Manifestation pour l'emploi - L'inquiétude des Cheminots à Aulnoye-Aymeries

04 février 2021 à 14h00 - 1488 vues

Retour sur la manifestation interprofessionnelle et intersyndicale hier en France pour l’emploi dans le privé et le public et contre la précarité. Manifestations à Paris, Grenoble, Marseille, Lille et chez nous en Sambre Avesnois avec une opération Escargot d’une quarantaine de véhicules, un cortège parti le matin de Maubeuge pour rejoindre la Sous-Préfecture d’Avesnes-sur-Helpe où une motion a été déposée, avec un arrêt devant la gare d’Aulnoye-Aymeries.

Sur le parvis, une centaine de manifestants sous les drapeaux de la CGT. Ils sont venus défendre l’industrie sambrienne, Glaverbel, CEREC, Interfit, Vallourec, Forgital Dembiermont, Arcelor Mittal, Desvres, NOV, la Haute Sambre mais aussi La Poste, l’hôpital, l’Education Nationale, les transports de bus Stibus en Val de Sambre et la SNCF.

Ils dénoncent l’hémorragie des effectifs des Agents SNCF : 1700 Agents en 1984, 300 à peine aujourd’hui en local, un chiffre divisé par 5 en 25 ans, avec des transferts vers Valenciennes qui inquiètent. Le syndicat CGT considère aussi que pour dynamiser l’économie, il faut dynamiser le transport ferroviaire.

Ecoutez les propos de Delphine Bassez, Secrétaire Générale du Syndicat CGT des Cheminots d’Aulnoye-Aymeries :