Le maintien d’une école à Eppe-Sauvage grâce à la méthode Montessori ?

01 septembre 2021 à 14h59 - 1211 vues

« Un village sans école, c’est une commune qui se meurt ! », cette phrase est signée Viviane Desmarchelier, la maire d’Eppe-Sauvage et vice-Présidente du sud-Avesnois. Cela fait maintenant plus de 20 ans que l’élue se démène pour garder ouverte son école. En plus des travaux de réfection qui ont été réalisés depuis l'an 2000, depuis maintenant 5 ans, les méthodes traditionnelles de l’éducation nationale se mélangent à celles inspirés par Montessori, dont la pédagogie repose essentiellement sur une éducation sensorielle et kinesthésique.

Cet atelier Montessori a été créé en 2017 suite à l’instauration d’une classe unique et la suppression de la maternelle. La commune a alors embauché du personnel pour accueillir à nouveau les enfants dès l’âge de deux ans. Le service « demi-pension » a été maintenu sur place et la garderie est désormais gratuite. Résultat avec 16 élèves inscrits, l’école est une nouvelle fois sauvée en cette rentrée des classes 2021 et Viviane Desmarchelier fera tout pour la maintenir ouverte tant qu’elle sera en responsabilité.

>>> Viviane Desmarchelier, la maire d’Eppe-Sauvage et vice-Présidente du sud-Avesnois, au micro de Paul Schuler :