Les ex-salariés de NOV au Conseil des Prud'hommes

16 septembre 2021 à 19h24 - 446 vues

Les anciens Dirigeants de NOV Grant Prideco à Aulnoye-Aymeries et Berlaimont, ne sont pas opposés à négocier mais il n’y a pas eu de conciliation cet après-midi (jeudi) devant le Conseil des Prud’hommes au Tribunal d’Avesne-sur-Helpe et une nouvelle date d’audience a été fixée au 24 février prochain.

20 mois après la fermeture en janvier 2020, de l’entreprise du groupe américain, ils sont 75 soit 2/3 des salariés licenciés, à réclamer 80 000 euros d’indemnités. L’audience concernait la moitié d’entre eux, pour l’autre moitié, la date est fixée au 30 septembre avec, comme aujourd’hui un cortège de voitures qui partira d’Aulnoye-Aymeries sous les drapeaux de la CGT avec, sur le parvis du Palais de Justice, une action de soutien et de mobilisation.

Par Delphine Hernu