L'info en Val de Sambre

L’Actu en Bref dans le Val de Sambre, le jeudi 30 juillet 2020

30 juillet 2020 à 09h13 Par Delphine Hernu

L’Actu en Bref dans le Val de Sambre :

A Louvroil, une femme de 67 ans transportée à l’hôpital de Maubeuge dans un état grave, après une chute de 4 mètres dans une fosse à lisier. Les sapeurs-pompiers ont repêché la victime dans un mètre de lisier, à l’aide de 2 échelles à coulisse et de matériels spécifiques, précisent les secours, la victime, consciente au moment de leur intervention, a été médicalisée sur place, avant son hospitalisation.

A Maubeuge, le port du masque désormais obligatoire sur ses marchés : sur le marché Place de Wattignies le samedi, sur la Place de l’Industrie dans le quartier de Sous-le-Bois le lundi et le mercredi sur la Place des Nations, marchés sur lesquels, des opérations de sensibilisation et de prévention auront lieu pour informer les usagers car en cas de non-respect de cette nouvelle réglementation, une amende sera appliquée au contrevenant. Autres communes du Nord Pas-de-Calais où le masques est obligatoire sur les marchés : Liévin, St Omer, Bailleul, Hesdin, Wissant, Wimereux, Marquise, villes côtières. Au Touquet, le port du masque est obligatoire sur le marché et dans tout le centre-ville.

La France comptait hier 185 196 cas confirmés de Covid-19, 15 décès supplémentaires en 24 h à l’hôpital dont un en région Hauts-de-France, 380 personnes en réanimation, 10 Départements en état de vulnérabilité, le Nord étant au niveau « modéré », niveau 2 sur une échelle de 3, selon Santé Publique France.

Le masque sera-t-il rendu obligatoire dans l’espace public sur le Département du Nord ? La question est en discussion. La Préfecture, l’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France et le Ministère de la Santé annonceront leur décision commune aujourd’hui ou demain, décision nourrie par les indicateurs : dimanche dernier par exemple, le taux d’incidence du Coronavirus dans le Nord était à 17,5 cas positifs pour 100 000 habitants.

Le nombre de contamination au Covid-19 sur le territoire : la situation reste sous contrôle. Depuis le début du mois de juin, sur 441 personnes dépistées au Centre Hospitalier Sambre-Avesnois à Maubeuge, 4 ont été positives. Des chiffres qui n’alertent pas les Epidémiologistes du secteur qui restent cependant prudents : le virus circule et il reste imprévisible. Si la campagne de dépistage massive est en cours, les données actuelles restent très loin de ce que l’on a pu constater en mars et avril dernier, selon Thierry Levent, Infectiologue au CHSA de Maubeuge. Pour lui, le virus continue à surprendre, notamment lors des dépistages dans les familles. Retrouvez l’interview de Thierry Levent sur www.canalfm.fr

 

A Marpent, deux résidents de l’EHPAD Samara placés en quatorzaine : ils ont été testés positifs au Covid-19, conséquence : les visites des familles ne se font plus dans les chambres mais dans les espaces communs et il faut désormais s’inscrire au préalable. Des mesures préventives dans cet établissement du groupe Korian où 4 résidents sont décédés du coronavirus en mai dernier, rappelle la Voix du Nord.

Le lycée André Lurçat à Maubeuge se prépare à une éventuelle deuxième vague du Covid : plus de 15 000 € ont été débloqués pour acheter des ordinateurs portables, des tablettes et autres logiciels, qui pourront être mis à la disposition des élèves en cas de reconfinement.

Nouvelle collecte du don du sang à Aulnoye-Aymeries aujourd’hui à la salle des fêtes de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Il faut 10 000 par jour à l’Etablissement Français du Sang pour pouvoir satisfaire les demandes des services hospitaliers. Collecte uniquement sur rendez-vous (03 28 54 79 19mon-rdvdondesang.sante.fr). Prochaines collectes de dons de sang à Bousies mercredi et à Jeumont, jeudi prochain.

« Gabor et les Chapeaux Rouillés », un spectacle fantastique, musical que vous avez peut-être vu à Ecuélin en septembre dernier au Festival ELFE. Il a été créé il y a 2 ans, grâce à un financement participatif. L’équipe sambriennes de comédiens s’est agrandie, de nouvelles chansons ont été écrites et une deuxième campagne de co-financement a été lancée pour leur permettre de préparer la sortie de l’album prévue début 2021, d’enregistrer en studio et, côté spectacle, de finaliser la proposition artistique pour la prochaine saison de « Gabor et les Chapeaux Rouillés ». Les comédiens, régisseurs, musiciens sont privés de leur public, le monde du spectacle vit la solitude de Gabor : la chaîne du spectacle souffre économiquement de la crise sanitaire ; c’est le deuxième objectif de la cagnotte en ligne ouverte sur www.ulule.com jusqu’au 3 août, leur permettre de continuer à monter et à chanter sur scène. Les plus gros donateurs se verront offrir un chapeau rouillé personnalisé par Tibor Defilenaiguille, c’est le nom de l’un des personnages de « Gabor et les Chapeaux Rouillés ».