L'info en Val de Sambre

Vallourec - La forte inquiétude et une mobilisation qui se met en marche

18 novembre 2020 à 21h52 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : François Defamie

Le Groupe Vallourec va mettre en place une restructuration financière avec des conséquences directes pour l’emploi. Suppression de 350 emplois en France dont 43 du côté de l’usine historique d’Aulnoye-Aymeries.

Vallourec, fabricant de tubes sans soudure supprimera au total 1.050 postes en France, en Allemagne et au Brésil (500) pour "renforcer la compétitivité" du groupe dans un contexte de baisse d'activité.

Les réactions, sont nombreuses, ce soir.

Les syndicats craignaient ces annonces, elles sont désormais officielles : Christophe Couvreur, élu CGT Tuberie :

Écouter le podcast

Cette annonce officielle n'est pas une surprise pour Yohann Delbauve, CGT Aulnoye-Aymeries

Écouter le podcast

Le groupe Vallourec projette une chute de son chiffre d'affaire 2020 de près de 25% par rapport à 2019

Pour Anne Laure Cattelot, il faut revoir la stratégie globale du groupe

Écouter le podcast

Bernard Baudoux, Maire d’Aulnoye-Aymeries, demande une concertation avec l’État rapidement

Écouter le podcast

Écouter le podcast

L’objectif est donc d’éviter ces suppressions sèches d’emplois. Xavier Bertrand le Président de la Région Hauts de France se rendra ce vendredi à Aulnoye-Aymeries. Les premières réunions des plans de sauvegarde de l’emploi débuteront lundi prochain : les syndicats n’excluent pas de se mobiliser à l’issue de ces décisions.