L'info en Val de Sambre

La fin d'une "injustice" pour les jardineries, pépiniéristes et horticulteurs indépendants

06 avril 2020 à 14h11 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Pépinières de Beaufort

Les pépiniéristes, horticulteurs, les jardineries indépendantes ont stoppé net leurs activités il y a 3 semaines en raison du confinement, tandis que les jardineries des grandes surfaces ayant un rayon d’alimentation animale étaient autorisées à poursuivre la vente.

En Sambre Avesnois comme partout en France, les pépiniéristes et horticulteurs ont dénoncé une "concurrence déloyale", une "injustice", ils ont alerté le Sous-Préfet de l’Arrondissement d’Avesnes et la situation a changé ce week-end. Le Gouvernement autorise désormais la vente de plants potagers, de semences potagères, de bulbes et autres plantes aromatiques, qualifiés produits de première nécessité.

Jacques Lamquet dirige les Pépinières de Beaufort et de Feignies dans le Val de Sambre. Un début de printemps confiné, c’est une perte de 100 000 euros de chiffre d’affaires, près de 40 % de personnel en moins (5 salariés sur 11 en chômage technique), des chantiers paysagers à l’arrêt dans les communes et chez les particuliers mais enfin, la relance à partir de ce mardi de la vente au public de certains produits.

Ecoutez l'interview Long Format de Jacques Lamquet :

Écouter le podcast