L'info en Val de Sambre

L’Actu en Bref dans le Val de Sambre du mercredi 29 juillet 2020 :

29 juillet 2020 à 09h09 Par Delphine Hernu

L’Actu en Bref dans le Val de Sambre :

 

Un détenu légèrement incommodé par les fumées et hospitalisé hier après-midi, après avoir mis le feu au matelas de sa cellule. Les surveillants pénitentiaires et les sapeurs-pompiers ont pu extraire l’homme sans difficulté.

Dans le Nord, les tests de dépistage PCR se font désormais sans prescription médicale comme à Jeumont avec la journée de dépistage. Et ils sont de plus en plus sollicités avec 7 à 8 000 tests PCR par jour, contre 5 à 6 000 au début du mois, a indiqué l’Agence Régionale de Santé Hauts-de-France. Depuis le début de la pandémie, le Nord a enregistré 663 décès, 278 dans l’Aisne.

Le durcissement des mesures pour lutter contre le Covid-19 en Belgique. A l’issue d’un conseil national de sécurité, le Premier Ministre Sophie Wilmès, a indiqué que les Belges sont autorisés à voir dans le cadre de leur "bulle de contact" cinq personnes maximum à partir d’aujourd’hui pour les quatre prochaines semaines. Les événements publics sont limités à 100 personnes à l'intérieur et 200 en extérieur, le port du masque y est obligatoire. La semaine dernière, 279 belges ont contracté le virus chaque jour, contre 163 la semaine précédente. A Mons, à une trentaine de kilomètres de Maubeuge, le Bourgmestre Nicolas Martin a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans le centre-ville, dans ses parcs, ses centres commerciaux et au Grand-Large. Mons, une ville très fréquentée par les transfrontaliers français, durement touchée par la première vague du Covid-19.

 

A Maubeuge dans les fortifications Vauban, les travaux de restauration se poursuivent : il y a quelques jours, l’association Renaissance Vauban a entamé la refonte du haut de la muraille qui jouxte la Demi-Lune de la Porte de Mons. Un mur de 11 mètres de hauteur fortement endommagé. En tout, près de 5 800 briques seront posées cet été pour lui donner une deuxième jeunesse. L’entreprise sambrienne Lalaux se chargera de respecter les techniques de l’époque car la construction date du XVIIe siècle. Coût de cette nouvelle restauration menée par Renaissance Vauban : un peu plus de 30 000€. Un investissement nécessaire selon Jean-Claude Decamps, Président de l’association et fervent défenseur du patrimoine Vauban Maubeugeois. Interview sur www.canalfm.fr

Manger au milieu d’une quarantaine de chameaux et de dromadaires à Feignies sous une tente berbère, une expérience à vivre samedi soir à La Camélerie qui organise son premier repas berbère, grâce à un partenariat entre cette ferme atypique et le restaurant « Le Méditerranée », un restaurant de Bettignies. Attention, il faut réserver.

Le Sud Avesnois a aussi sa plage ! Anor Plage, nouvel espace de détente et de jeux, sera inauguré cet après-midi à 17h par le Maire, Jean-Luc Pérat. Anor Plage vient compléter le triangle de sable fin avec Maubeuge en Plage et Avesnes Plage qui se préparent à une affluence avec les pics de chaleur attendus demain et vendredi : jusqu’à 31 voire 35°C au thermomètre. A Jeumont, la baignade reste interdite sur le plan d’eau au Watissart mais les Wati’days se poursuivent sur la plage aménagée avec les structures gonflables, le plateau multisports, les jeux d’antan cet après-midi et puis demain, c’est Crêpe Party dès 14h.

Sport et cette mauvaise nouvelle pour le Jeumontois Benjamin Pavard : le défenseur français s’est blessé à l’entraînement ce weekend dans son club du Bayern de Munich. Il souffre d’une déchirure des ligaments de la cheville gauche, une indisponibilité de 4 à 6 semaines. Le sambrien manquera donc la fin de la Ligue des Champions qui débutera dans deux semaines et peut-être les matchs de l’Équipe de France début septembre en Ligue des Nations. Benjamin Pavard avait réalisé une saison pleine dans le championnat allemand et en Ligue des Champions.

 

Football toujours, un jeune pensionnaire du centre de formation de l’Entente Feignies-Aulnoye a rejoint le Royal Excelsior Mouscron. Il s’appelle Martin Désir, il termine sa formation dans l’un des plus grands clubs de foot belges, un club racheté il y a deux semaines, par le Lille Olympique Sportive Club.