L'info en Val de Sambre

Maubeuge - 11 millions d'euros d'investissement en 2021 : "la crise Covid" pas assez prise en compte pour l'opposition

30 novembre 2020 à 16h14 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Thibaut PAQUIT

11 millions d’euros : c’est le chiffre avancé lors du conseil municipal de Maubeuge du 25 novembre dernier dans la section investissement du Rapport d’Orientation Budgétaire 2021. Une enveloppe qui devrait permettre à la ville d’avancer sur le Marché Couvert, place de Wattignies : des fouilles archéologiques sont prévues prochainement afin de voir sortir de terre ce projet estimé à un peu plus de 5 millions d’euros. La ville veut poursuivre également la rénovation des écoles du Pont-Allant, des écoles du Faubourg de Mons, Daudet-Pagnol et de Joyeuse. Des études seront menées pour la rénovation du site du Théâtre de Maubeuge, tandis qu’Arnaud Decagny présentera en 2021 un projet de développement du Zoo de Maubeuge.

Des projets sur Maubeuge également dans les aménagements urbains : celui de la rénovation de l’ex CAF CPAM. Arnaud Decagny a annoncé que des études ont été lancées pour la création d’une médiathèque numérique.

Enfin, dans les cartons : la création d’une foncière commerciale en partenariat avec la CCI Grand Hainaut. Le but selon le Maire est de maîtriser les loyers et favoriser la diversité et la qualité des implantations de commerces. A noter par ailleurs que la commune a validé mercredi le versement aux commerçants de la ville de la somme de 1 000€, qui vient s’ajouter à l’enveloppe de 100 000€ attribués à l’association Initiative Sambre-Avesnois. Un fonds d’urgence pour octroyer des prêts à 0% aux commerçants de proximité impactés par la situation. Une aide complémentaire pour les aider à traverser la crise sanitaire, en maintenant les emplois.

Pour l'opposition, ce ROB 2021 n'est pas sérieux : "Une blague" pour Aymeric Merlaud, tandis que Jean-Pierre Rombeaut et Sophie Villette demandent une "baisse des impôts".

Pour la porte-parole du groupe d'opposition "Maubeuge Plus Belle ma ville" Sophie Villette, le Maire de Maubeuge ne prend pas assez en considération la crise du Covid-19 : 

Écouter le podcast

Pour Arnaud Decagny, la Municipalité en place décline son "projet municipal" pour lequel elle a été élue, en juin dernier :

Écouter le podcast

11 millions d'investissements : est-ce suffisant ?

Écouter le podcast

------------------------------------------------------------------------

Une motion de soutien aux salariés de Vallourec à Aulnoye-Aymeries votée à l’unanimité. Les élus étaient très touché par le sort réservé aux salariés de l’usine, qui ont appris la semaine dernière la menace de 68 emplois supprimés au sein de l’usine à Aulnoye-Aymeries. « Nous ne pouvons pas accepter cela. Au contraire, nous devons exiger de l'État qu'il investisse davantage dans l'entreprise en augmentant sa participation et ainsi décider de l'avenir du groupe et de ses salariés. » est-il écrit dans cette motion.

L’opposition municipale, Aymeric Merlaud pour le Rassemblement National, le groupe de Rémi Pauvros et Jean-Pierre Rombeaut se sont associés au mouvement, partageant « les inquiétudes des salariés du site aulnésien ».

------------------------------------------------------------------------

Une rue de Maubeuge renommée en hommage à Christophe Cousin, Policier Maubeugeois décédé dans l’exercice de ses fonctions dans le cadre de ses missions de maintien de la sécurité et de tranquillité publique. Le 2 mai 2002, ce policier est tué dans un accident automobile, au carrefour de l’industrie, après un refus de priorité d’une R21 Turbo. Il avait 28 ans. La ville a décidé d’attribuer la dénomination » lieutenant de Police Christophe COUSIN » à la voirie entre la rue Jean Jaurès et La rue du Faubourg Saint Quentin, desservant notamment la petite zone commerciale, la Luna et le magasin Brico-Dépôt.