L'info en Sud Avesnois et Thiérache

Mercredi 21 août dans le sud-Avesnois et en Thiérache

21 août 2019 à 11h51 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

Le lancement des travaux d’aménagement d’une nouvelle zone d’activité économique à Fourmies

C’est la communauté de communes du sud-Avesnois qui porte ce projet d’aménagement de voiries et de viabilisation des terrains, dans le quartier de l’Espérance. Quant au conseil départemental du Nord, il engagera, d’ici la fin de cette année, des travaux de création d’une bretelle d’accès à la route départementale 42 (le contournement de Fourmies). Les premiers bâtiments devraient sortir de terre dès l’an prochain. 3 des 5 parcelles ont d’ores et déjà trouvé preneurs. 2 ont été réservées par la société Eurocave qui souhaite regrouper sur un seul site ses entrepôts de stockage, actuellement situés à Trélon et à Onnaing, près de Valenciennes. Eurocave devrait être rejoint rapidement par la société Texam, déjà implantée dans le centre de Fourmies, et qui se trouve aujourd’hui à l’étroit dans ses locaux actuels…

Début des travaux de construction du cinéma de Fourmies dans quelques jours !

Le chantier pour la construction du nouveau complexe cinématographique de Fourmies sera relancé d’ici septembre ! C’est Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, qui l’a confirmé. Depuis l’installation de la grue en mai dernier, le chantier était en standby, car la ville a engagé plusieurs procédures, dont un référé devant le tribunal administratif, afin de protéger les intérêts de la collectivité face à des recours éventuels devant la justice, qui pourraient être engagé par le tenancier d’un bar contigu au futur cinéma, « au prétexte d’un risque de dégradations des bâtiments, occasionnées par la démolition du Pub Saint-Louis et par la construction du Palace, avec ses 3 salles obscures ».

Une expertise s’est déroulée le 10 juillet en l’absence du propriétaire du bar « l’After ». Dans son rapport remis aux autorités, l’expert a constaté une fissure ouverte entre la façade et le pignon en brique de l’ancien cinéma. Quant à la cheminée de l’After, elle serait en très mauvais état et fortement instable. Le chantier commencera par la consolidation des deux cafés et par des travaux de terrassement. Le nouveau cinéma de Fourmies devrait ouvrir ses portes en juin 2020.

En Thiérache :

Un tracteur bloqué sous un pont à Origny-en-Thiérache

Circulation bloquée pendant 2h, hier matin, rue de Vervins, à Origny-en-Thiérache, à cause d’un tracteur qui s’est retrouvé coincé sous le pont SNCF du village. C’est en allant abreuver ses vaches, qu’un éleveur de Landouzy a connu cette mésaventure. Sa fourche, visiblement trop haute, est restée bloquée sous le pont. 11 gendarmes ont aussitôt été mobilisés sur place pour sécuriser les lieux et pour dévier la circulation. Il a fallu faire appel à un spécialiste pour réussir à retirer la fourche, sans endommager l’ouvrage d’art.

Le projet de création d’un Parc éolien dans le canton d’Hirson revu à la baisse 

C’est le commissaire-enquêteur, qui était chargé d’évaluer ce projet, qui préconise de supprimer 6 turbines sur les 14 qui devaient être installés. Il estime que ces éoliennes auraient été situées trop proche d’un élevage de vaches destinées à produire du lait pour la fabrication du Maroilles. Dans son rapport remis au Préfet de l’Aisne, le commissaire indique que ces éoliennes portent un préjudice possible sur l’appellation d’origine protégée du Maroilles et génère de l’inquiétude « par les effets des infrasons émis par les éoliennes sur la santé animale et humaine ». Il demande donc d’appliquer le principe de précaution.

La création d’un élevage bio de 6000 poules à Luzoir, près de La Capelle !

Ce projet est porté par Fabien Devin, un ex-mécanicien qui a décidé de changer de vie. La construction de son poulailler bio est en cours d’achèvement. Tout devrait être opérationnel pour le 6 novembre, date d’arrivée des poules !

16 commerçants de l’Avesnois-Thiérache sensibilisés pour limiter les emballages plastiques jetables

Le lancement d’une opération écologique pour inviter les habitants de la Sambre-Avesnois-Thiérache à privilégier les circuit-courts et à acheter en vrac : c’est l’association « Les Fanes de Carottes », qui organise un marché bio tous les 15 jours à Etréaupont, qui est à l’origine de cette campagne de sensibilisation. A ce jour, 16 commerçants d’Avesnes-sur-Helpe, de Buire, d’Etréaupont, de Vervins, de La Capelle, d’Anor, de Fourmies et d’Hirson ont été séduits par cette alternative aux emballages plastiques jetables, en invitant leurs clients à venir avec des bocaux, des boîtes ou bien encore des sacs à vrac…