L'invité de la rédaction

Cordonnier, un métier qui recrute

03 février 2020 à 04h00 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

D’ici 3 ans, 500 cordonniers partiront à la retraite en France, selon la Fédération Française de la Cordonnerie. C’est un métier qui recrute et les écoles cherchent des apprentis. La plus proche se trouve à Tourcoing.

François Bauduin est membre de la Fédération et Maître-Cordonnier à Maubeuge. Il exerce depuis 35 ans. Le passionné défend un métier d’excellence, moderne et écolo car « réparer ses chaussures, c’est un geste écocitoyen », indique-t-il. François Bauduin travaille en circuit-court, des produits français de préférence, sans aérosol, il utilise des colles à l’eau, des semelles avec 30 % de produits recyclés. L’innovation est technique et esthétique car il personnalise les semelles avec un mot, un message, une couleur. Des semelles plus légères et anti-dépendantes « même sur du verglas humide », précise-t-il.

Lundi dernier, François Bauduin a été mis à l’honneur par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat Hauts-de-France. L’an dernier, il a reçu la Charte Qualité, catégorie Performance et le Prix Stars et Métiers des Hauts-de-France, catégorie Innovation car en cordonnerie, l’innovation a trouvé chaussure à son pied.

 

Quels sont les cursus de formation possibles pour devenir cordonnier ? Comment ce métier traditionnel s’est-il modernisé ? Comment la cordonnerie s'est-elle chaussée de l'écologie ? Ecoutez l’interview de François Bauduin ci-dessous :

Écouter le podcast

François Bauduin est L’invité de la Rédaction aujourd’hui sur Canal FM à 12h30 et 19h.

En mai prochain, le Maître-Cordonnier maubeugeois ouvrira son site internet marchande, une autre clef de la modernité.