La filière Maroilles fragilisée par le deuxième confinement

23 novembre 2020 à 5h00 par Delphine Hernu

CANAL FM
Crédit : Lesire & Roger

Deuxième confinement pour la filière Maroilles et on se souvient lors du premier confinement des fromages AOP bradés et de l’incitation à consommer du maroilles pour sauver la filière impactée par la fermeture administrative des restaurants.

Les ventes du fromage fort ont chuté de moitié et jusqu’à 90 %. A l’approche des fêtes, Lesire & Roger de Mondrepuis en Thiérache, fromagerie familiale et presque séculaire, devrait produire 16 à 17 tonnes de fromages mais elle table aujourd’hui, sur 10 tonnes maximum.

Son Directeur, Philippe Roger a été élu Président du Syndicat Maroilles en septembre dernier, entre les deux confinements. Ce qui inquiète par-dessus tout, la filière Maroilles déjà fragilisée, c’est la date de réouverture des restaurants qui pourrait être repoussée jusque mi-janvier 2021.

 

Ecoutez l’interview de Philippe Roger, Directeur de la fromagerie Lesire & Roger et Président du Syndicat Maroilles :