L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce lundi 22 juin 2020

22 juin 2020 à 13h20 Par Paul Schuler

Un trafic de stupéfiants démantelé à Maubeuge 

7 individus ont été interpellés la semaine dernière dans le quartier du Pont-de-Pierre. La mise en place d’un système de surveillance aux abords de la résidence Colbert avait permis d’arrêter dans un premier temps trois toxicomanes, qui au cours de leur garde à vue, ont avoué se fournir auprès de 4 vendeurs, qui ont tous été interpellés dans la foulé. Lors des perquisitions à leur domicile, d’importantes sommes d’argent et plus de 150g de cannabis ont notamment été retrouvés. D'après nos confrères de La Voix du Nord, l’un des 4 dealeurs, déjà connu de la justice, a été aussitôt incarcéré à la prison d’Arras.

L’interpellation à Maubeuge, Louvroil et Rousies de 5 individus recherchés pour une série de vols en réunion et pour l’agression d’un homme handicapé

Ces individus étaient armés d’un couteau. Ils lui avaient notamment volé son téléphone portable, avant de prendre la fuite. Ils sont également poursuivis pour une tentative de vol de moto et de plusieurs autres objets de valeur dans une habitation de Rousies. Notez plusieurs objets volés ont été retrouvé dans la cour d’une habitation de Louvroil, chez un complice. D'après nos confrères de La Voix du Nord, sur les 5 individus interpellés, deux sont mineurs. L’un d’entre eux avait déjà fait parler de lui la semaine dernière, étant poursuivi dans le cadre d’une affaire de 26 vols à la roulotte, dont le butin avait été découvert au domicile de son grand père.

Une rencontre jugée « positive » entre les syndicats du centre pénitentiaire de Maubeuge et la ministre de la justice, Nicolas Belloubet

Cette dernière a profité de sa venue jeudi dernier à la prison de Maubeuge pour annoncer que des travaux de sécurisation seront bel et bien entrepris rapidement, afin d’empêcher que de nouveaux colis puissent être envoyés aux détenus par-dessus les grilles. Les syndicats ont profité de cette rencontre avec la ministre pour lui remettre également une liste de revendication, comme par exemple « la création d’une équipe locale de sécurité pénitentiaire » ou bien encore « l’instauration d’un nouveau protocole hygiénique pour préserver la santé des agents ». La ministre a promis de leur apporter rapidement des réponses.

Un second tour des élections municipales inédit à Hautmont 

Pour la première fois depuis 1989, Joël Wilmotte, le maire sortant n’a pas été réélu dès le 1er tour.  Avec 46,76 % des suffrages exprimés en sa faveur, il se retrouve même en difficulté face aux deux listes d’opposition qui ont fusionné entre les deux tours. Cette liste d’union sera conduite par son propre fils Stéphane Wilmotte, qui a occupé durant 1 an le poste de maire d’Hautmont. Joël Wilmotte mise toutefois sur son expérience et son bilan pour faire la différence. Il souhaite poursuivre les projets engagés, comme celui du village des marques ou de la transformation de l’ancienne abbaye en hôtel 3 ou 4 étoiles. L’amélioration du cadre de vie et la lutte contre l’insécurité sont aussi au menu du programme de Joël Wilmotte.

Pas de jugement dans l’affaire qui oppose Stéphane Wilmotte à son père Joël Wilmotte

Ce dernier avait été assigné par son fils, devant le juge des référés, pour avoir utilisé à plusieurs reprises la page Facebook officielle de la ville d’Hautmont, en pleine campagne pour le second tour des municipales. Le tribunal d’Avesnes s’est déclaré « incompétent » pour traiter ce genre de dossier, estimant que cette affaire ne pouvait être jugée que par un tribunal administratif. Pour l’instant, Stéphane Wilmotte ne veut pas engager de suite à la procédure, sauf si de nouvelles infractions étaient relevées d’ici le 28 juin. 

Une nouvelle baisse de la taxe foncière sur le bâti à Louvroil 

C’est ce qui a été décidé lors du vote du budget, lors du dernier conseil municipal. Par contre, la taxe foncière sur le non bâti reste inchangée à 52,54 %. La commune de Louvroil poursuit par ailleurs son désendettement. Sa capacité de remboursement est passée de 17 ans à moins de 6 ans aujourd’hui.

Les réouvertures au public aujourd’hui des piscines de Jeumont et de Maubeuge

Par contre, pour des raisons techniques, le centre aquatique de l'Aiguade à Aulnoye-Aymeries, restera finalement fermé 2 journées de plus. Si tout se passe bien et si ce problème est réglé, la piscine aulnésienne ouvrira ses portes dès mercredi matin…

Des chiffres inquiétants concernant l’emploi en Sambre-Avesnois-Thiérache 

Alors que le chômage avait fortement baissé en 2019, la pandémie du Covid-19 va laisser des traces cette année, avec – 11 % de promesses d’embauche au cours de ces 5 derniers mois. Selon la Direction de Manpower Flandres-Hainaut, les offres d’emploi intérimaire ou temporaire ont baissé de 65% depuis le confinement. Un rebond de l’activité économique est espéré selon les spécialistes d’ici avril ou mai 2021.

Un nouveau directeur pour le Centre Hospitalier de Maubeuge

Il s’agit d’Eric Girardier, ancien directeur des ressources humaines au Centre Hospitalier de Point-à-Pitre en Guadeloupe. Il remplacera très prochainement Patrick Jacson qui a assuré l’intérim depuis maintenant un peu plus d’un an.

Des délégations pour les adjoints au maire d’Aulnoye-Aymeries

Alors que Jean Durieux a conservé son poste d’adjoint en charge de la culture, c’est Agnès Denys qui est désormais la première adjointe aux sports de Bernard Baudoux. Hugo Georges est chargé de l’éducation, de la prévention et de la jeunesse. Quant à David Volkaert, il s’occupera du développement durable et de l’écologie. Notez que la 1ère pierre du nouveau centre de secours d’Aulnoye-Aymeries sera officiellement posée le 29 septembre prochain.