L'info en Val de Sambre

Histoire - Véro, fille d'immigrés polonais, cachée pendant un an

24 décembre 2019 à 13h33 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Christiane Cayla

La Région des Hauts-de-France a célébré le 9 décembre dernier, le Centenaire de l'Amitié Franco-Polonaise

[1919-2019] On célèbre depuis septembre le Centenaire de l’Amitié Franco-Polonaise. Célébrations jusqu’en 2023. La Région Hauts-de-France a accueilli plusieurs générations de polonais depuis le 3 septembre 1919, date de la signature de la Convention d’Immigration. Les « Polaks », une main d’œuvre courageuse, employée dans les mines de charbon ou de fer ou bien encore dans les fermes.

La France a compté 500 000 immigrés polonais dans les années 30’. Le Pas-de-Calais, Département le plus « polonisé » de France en comptait 123 000 à cette époque de l’Entre-Deux-Guerres. La Sambre Avesnois a-t-elle été une terre d’accueil ? Quelles étaient leurs conditions de vie et de travail ?

Nous vous proposons une interview Long Format avec Régis Krzyzaniak, Président de l’Association Zywa Polska à Feignies qui fait vivre la culture polonaise sur l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe.

Vous entendrez aussi le témoignage de l’aulnésienne Christiane Cayla dont les grands-parents ont travaillé dans des fermes à Beaufort près d’Hautmont et Taisnières-sur-Hon dans le Bavaisis à partir de 1934, date de leur arrivée en France avec leur fille de 4 ans qu’ils garderont cachée pendant une année.

Écouter le podcast

Christiane Cayla et Régis Krzyzaniak seront les Invités de la Rédaction, le vendredi 27 décembre sur Canal FM à 12h30 et 19h.

A l’occasion du Centenaire de l'Amitié Franco-Polonaise, le Louvre-Lens présente jusqu'au 20 janvier 2020, l’exposition « Pologne : Peindre L’Ame d’une Nation ».

 

Photos d’Archives fournies par Christiane Cayla sur lesquelles figurent ses grands-parents et leur fille Véronique.

Photo DH, Christiane Cayla et Régis Krzyzaniak

 

Photos