Maubeuge - 26 questions orales de l'opposition municipale : insécurité, travaux et qualité de l'air dans les écoles au menu.


07 avril 2022 - 1311 vues

Une opposition en forme lors du dernier conseil municipal de Maubeuge : 26 questions orales ont été posées au Maire de Maubeuge Arnaud Decagny, dont 22 pour le seul groupe Réinventons Maubeuge de Jean-Pierre Rombeaut. Au menu de ces questions : le sentiment d’insécurité à Maubeuge, la question des voiries, ce qui est fait pour la qualité de l’air dans les écoles ou encore sur l’avenir du Lidl du quartier de Sous-le-Bois. À ce propos, Arnaud Decagny le Maire de Maubeuge nous a affirmé ne plus avoir de nouvelles de la Direction du magasin, se posant même la question d’un possible calcul commercial derrière cette fermeture temporaire…

La question qui est revenue du groupe "Réinventons Maubeuge" : les chiffres de la sécurité.

Arnaud Decagny confirme la hausse des chiffres de violences conjugales à Maubeuge, tout en affirmant encore une fois ce chiffre de -26% de tout actes confondus, que ça soit des « vols, les cambriolages, les vols à la roulotte ». Pour le Maire de Maubeuge, « Monsieur Rombeaut est passif, il regarde, il fait plutôt des commentaires et en général ces commentaires, rappelez-vous de l'article de libération, c'est Monsieur Rombeaut qui a aujourd'hui porter le discrédit » estime Arnaud Decagny.  En ce qui concerne l’avenir du Lidl, il est plus qu’incertain selon le Maire : « On se pose beaucoup de questions … »

Pour les élus de l'opposition, les réponses aux questions ne sont pas convainquantes : "Les chiffres que l'on nous donne sont faux" affirme Jean-Pierre Rombeaut.

<<< Jean-Pierre Rombeaut :

<<< Arnaud Decagny :

Les informations à retenir :

Un nouveau plan de valorisation des remparts de Maubeuge : la commune a demandé d’être accompagnée par le Département du Nord dans le cadre du dispositif Projets Territoriaux structurants. Le Département le pourrait à hauteur de 40% pour les travaux et 50% pour les études préalables. Au total, la demande de subvention s’élèverait à 38 350€. 

La confirmation d’un projet de mise aux normes du Gymnase Pierre de Coubertin du quartier de Sous le Bois. Le projet vise à installer un nouveau sol amovible spécifique Handball, un nouvel éclairage, de nouveaux équipements d’affichage, but, filet d’amortisseurs, sonorisation, une tribune démontable de 350 places ou encore un nouveau système de sécurité. Le projet sera accompagné par une dotation de la politique de la ville à hauteur de 80%, sur un montant des travaux total estimés à 577 086€.

Des travaux de voiries pour deux rues qui en ont grandement besoin à Maubeuge : les rues des Vitriers et Trivoli. L’ensemble de l’opération coûtera 706 074 euros, en lien avec la compétence voirie de l’agglomération maubeuge val de sambre. Fin des travaux prévus en 2023.

Une nouvelle dénomination pour la salle Génaudet Haut de Maubeuge. Disposant de plusieurs salles dans son complexe multisport, la salle haute sera prénommée au nom de Stanislas Adamczyk, ancien coach emblématique de Maubeuge et décédé en 2020 de la Covid-19. Très apprécié, Stanislas était un coach de plusieurs catégories de jeunes.