L’Actu en Bref en Val de Sambre du mercredi 21 Avril 2021

21 avril 2021 à 08h24

En Sambre Avesnois, une centaine de personnes hospitalisées en soins covid dont 11 en réanimation au centre hospitalier de Sambre Avesnois à Maubeuge. L’Arrondissement est sur un plateau élevé mais dans le Sud Avesnois, les chiffres sont inquiétants : le taux d’incidence atteint 813 cas pour 100.000 habitants avec un taux de positivité de 17,1 %, tandis que le taux plafonne à 468 cas au Cœur de l’Avesnois, 444 cas au Pays de Mormal. Dans le Val de Sambre il a augmenté, passant de 509 à 527 cas pour 100 000 habitants en une semaine. Chiffres communiqués par l’ARS Hauts-de-France hier.

 

Santé avec une Marche Blanche inédite le 22 mai prochain à Aulnoye-Aymeries, une manifestation pour dénoncer la désertification médicale et la « Non-assistance à Patients en Danger » en Sambre Avesnois ! Le secteur d'Aulnoye-Aymeries compte aujourd’hui 12 Médecins Généralistes, « en 2025, il en restera 7 si rien ne change ! » s’inquiète le Maire Bernard Baudoux, 7 Médecins pour un bassin de vie de 22 500 habitants. La Sambre Avesnois, un territoire sous-doté, avec 70 Praticiens pour 100 000 habitants, contre 153 en moyenne en France, 183 pour 100 000 habitants dans les Alpes-Maritimes. « On réclame notamment l’installation d’un numerus clausus dans les territoires déjà trop dotés », « ils ont organisé la pénurie de Médecins », s’insurge l’élu. Marche Blanche, le 22 mai 2021, à Aulnoye-Aymeries, la municipalité et les professionnels de santé locaux lancent un appel à manifester à tout le territoire, auprès des habitants, des élus, des Médecins, Pharmaciens, Professionnels paramédicaux. Le cortège, habillé en blanc partira de la mairie pour se rendre à la Maison de la Santé.

 

A Hautmont, un camion a perdu de l’hydrocarbure sur la chaussée hier en milieu de matinée dans les rues Carion, Ste Anne, rue de Louvroil et rue de Maubeuge. Chaussée devenue « glissante et dangereuse », avertissait hier la mairie dont les Agents ont procédé au nettoyage. Prudence si vous empruntez ces axes.

 

On ne peut pas les rater en entrant dans la ville de Maubeuge : des panneaux publicitaires sur fond bleu, on y voit un jeune homme souriant et cette inscription : « Maxence, Etudiant Motivé Recherche Alternance en Cybersécurité ». Le jeune homme, c’est Maxence Bricout, 19 ans. Un étudiant maubeugeois qui fait preuve d’audace et de créativité pour tenter de décrocher un contrat en alternance après une cinquantaine de refus ou de non-réponse. C’est la semaine de l’apprentissage, initiée par Pôle Emploi et la Région Hauts-de-France avec 300 rendez-vous pour accompagner les jeunes et les entreprises dans la voie de l’apprentissage.

 

Politique avec une campagne électorale à plusieurs étages : Sébastien Chenu, candidat RN aux régionales était hier sur le marché d’Aulnoye-Aymeries. 11 jours après sa visite avec Marine Le Pen, candidate aux présidentielles, Sébastien Chenu est revenu, cette fois pour présenter le duo candidat RN aux élections départementales sur le canton d’Aulnoye-Aymeries : Catherine Pépin d’Aibes, 59 ans, Conseillère en insertion professionnelle et Mickaël Taverne, 42 ans de Maubeuge, Fonctionnaire de Police, ancien délégué du parti souverainiste Debout La République. Ils sont suppléés par Jessica Wattiez, 42 ans, candidate RN aux municipales de Bavay l’an dernier et Valentin Delhaye, 19 ans, étudiant en BTS tourisme à l’Institution Jeanne-D’Arc à Aulnoye-Aymeries. Les élections départementales doivent se tenir les 20 et 27 juin prochains.

 

1.3 million d’euros, c’est la somme totale des subventions accordées aux associations d’Aulnoye-Aymeries par la ville. La Municipalité soutient ses associations privées de tout ou partie de leurs activités en raison de la crise sanitaire, des subventions communales toutefois minorées pour certaines : le Rendez-vous des Saveurs et du Tourisme en Avesnois qui n’a pas eu lieu l’an passé et qui est annulé cette année et le Théâtre du Manège de Maubeuge dont la subvention aulnésienne a été réduite d’un tiers, passant de 150 à 100 000 euros, là aussi en raison de l’annulation d’événements dans la cité cheminote.

 

Les travaux du nouveau centre d’intervention et de secours d’Aulnoye-Aymeries avancent bien, a indiqué le Maire Bernard Baudoux qui a annoncé que le chantier, de 2 millions d’euros, devrait être terminé en septembre prochain. Une bonne nouvelle pour les sapeurs-pompiers à l’étroit dans leur caserne actuelle.

 

77 298 024 euros, c’est la hauteur des dons à l’AFM Téléthon 2020, chiffre national officialisé en fin de semaine. L’Avesnois y a contribué à hauteur de 62 014 euros, avec malgré les restrictions sanitaires, 21 communes mobilisées et qui ont récolté grâce aux actions et animations : 16 000 euros de dons sur le secteur de Maubeuge, 11 000 euros sur celui de Le Quesnoy, près de 10 000 euros sur le secteur d’Avesnes-sur-Helpe et 3 370 euros sur celui de Berlaimont, nous a précisé Monique Devreese, Responsable de l’AFM Téléthon Sambre Avesnois.

 

Le Cortège Jean Mabuse à Maubeuge annulé : il devait se dérouler en septembre prochain. Ses organisateurs espèrent pouvoir présenter l’événement en 2022 pour les 120 ans de l’association.

 

Sport, on l’a appris hier fin de matinée, « Les 4 Jours de Dunkerque » sont annulés : le Comité Interministériel de Crise est finalement allé dans le sens de la décision du Préfet de Région. Michel Lalande qui avait donné une réponse négative vendredi étant donné la crise sanitaire. La course régionale ne passera donc pas le 5 mai en Sambre Avesnois, Maubeuge, Hautmont ou encore Hargnies, La Longueville qui se préparaient à l’accueillir. Annulation pour la deuxième année consécutive.

Delphine Hernu