Décès de Mattéo à Fourmies : un procès réclamé pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes


09 septembre 2022 - 3600 vues

C’est le magazine Le Point qui a révélé ce mardi 6 septembre le contenu du réquisitoire, rendu le 16 août dernier par le procureur de la République de Valenciennes.

On rappelle que Mattéo est un jeune fourmisien de 18 ans, qui a été mortellement percuté par un chauffard le 26 octobre 2021, vers 20h45, rue Léo-Lagrange, à proximité du stade de Fourmies. Le choc avait été très violent et le corps de la victime a été retrouvé à 33 mètres de l’impact. D’après ses proches, Mattéo était un jeune homme « qui croquait la vie à pleines dents ». Il était « marrant », « curieux », « fan du Barça », mais surtout il était « la gentillesse incarnée ». Entre le foot, ses amis et son travail d’intérimaire chez MCA, Mattéo était un jeune homme très apprécié, souriant, « courageux » et « qui n’hésitait pas à rendre service à son prochain » …

Mattéo 3.jpg (218 KB)

De nombreux hommages 

Très vite, des hommages lui avaient été rendus sur les réseaux sociaux et plus de 400 roses blanches avaient été déposées sur la grille du stade Léo-Lagrange, à quelques mètres de l'endroit où Mattéo avait perdu la vie. Le 29 octobre, une marche silencieuse avait réuni plus de 300 personnes, venues rendre hommage à ce jeune homme qui ne méritait pas de mourir si jeune... 

Mattéo 2.jpg (133 KB)

Un procès en 2023 ?

Dans son réquisitoire, le Procureur de la République de Valenciennes réclame la tenue d’un procès à l’encontre du chauffard présumé qui a percuté Mattéo. Il s’agit de Xavier M., un restaurateur de Féron, âgé de 34 ans au moment des faits. Ce dernier devrait être poursuivi « pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes ».

Ce soir-là, Xavier M. circulait à vive allure (entre 70 et 80 km/h alors que la vitesse est limitée sur la cote du stade à 30 km/h). Il avait pris le volant, alors qu'il venait d'être expulsé d'un bar fourmisien, sous l’emprise de l’alcool et de produits stupéfiants. Après avoir percuté Mattéo, il ne s’était pas arrêté (délit de fuite) et avait même continué sa route quelques centaines de mètres plus loin, lorsqu’il avait croisé des gendarmes qui effectuaient un contrôle à proximité du rond-point McDonalds-Carrefour, en sortie de Fourmies (refus d’obtempérer). Il sera finalement retrouvé « avachi sur la banquette de son véhicule », vers 22h30, à Féron.

Mattéo 5.jpg (71 KB)

Conduite en état d’ivresse

Le chauffard conduisait sans permis de conduire depuis juin 2021. D’après nos confrères du Point, Xavier M. devait comparaître devant le tribunal correctionnel d’Avesnes, en janvier 2022, « pour avoir cultivé des plants de cannabis chez sa mère ». De plus, il avait déjà été condamné une première fois en 2010 pour « conduite en état d’ivresse ».

Nos confrères relatent que « les enquêteurs n'ont pas trouvé la moindre trace d'un différend qui aurait pu exister entre la victime et le mis en cause ». Par ailleurs, lors de ses gardes à vue, Xavier M. a affirmé à plusieurs reprises qu’il n'avait « aucun souvenir » de ce qu’il s’était passé ce soir-là… C’est désormais au juge d'instruction de rendre son ordonnance, pour qu’une date d'audience puisse enfin être fixée. Ça sera vraisemblablement pour 2023…

Mattéo 4.jpg (93 KB)

Pour honorer la mémoire de Mattéo, signalons que Frédérique Crouzet, la maman de Mattéo, a lancé sur les réseaux sociaux une opération baptisé « Les pierres qui chantent ». Le principe est simple, il suffit de graver le prénom de la victime, avec ses dates de naissance et de mort sur une pierre, de la prendre en photo et de la publier sur Facebook.

Par Paul Schuler / Photos : P. Schuler et Facebook de Mattéo