L'invité de la rédaction

Rencontre avec la nouvelle Sous-Préfète de l'Arrondissement d'Avesnes, Corinne Simon

20 octobre 2020 à 12h30 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

Corinne Simon, nouvelle Sous-Préfète de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe est arrivée jeudi dernier. Hier, première sortie publique avec la cérémonie d’installation devant le Monument aux Morts d’Avesnes-sur-Helpe au pied duquel elle a déposé une gerbe, avant de saluer les élus présents, les porte-drapeaux et l’harmonie municipale d’Avesnes-sur-Helpe. Après Virginie Klès qui a précédé Alexander Grimaud, Corinne Simon est la deuxième femme Représentant de l’Etat sur l’Arrondissement.

 

« J’ai grandi grâce au sport, avec le sport et pour le sport », explique celle qui a été Professeur d’EPS, jusqu’à « un accident mal soigné » et une « paralysie totale du pied gauche ». Corinne Simon devient Inspectrice de l’Education Nationale, elle découvre l’aviron, après un pari. En 2010, elle décroche son premier titre aux Championnats de France et intègre l’Equipe de France Paralympique, avec laquelle elle participe aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012.

 

Corinne Simon voulait entrer dans le corps préfectoral, en 2013 elle est nommée Sous-Préfète de l’Arrondissement d’Ambert dans le Puy-de-Dôme. En 2014, elle devient Directrice de Cabinet du Préfet de la Région Champagne-Ardenne, Préfet de la Marne, en 2016, Secrétaire Générale de la Préfecture de la Meuse. Enfin, en août 2018, elle est Adjointe au Sous-Directeur du recrutement et de la formation, Cheffe du bureau de pilotage de la politique de formation à la Direction des Ressources Humaines, rattachée au Secrétariat Général du Ministère de l’Intérieur.

 

« Je reviens avec bonheur en territorial », sur un Arrondissement « rural et urbain », souligne-t-elle. Corinne Simon, originaire de Bretagne ne connaît par le Département du Nord, avoue-t-elle, « ravie » de découvrir « d’autres spécificités, d’autres savoir-faire ».

 

Premières rencontres, premiers dossiers, la Sous-Préfète de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe multiplie les rencontres depuis son arrivée.

Le Maire d’Avesnes-sur-Helpe, Sébastien Seguin l’a accueillie au lendemain de son arrivée, vendredi matin. L’élu a exposé son projet de piscine à Avesnes, un projet que l’ancienne sportive observera avec intérêt, « c’est important pour les enfants, pour les scolaires, le savoir-nager, pour la prévention. Ça fait partie de l’apprentissage de la vie ».

Vendredi également, elle a été accueillie par le Maire de Maubeuge où elle a visité plusieurs sites culturels comme la Salle Sthrau. Après sa rencontre avec le Commissaire de Police du District de Maubeuge, elle ira « très vite » à la rencontre des acteurs économiques, de MCA « pour que la Kangoo reste sur Maubeuge et l’Arrondissement ». Elle rencontrera cette semaine, les Agriculteurs « qui puisent déjà dans leurs réserves en raison de la sécheresse ». Rencontres aussi avec les Représentants du domaine médical et de l’Education Nationale. Elle s’entretiendra rapidement avec son homologue de l’Aisne pour parler du PACTE de réussite de Sambre Avesnois Thiérache, « qui est fondateur, c’est une très grande opportunité pour redonner une impulsion au territoire », citant par exemple la mise à 2x2 voies de la RN2 et le contournement de Maubeuge.

Corinne Simon qui endosse pour la deuxième fois la fonction de Sous-Préfète d’Arrondissement, entend l’exercer à la manière des sportifs, collectivement, en équipe. Le rôle du Sous-Préfet, c’est de venir en appui aux élus, être facilitateur, donner l’impulsion, être auprès des élus et de tous les acteurs pour qu’il fasse bon vivre sur le territoire ».

Corinne Simon a marqué sa volonté de « communiquer sur ce qui fait défaut sur le territoire mais aussi de mettre en avant ce qui fonctionne bien en Sambre Avesnois ».

 

« Un Sous-Préfet pour moi, n’a qu’une seule place, c’est dehors », écoutez l’interview de Corinne Simon, Sous-Préfète de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, « L’Invitée de la Rédaction » aujourd’hui à 12h30 et 19h :

Photos