L'info en Val de Sambre

MCA et le site Renault de Douai bientôt transformés en un pôle d'excellence pour véhicules électriques et utilitaires légers ?

29 mai 2020 à 10h25 Par Paul Schuler
Crédit photo : Photo transmise par des salariés de l'usine MCA

Depuis ce matin, 6h, les salariés de l’usine MCA bloquent la production des véhicules Kangoo...

Olivier Silva, le directeur du site Renault de Maubeuge a pris la parole lors d’une assemblée générale extraordinaire, qui s’est tenue dans la cour de l’usine, vers 8h du matin. D’après le directeur, « l’usine MCA n’est pas menacée de fermeture, ni de délocalisation. La création d’un pôle d'excellence optimisé des véhicules électriques et utilitaires légers, à partir des deux usines Renault de Douai et de Maubeuge », devrait, au contraire, permettre de préserver et de conforter l’essentiel des activités et des emplois sur le site Sambrien.

Le directeur de l’usine MCA tient par ailleurs à préciser « qu’une grande concertation va maintenant être lancée avec la direction du groupe, les partenaires sociaux et les collectivités locales, afin d’aboutir à la transformation de Maubeuge Construction Automobile en un centre d’excellence », avant d’ajouter « Tout ce que l’on a pu lire ou entendre ces derniers jours, ça n’existe pas. Il n’y a pas de projet de fermeture », tout reste donc à écrire, « mais cela devra se faire dans le dialogue social et en concertation avec tous les acteurs concernés par ce dossier ».

MCA n’abandonne pas la production de véhicules électriques

Dans son communiqué de presse, le groupe Renault indique que « seule la production des utilitaires électriques Kangoo, actuellement réalisée sur Maubeuge, pourrait être transférée à Douai, qui héritera alors d’une nouvelle plateforme ». MCA n’abandonnera pas pour autant la production de véhicules électriques, puisque « les travaux de la période estivale seront consacrés à l’installation du process pour industrialiser la version électrique du nouveau véhicule XFK (le successeur du Kangoo) en 2021 », d’après Olivier Silva, le directeur du site, dans une communication adressée ce midi à l’ensemble du personnel.

4600 postes en moins, mais pas de licenciement sec ?

Notez que le groupe Renault a confirmé ce matin l’existence d’un plan d’économies de 2 milliards d’euros sur 3 ans, qui prévoit notamment 4 600 suppressions d’emplois, mais aucun licenciement sec en France. La réduction des effectifs se réalisera au cours des 3 prochaines années par des départs volontaires et des départs à la retraite non remplacés. Des mesures de mobilité interne ou de reconversion seront aussi proposées dans les prochains mois. Le site de Maubeuge sera-t-il touché par cette réduction d'effectif ? La question reste posée...

Le maintien d’une grande manifestation pour sauver MCA ce samedi dès 10h du matin 

Malgré ces nouvelles plutôt rassurantes pour le devenir du site Sambrien, la grande manifestation prévue demain matin, dès 10h, au départ du parking de l’usine MCA est maintenue. Les organisateurs espèrent rassembler un maximum de monde pour faire comprendre à la direction du groupe Renault, que tout projet de fusion ou de délocalisation sur Douai d’une partie de la production Maubeugeoise sera fermement combattu.

>>> Ecoutez un extrait de la prise de parole d’Olivier Silva, le directeur de MCA, c’était ce matin devant les salariés en colère et inquiets pour leur avenir :