En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce mercredi 3 mars 2021

03 mars 2021 à 12h34

Dans le sud-Avesnois :

La problématique "santé" au cœur des préoccupations dans le sud-Avesnois

Pour pallier au manque de médecins généralistes, d’ophtalmologistes ou de dentistes, Mickaël Hiraux a décidé de faire appel à un cabinet spécialisé dans le recrutement de professionnels de la santé. Le versement de bourses à l’installation est toujours d’actualité, même si à ce jour, cela ne semble pas suffisant, puisque seule une future dentiste y a répondu favorablement depuis 2019. Elle ouvrira son cabinet à l’issue de sa formation, d’ici la fin 2022.

Dans le même temps, on rappelle que pour lutter contre la désertification médicale, 4 médecins assistants ont été recrutés sur les 12 derniers mois, ce qui permet déjà de doubler la présence de médecins dans les 3 maisons de santé d'Anor, de Fourmies et de Trélon. A ce jour, 2 de ces 4 nouveaux futurs médecins souhaitent s’installer durablement dans le sud-Avesnois, dès qu’ils auront obtenu leur thèse…

Une épidémie de la Covid-19 globalement sous contrôle dans l’arrondissement d’Avesnes

Le taux d’incidence est stable dans le Val de Sambre, avec 199 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 196 la semaine dernière. Le taux de positivité est en baisse à 7%, contre 8 % mercredi dernier.

Pas d’affolement non plus dans le reste de l’arrondissement d’Avesnes, avec des taux d’incidence qui varient entre 150 et 250 cas. C’est dans le Cœur de l’Avesnois, où l’on a dénombré le plus grand nombre de cas positifs sur les 8 derniers jours, après l’apparition de plusieurs clusters, comme en mairie d’Avesnes ou à l’hôpital de Felleries-Liessies.

Dans les unités Covid des hôpitaux de la Sambre-Avesnois, la situation s’améliore, avec à ce jour un total de 71 patients pris en charge, contre 84 la semaine dernière, soit 40 personnes (dont 10 en réanimation) hospitalisées sur Maubeuge (contre 46 il y a 8 jours), 22 sur Fourmies (contre 25 la semaine dernière) et 9 à Le Quesnoy (contre 13 patients Covid le 27 février).

La construction d’ici cet été d’un nouveau mini-golf sur la base de loisirs des étangs des moines à Fourmies 

L’ancien mini-golf avait été démoli l’an dernier pour installer un nouveau parcours « Accro’kids ». En plus du nouveau mini-golf, la commune a aussi commandé pour cette année de nouveaux pédalos et plusieurs trottinettes électriques. En attendant d’être agrandie, la plage va aussi être réhabilitée d’ici la fin juin, avec la pose de nouvelles douches solaires et la mise en location de parasols et de transats. Parmi les animations estivales, en plus des balades en calèche, des concerts, le retour des nocturnes, des concours de pêche, des randos et un rallye touristique sont d’ores et déjà envisagés, selon l’évolution de la situation sanitaire !

L’après Covid se prépare déjà à Fourmies

Le projet de transformation de l’ancienne filature du moulin en une salle de spectacles est toujours d’actualité. Les travaux de requalification de la toiture ont démarré fin 2019 et vont se poursuivre cette année. Cette future salle pourra accueillir jusqu’à 2000 spectateurs (debout), pour 700 places assises. Elle sera modulable et polyvalente pour y organiser toutes sortes de concerts, de réceptions familiales, des Lotos, des foires, des salons et autres expositions artistiques.

Toujours dans le quartier de Trieux, l’ancienne école Notre Dame va aussi être réhabilitée prochainement pour devenir une nouvelle maison des associations. Enfin, dans le cadre du projet de création d’un quartier écolo, Mickaël Hiraux a prévu de requalifier la halle couverte des anciennes verreries (située dans le quartier de la gare), pour y organiser des concerts, un festival ou même, pourquoi pas, quelques évènements sportifs…

En Thiérache :

La liquidation judiciaire de l’entreprise Tidee, ex-Majencia à Guise

Spécialisée dans la fabrication de mobilier de bureau, de poêles et de cheminées, cette société Guisarde a connu une année 2020 catastrophique. Ses dirigeants n’ont pas eu d’autres choix que de se déclarer en cessation de paiement au début du mois janvier ! Alors qu’ils espéraient pouvoir bénéficier d’une mise en redressement judiciaire, lundi soir, le tribunal de commerce de Saint-Quentin a finalement prononcé une liquidation judiciaire de cette entreprise, avec cessation d’activité, laissant ainsi sur le carreau plus de 70 salariés !

Pas de rebond spectaculaire de la Covid-19 en Thiérache

Comme dans l’arrondissement d’Avesnes, les taux d’incidence restent inférieurs aux moyennes départementales et régionales en Thiérache. Après être descendu à 125 cas positifs pour 100 000 habitants le 4 février, puis avoir atteint un pic à 237 cas positifs le 25 février, le taux d’incidence du Pays des 3 Rivières (canton d’Hirson) s’est stabilisé à 192 cas pour 100 000 habitants depuis lundi.

En Thiérache du centre, le taux a augmenté à 239 cas, alors que dans le secteur de Guise, la tension est retombée à 257 cas pour 100 000 habitants, contre plus de 300 il y a encore 8 jours...

Dans les hôpitaux de l'arrondissement de Vervins, comme la semaine dernière, il y a toujours 5 personnes hospitalisées à Guise et 4 patients à l’unité Covid-19 d’Hirson (Centre hospitalier Brisset). Aucun mort supplémentaire n’est à déplorer cette semaine.

5 communes de la Thiérache retenues dans le cadre du dispositif national des « Petites Villes de Demain »

Sur les 1000 communes de moins de 20 000 habitants qui vont se départager les 3 milliards d’euros débloqués par l’état pour faire aboutir de nombreux projets innovants, 5 se trouvent en Thiérache. Il s’agit des villes d’Hirson, de Guise, de La Capelle, du Nouvion-en-Thiérache et de Vervins. Parmi les projets envisagés, il y a la création de nouvelles maisons de santé, de marchés couverts ou de Tiers Lieux numériques…