L'info en Sud Avesnois et Thiérache

Plus de 50 contaminations à la Covid-19 à l’hôpital de Fourmies

13 novembre 2020 à 12h38 Par Paul Schuler
Crédit photo : Paul Schuler

Que se passe-t-il dans les hôpitaux et les EHPAD de la Sambre-Avesnois-Thiérache ? Contrairement à la première vague où ces établissements avaient été relativement épargnés, malgré le manque de matériel de protection, les hôpitaux et EHPAD sont désormais devenus les principaux foyers de contagion du coronavirus !

Après les EHPAD de Maubeuge, de Berlaimont, de Landrecies, du Quesnoy ou de Maroilles, après les hôpitaux de Maubeuge, de Felleries-Liessies, d’Avesnes ou même d’Hirson cette semaine, c’est cette fois-ci l’hôpital de Fourmies qui se retrouve dans la liste officielle des « clusters », avec au moins une cinquantaine de personnes contaminées en 4 semaines, dont plus d'une trentaine de soignants, des visiteurs et une quinzaine de patients, selon plusieurs sources internes, salariales et syndicales.

Des auditeurs nous ont signalé que leurs parents hospitalisés depuis plusieurs semaines à Fourmies, avaient été contaminés lors de leur séjour à l’hôpital. Un usager, qui avait obtenu que son père soit transféré dans un autre hôpital suite à de sérieuses complications, a lui-même été contaminé, car « Fourmies avait oublié de tester son père avant de le transférer à plus de 400 km de là »…  

Hier soir, on nous a indiqué que tous les lits de l’unité Covid-19 étaient désormais occupés, dont six patients en soins intensifs. D’après nos confrères de la Voix du Nord, la moyenne d’âge de ces malades est actuellement de 76 ans. Par ailleurs, plusieurs transferts de patients ont aussi été effectués ces derniers jours vers les services de réanimation de Valenciennes et de Maubeuge. Quant aux soignants contaminés, la majorité serait asymptomatique.

Pour Elisabeth Koral, la représentante des usagers à l’hôpital de Fourmies, la peur et la panique ne doivent pas pour autant l’emporter. La situation est désormais sous contrôle et les risques de remettre à plus tard ses soins chroniques peuvent être tout aussi dangereux qu’attraper la Covid.

>>> Ecoutez la réaction du Docteur Elisabeth Koral, la représentante des usagers à l’hôpital de Fourmies :