L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Internat à Sains-du-Nord - "Si la 3CA se désengage, le lycée partira ailleurs", le Maire Christine Basquin

01 juillet 2019 à 07h00 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Lycée Charles Naveau - CFA Sains-du-Nord

Retour sur le projet de construction d’un internat au lycée agricole Charles Naveau de Sains-du-Nord dans le Cœur de l’Avesnois : si l’internat se fait, deux nouvelles filières arriveront dans le lycée, a rappelé hier soir le Maire de Sains-du-Nord Christine Basquin. Si l’internat ne se fait pas, le lycée agricole partira ailleurs.

 

Aujourd’hui, l’Etat s’est engagé à verser un demi-million d’euros dans ce projet de 60 chambres sur une surface d’environ 1 200 m2 sur deux ou trois niveaux. La Région des Hauts-de-France limitera sa subvention à 2 ou 300 000 euros, pas davantage selon la 3CA, estimant avoir déjà beaucoup donné (rénovation de l’espace restauration/cantine, rénovation dans le bâtiment historique après son incendie et l’Espace Test Agricole). La Communauté de Communes Cœur de l’Avesnois doit conforter le projet pour éviter une perte qui serait « catastrophique » selon Philippe Lety Vice-Président à la 3CA.

 

Où en est le projet ? Aujourd’hui, deux terrains ont été proposés par la ville de Sains-du-Nord et les besoins du futur internat sont en cours de validation par les services de l’Etat et la Direction de l’établissement. La 3CA veut connaître le montant total des travaux mais elle sait déjà que le propriétaire de l’internat, ce sera elle et pas la région qui a pourtant la compétence des lycées. La région qui versera un loyer à la 3CA. Les explications d’Alain Poyart, le Président de la Communauté de Communes Cœur de l’Avesnois.

 

                                                                     Écouter le podcast

 

Si la 3CA se désengage, le lycée partira ailleurs, ça nous a été dit clairement. L’internat va conforter le lycée pour éviter qu’il ne parte à Le Quesnoy par exemple. Si on fait l’internat, il y a deux filières supplémentaires qui arriveront. […] Aujourd’hui il y a un internat mais il est à Fourmies et le transport des élèves internes de Fourmies à Sains-du-Nord coûte cher à la Région », Christine Basquin, Maire de Sains-du-Nord et Vice-Présidente à la 3CA.

 

« De le voir partir, ce serait une perte catastrophique […], pour la 3CA, il est essentiel que nous adhérions à cette démarche même si ça nous coûte un bras », Philippe Lety, Maire de Solre-Le-Château et Vice-Président à la 3CA.

 

« On verra le delta qu’on aura à financer, on en sera propriétaire, il y a un loyer qui sera payé par l’établissement », Alain Poyart, Président de la 3CA.