Mickaël Hiraux, le Président du conseil de surveillance de l’hôpital de Fourmies, joue la carte de l’apaisement 

10 mars 2021 à 14h30

A la veille d’une manifestation des syndicats CGT et FO, le maire de Fourmies rappelle que l’étude portant sur la création d’un service unique de chirurgie à la Polyclinique de Wignehies a été abandonnée, au profit d’une nouvelle étude visant à créer un « Pôle santé de la Grande Thiérache », avec l’hôpital de Fourmies, comme tête de réseau, gardant toutes ses spécialités, sa maternité, sa chirurgie et ses urgences, associé à la polyclinique de Wignehies pour la chirurgie et aux hôpitaux d’Hirson-Le Nouvion-Vervins.

L’objectif est d’offrir aux 80 000 habitants de la grande Thiérache une offre de soin complète et de qualité optimale. Mickaël Hiraux demande également à l’Agence Régional de Santé de prendre en charge intégralement les 1 500 000 € de déficit annuel de la chirurgie fourmisienne.

Pour Mickaël Hiraux, « La Santé n'a pas de prix » ! Il tient donc à rassurer la population et à faire retomber la pression. Le président du Conseil de surveillance tient à rappeler« qu’à aucun moment, la maternité et les urgences de son hôpital n’ont été menacées de fermeture ».