L’ouverture  le 1er septembre d’un prestigieux restaurant « signature », confié au chef Sébastien Renard, à Fourmies

19 août 2021 à 10h39 - 2492 vues

Baptisé « La Filature », cet établissement est rattaché à l’hôtel-château de La Marlière, classé 3 étoiles. Ce nouveau restaurant haut de gamme a la particularité d’être installé dans les vestiges de l’ancienne filature de laine peignée du Malakoff, construite par le fourmisien Théophile Legrand, le fondateur de l’industrie lainière dans le Nord de la France au 19ème siècle.

Les cuisines ont été confiées au Chef Sébastien Renard. Formé au lycée Hôtelier du Touquet et dans plusieurs restaurants « étoilés » au Guide Michelin, ce jeune homme originaire de Caudry affiche un CV déjà bien garni, ayant travaillé pour le Chef Alain Ducasse au Meurice*** à Paris, auprès du Chef Christophe Saintagne,  pour l’ouverture du restaurant Le Papillon et de Marc Meurin, le chef doublement étoilé du Château de Beaulieu.

Une cuisine « libre et authentique »

De retour dans sa région natale, le Chef Sébastien Renard a donc décidé de relever un nouveau challenge, en ouvrant ce restaurant « signature » autour « d’une cuisine libre » relatant l’histoire et les saveurs des agriculteurs et des producteurs de la Sambre-Avesnois-Thiérache, du Verger Bio d’Ohain à la ferme Angus de Trélon, en passant par le Maroilles Bio de la ferme du Pont-de-Sains à Féron, les légumes des « jardins d’Eugénie », le maraîchage bio de Sars-Poteries ou le pain au levain cuit au feu de bois par Tartine Errante, le fournil biologique de Felleries...

Sur son site Internet, le jeune chef promet de « créer et d'élaborer une cuisine authentique, où chaque jour sera unique et chaque bouchée sera originale », avec une équipe de passionnés et des collaborateurs locaux adeptes de la « cuisine libre ».

Restaurant.jpg (78 KB)

L’histoire d’une renaissance

C’est Christian Cambier, le propriétaire de l’hôtel-château de la Marlière et descendant de Théophile Legrand, qui est à l’origine de ce projet d’ouverture de restaurant gastronomique à Fourmies. En octobre 2018, le conseil municipal de Fourmies avait accepté de lui vendre un bâtiment de 260 m2 et un terrain d’un peu plus de 2730m2, composé d’une voirie et d’un jardin d’agrément, situés juste à côté de sa propriété.

Cette ancienne bâtisse avait été construite au 19ème siècle par Théophile Legrand, pour les besoins de son usine du Malakoff,  détruite en 1967. Ces vestiges de l’ancienne filature avaient abrité jusqu’en 2018  l’inspection académique et la ludothèque de Fourmies.

Informations complémentaires : lafilature-fourmies.fr

Ouverture le 1er septembre : réservation au 03 27 58 88 00

Par Paul Schuler / Photos : La filature et Paul Schuler