L'info en Sud Avesnois et Thiérache

Mickaël Hiraux, un nouveau Président pour le sud-Avesnois qui se veut solidaire, innovant, écologique et fédérateur

13 août 2020 à 12h48 Par Paul Schuler
Crédit photo : Paul Schuler

Une page a été tournée le 16 juillet au soir dans le sud-Avesnois : Mickaël Hiraux (le maire de Fourmies) a été élu nouveau Président de la communauté de communes. Il a obtenu 36 votes positifs sur 44 votants. Il succède à Jean-Luc Pérat, le maire d’Anor, qui n’était pas candidat à sa propre succession. Ce dernier restera quand même actif au sein de l’intercommunalité, puisqu’il a été élu à l’unanimité : premier vice-président en charge du développement économique, de la santé et du réseau de lecture publique.

Une nouvelle équipe pour une nouvelle dynamique  

L’exécutif a été renouvelé à plus 80 %, avec comme nouveaux vice-présidents les maires d’Eppe-Sauvage, de Trélon, d’Ohain et de Wignehies. Le conseiller régional Benoit Wascat, l’adjointe au maire de Glageon, Aurélie Pérot et Maxence Simpère (1er adjoint au maire Fourmies) complètent le bureau, au détriment des maires de Féron et de Wallers-en-Fagne, vice-présidents sortants, qui n’ont pas été retenus dans la nouvelle équipe de Mickaël Hiraux.

Un nouveau pacte pour le sud-Avesnois

Le nouveau Président souhaite néanmoins travailler avec les 12 maires des communes du sud-Avesnois. Il veut rassembler au-delà des différences, pour proposer d’ici 6 mois, « une nouvelle gouvernance, un nouveau pacte fiscal et financier, afin d'élaborer un nouveau projet de territoire, résolument tourné vers l’avenir et aux couleurs de la Rev3 (la 3ème révolution industrielle ) ».

Mickaël Hiraux veut être un président fédérateur « pour mieux combattre les difficultés, en rassemblant toutes les forces vives du territoire, dans l’intérêt général ». Il a d’ailleurs tenu à rassurer les élus des communes rurales, en rappelant que « même si Fourmies représente presque la moitié de la population du sud-Avesnois, la ville-centre n’imposera ni sa vision et encore moins ses grandes orientations stratégiques et financières ».

Faire du sud-Avesnois une communauté de communes créative et solidaire

Le projet de territoire, qui sera présenté d’ici la fin de cette année, sera donc un « compromis entre les attentes et les objectifs des uns et des autres ». Mickaël Hiraux précise que « ce projet devra réaffirmer le positionnement stratégique du sud-Avesnois via de nouvelles ambitions économiques, touristiques et solidaires, tout en œuvrant à la préservation de l’environnement ». Le nouveau Président aimerait impulser « une nouvelle dynamique intercommunale » pour faire des 12 communes du sud-Avesnois « un territoire attractif, créatif, solidaire, juste, sobre et durable ».

Le nouvel exécutif de la communauté de communes du sud-Avesnois :

Mickaël Hiraux, Président du sud-Avesnois

Jean-Luc Perat, 1er vice-Président en charge du développement économique, de la santé et du réseau de lecture publique

Aurélie Pérot, 2ème vice-Présidente en charge de la communication, de la transition écologique et numérique, du PIG et de la Politique du Logement

Benoit Wascat, 3ème vice-Président en charge des finances et de la mobilité

Thierry Reghem, 4ème vice-Président en charge des projets structurants intercommunaux

Viviane Desmarchelier, 5ème vice-Présidente en charge du tourisme et du déploiement de la fibre optique

Maxence Simpère, 6ème vice-Président en charge des services techniques, de l’aire d’accueil des gens du voyage, de l’environnement et des déchets ménagers

Jean-Guy Bertin, 7ème vice-Président en charge des ressources humaines et de l’insertion

Sylvain Oxoby, 8ème vice-Président en charge de la ruralité, du développement durable, de la préservation de l'environnement, de la « pierre bleue » et de la filière bois

>>> Les explications de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies et Président de la communauté de communes du sud-Avesnois :

Photos