L'info en Sud Avesnois et Thiérache

au mardi 25 juin dans le Sud-Avesnois et en Thiérache

25 juin 2019 à 12h10 Par La rédaction

4 mois de prison pour un jeune fourmisien de 20 ans qui avait commis des dégradations dans le centre-ville de Fourmies, le 3 mars 2018. A l’issue d’une soirée fortement alcoolisée, le prévenu avait cassé la porte d’entrée d’un immeuble et s’en était pris à plusieurs véhicules stationnés rue de la Paix et rue Gambetta. D’après nos confrères de la Voix du Nord, en plus des 4 mois de prison, le fourmisien devra verser à la victime la somme de 1 142 € pour la réparation de la 1ère voiture endommagée et 500 € au titre du préjudice moral.

La peur de leur vie pour une équipe du Smur de l’hôpital de Fourmies ! D'après La Voix du Nord,Le 14 juin dernier, alors que les fourmisiens revenait d’une intervention, une brique a été lancée sur le pare-brise de leur véhicule, depuis un pont où se trouvait deux adolescents, à hauteur de l’embranchement entre les autoroutes A2 et A23. Heureusement, malgré la violence du choc, aucun blessé ne fut à déplorer. Une plainte a été déposée, mais à ce jour, les auteurs de ce lancé de pierre et des dégradations n’ont toujours pas été retrouvés.

4 mois de prison pour un jeune fourmisien de 20 ans qui avait commis des dégradations dans le centre-ville de Fourmies, le 3 mars 2018. A l’issue d’une soirée fortement alcoolisée, le prévenu avait cassé la porte d’entrée d’un immeuble et s’en était pris à plusieurs véhicules stationnés rue de la Paix et rue Gambetta. D’après nos confrères de la Voix du Nord, en plus des 4 mois de prison, le fourmisien devra verser à la victime la somme de 1 142 € pour la réparation de la 1ère voiture endommagée et 500 € au titre du préjudice moral.

Un ambitieux programme de résorption de friches industrielles et d’habitats insalubres à Fourmies ! La semaine dernière, le conseil municipal s’est prononcé en faveur d’une démolition de 16 maisons du quartier de la Sans-Pareille et de plusieurs immeubles situés rues Alphonse-Moreau, des Rousseaux, Antoine-Renaud et Fernand-Pécheux. A cela s’ajoutent la destruction de l’ancienne filature MTE, dans le quartier de Trieux, du centre technique automobile face à la gare et du site Uni Béton. Deux anciennes écoles privées pourraient aussi être rachetées par l’Établissement public foncier, pour être démolies. Il s’agit de l’école Notre Dame, puis de l’école Saint-Louis, si le projet de déménagement dans de nouveaux locaux, au sein de l’Institution Saint-Pierre, est bel et bien confirmé par le diocèse de Cambrai.

Il reste encore des places pour les accueils de loisirs du Centre social et d’animation culturelle d’Hirson ! Ils seront organisés du 8 juillet au 2 août prochains, avec de nombreuses activités sportives proposées sur le site de Blangy, avec Thiérache Sport Nature et de plusieurs sorties en Belgique.

Le lancement à Guise d’un nouveau « plan pauvreté » pour le département de l’Aisne. Réuni en séance exceptionnel au théâtre du Familistère, les conseillers départementaux axonais ont présenté leur stratégie de lutte contre la précarité, à travers le plan « Aisne actifs plus », qui prévoit notamment la création d’une agence immobilière sociale et la transformation du RSA en une aide à l’embauche, à hauteur de 88 % de l’allocation versée, sur un ou 2 ans.

Le décès de Jean Godfrin, le président des amis de la Fagne à Barzy-en-Thiérache, près du Nouvion. Ses funérailles ont été célébrées en fin de semaine dernière, en présence de la Princesse de Mérode. Âgé de 85 ans, Jean Godfrin était aussi depuis l’an 2000, le Président de la société de chasse de la forêt de Trélon. Plus de 400 personnes ont assistées à ses obsèques.

Tout va bien pour le centre de soins infirmiers d’Hirson ! Il affiche un bilan très encourageant avec plus de 2 180 patients suivis cette année, pour un peu plus de 124 000 actes médicaux effectués. Pour répondre aux besoins grandissants de la population, l’équipe soignante pourrait être renforcée dès cette année, avec l’embauche d’une ou de plusieurs infirmières.

Un habitant de Saint-Michel-en-Thiérache, à l’honneur dans « Nouvelle vie », l’émission d’M6 présentée par Ophélie Meunier, diffusée demain soir à 21h. Cet ex-ambulancier vient de tout quitté pour reprendre un camping dans le Var...

Le lancement à Guise d’un nouveau « plan pauvreté » pour le département de l’Aisne. Réuni en séance exceptionnel au théâtre du Familistère Godin, les conseillers départementaux axonais ont présenté leur stratégie de lutte contre la précarité, à travers le plan « Aisne actifs plus », qui prévoit notamment la création d’une agence immobilière sociale et la transformation du RSA en une aide à l’embauche, à hauteur de 88 % de l’allocation de bénéficiaires du RSA, qui seraient versées aux futurs employeurs, sur un ou 2 ans.