Hautmont : la construction à venir de plus de 200 logements et d'un « Pôle gare »


24 juin 2022 - 2465 vues

Le permis de construire d’une première résidence de 37 logements a été déposé par le bailleur social Promocil en avril. Cet ensemble immobilier sortira de terre rue de Boussières. 35 autres logements seront aussi construits par Promocil, en lieu et place de l’ancien Clair Repos, à proximité du collège Saint-Exupéry. A cela s’ajouteront 21 logements au niveau de l’ancienne école Carion, avec le bailleur « Habitat du Nord ».

Quant à la société « Histoire et Patrimoine », elle a prévu de transformer l’ancienne abbaye d’Hautmont en une résidence de 42 appartements. La friche Paquet sera elle aussi bientôt démolie pour laisser la place à une quarantaine d’habitations en bordure de la Sambre. Enfin, dans le Quartier du Port de plaisance, le projet immobilier porté par un promoteur belge n’a finalement pas abouti. La parcelle va donc être récupérée par la mairie, pour être confiée à Promocil, qui envisage d’y construire 45 logements.

Parmi les autres projets immobiliers sur Hautmont, une étude sera bientôt lancée pour la construction d’un béguinage. C’est le site de l’ancienne école Montaigne qui a été choisi par la municipalité, pour accueillir ce futur programme immobilier destiné à héberger des personnes âgées ou à mobilité réduite, en plein cœur de ville, à proximité des commerces et des services.

Quant au promoteur Tagerim, après l’abandon de son projet en lieu et place du stade Jean Damien, il prévoit de construire plusieurs logements répartis dans toute la ville. Au total, ce sont ainsi entre 200 et 220 habitations qui devraient sortir de terre dans les 5 prochaines années...

Un projet de « Pôle gare » en lieu et place des anciens laminoirs ?

Après le désamiantage des 17 000m² de toiture, le bâtiment a été entièrement rasé cet hiver et le terrain est maintenant en train d’être dépollué. Le coût total de cette première phase s’élève à 3,5 millions d’euros. A la place de ces anciens laminoirs, c’est donc un nouveau quartier qui devrait sortir de terre dans les prochaines années en plein cœur de ville. Ce nouveau « Pôle gare » devrait  comprendre une nouvelle gare routière, un ensemble immobilier, avec logements, commerces et peut-être aussi des services publics… Des études devraient être lancées dans les prochains mois et l'agglomération sera sollicitée pour apporter sa contribution financière. A ce stade, on ignore si la construction de ce futur nouvel ensemble immobilier sera confiée à un privé ou à un bailleur social du val de Sambre…  

Par Paul Schuler