Le journal de Campagne

Municipales 2020 - Qui renonce ? Qui part en campagne ?

04 octobre 2019 à 06h00 Par Delphine Hernu

Premier journal de campagne, près de 4 mois avant le premier tour des élections municipales. Nous vous proposons un tour d’horizon de l’actualité des candidats de Sambre Avesnois Thiérache. A chacun son calendrier de campagne, à chacun sa date de déclaration officielle.

                                                                          Écouter le podcast

Dans le Val de Sambre, le Maire de Ferrière-La-Grande, Philippe Dronsart ne briguera pas de 4ième mandat. Philippe Dronsart passe le flambeau à son collaborateur de cabinet : Benoît Courtin avec sa liste « Unis pour Ferrière ». Face à lui, Jean-Philippe Delbart et sa « Ferrière Renouveau ». Déjà candidat en 2014, il s’est déclaré dès janvier dernier.

Dans le Val de Sambre toujours, le Maire d’Assevent, Michel Lo Giaco a décidé de raccrocher les gants après 50 ans de vie politique ; à Elesmes, Jean-Paul Raout ne se représentera pas, il passe le témoin à Patrick Bataille, le directeur des Ateliers du val de Sambre.

 

 

A Avesnes-sur-Helpe, le Maire Marie-Annick Dezitter ne se représente pas, celui qu’elle a succède, Alain Poyart, réserve ses premières déclarations pour le mois de novembre. Face à lui Sébastien Seguin « Ensemble, Vivons Avesnes » ; Jacky Rousselle, Ex-Adjoint aux finances et ancien banquier et Saïd Ghézal conseiller municipal d’opposition, avec sa liste « Avesnes Autrement ».

Dans le Cœur de l’Avesnois toujours, le Maire de St Hilaire-sur-Helpe, Nicolas Dosen souhaite renouveler son mandat.

 

 

En Thiérache, à Guise, le conseiller départemental Armand Pollet du Rassemblement National de Marine Le Pen affiche sa couleur. Face à lui le maire socialiste sortant, Hugues Cochet. En lice également, un collectif de citoyens baptisé « Guise à Venir »

Dans le Sud Avesnois, à Trélon le Maire François Louvegnies ne se représente pas et à Fourmies, ça n’est un secret de polichinelle pour personne, Franck Berteaux est candidat.

Si le fils d’Alain Berteaux, Ancien Maire communiste, prépare sa liste et son programme depuis 5 ans, il devra faire avec la candidature du Maire sortant de Fourmies, Mickaël Hiraux qui brigue un deuxième mandat.