Un projet de création d'une unité de chirurgie unique pour le sud-Avesnois

26 février 2021 à 13h04 - 544 vues

L'Agence Régionale de Santé devrait s'exprimer directement ou indirectement dans les prochains jours sur ce sujet. Elle a d'ores et déjà réaffirmé auprès des élus locaux « sa volonté de ne pas toucher aux spécialités de l'hôpital de Fourmies, de maintenir ouvert son bloc opératoire et ses activités obstétriques en lien direct avec la maternité et les urgences ». Selon les autorités sanitaires : la maternité et les services des urgences, des dialyses ou du bloc opératoire ne sont donc pas menacés de fermeture.....

Le document présenté par le syndicat CGT n'est qu'une simple étude de faisabilité, un audit de la situation. A ce jour aucune décision n'a été prise sur un éventuel transfert de la Chirurgie de Fourmies vers Wignehies. Par contre, les autorités sanitaires reconnaissent que c'est une solution envisagée pour soulager l’hôpital de Fourmies (dépourvu de chirurgien) et pour renforcer ses autres services en souffrance (manque de personnel).

D'après Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, la décision de créer une unité de chirurgie unique pour les 2 établissements ne sera prise que dans l'intérêt des patients du sud-Avesnois, afin de leur offrir une meilleure prise en charge et une qualité de soin optimale. Il tient aussi à préciser qu'aucun salarié n'est en danger, que ce soit à l’hôpital ou à la polyclinique...

Le Président du conseil de surveillance de l’hôpital de Fourmies rappelle que « ce projet de groupement hospitalier du sud-Avesnois vise à mettre en place une véritable coopération chirurgicale entre les deux établissements de soin du sud-Avesnois, afin de préserver et de renforcer les spécialités de chacun. Selon Mickaël Hiraux : « le bloc opératoire, les urgences et la maternité de Fourmies ne sont donc pas menacés, c'est même tout le contraire si ce projet se concrétise l'an prochain » ..

Nous reviendrons la semaine prochaine sur les positions de chacun avec les réactions des salariés inquiets, des syndicats, des représentants des usagers et des autorités compétentes...