos, qui a obtenu 5 sièges dans le nouveau conseil municipal, avec moins de 41 %. La troisième liste emmenée par Nathalie Lebegue s’est effondrée de 10 points et a terminé avec moins de 9 % des voix.

Une habitation de la rue d’Hautmont à Maubeuge ravagée par un incendie

Ça s’est passé dans la nuit de vendredi à samedi. 30 sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur place pour venir à bout des flammes. Malgré leur rapide intervention, les dégâts sont considérables. Les occupants de cette maison ont dû être relogés. L’origine de ce sinistre reste inconnue.

La remise en liberté de l’automobiliste qui avait renversé 2 cyclistes le 21 juin dernier à Ferrière-la-Grande, en direction de Maubeuge

Le conducteur affirme qu’il ne s’agissait pas d’un acte délibéré. Il voulait simplement faire demi-tour pour aller s’expliquer avec un autre groupe de cycliste qu’il venait de frôler. Il n’aurait pas vu les autres cyclistes arrivés et n’a rien pu faire pour les éviter.

La boulangerie Louise à Feignies victime d’un cambriolage 

Les faits avaient été commis la semaine dernière, dans la nuit de mardi à mercredi, peu avant minuit. C’est un riverain qui avait donné l’alerte. Après une course-poursuite dans les rues de Maubeuge, deux individus originaires du bassin de la Sambre avaient été interpellés quelques heures après le vol. Ils ont été remis en liberté vendredi, à l’issue de leur garde à vue et devront répondre de leurs actes prochainement devant la justice.

1 an de prison ferme pour un aulnésien âgé d’une quarantaine d’année, poursuivi pour des vols de cartes bleues et pour des achats frauduleux commis sur Maubeuge et à Aulnoye

Les faits remontent à l’année 2019. La semaine dernière, le prévenu a tenté de minimiser ses actes, à la barre du tribunal, affirmant que ces délits avaient été orchestrés par simple nécessité. 

Du chômage partiel pour une partie des salariés de Maubeuge Construction automobile

Depuis une semaine, l’usine Sambrienne tourne au ralenti, suite à un manque d’approvisionnement en pièces. Ces retards de livraison s’expliquent par le blocage en Espagne de l’usine Nissan de Barcelone, qui devrait fermer très prochainement et qui fournit en temps normal une quinze de pièces pour la fabrication des véhicules utilitaires du site maubeugeois.

Une petite mobilisation des Gilets jaunes Sambriens samedi après-midi dans les rues de Maubeuge

Il s’agissait d’un rassemblement régional. Entre 50 et 125 personnes ont été comptabilisées au plus fort de l’après-midi. En juin 2019, la précédente manifestation régionale avaient rassemblé près de 600 Gilets Jaunes…

La mise en vente dès aujourd’hui d’un titre de transport « Stibus » sans contact et 100 % numérique

Pour l’acheter, il faut télécharger l’application Tixipass et choisir le réseau Stibus. La validation s’effectue ensuite par un système de QR Code, lors de votre montée dans les bus.