L'info en Région Hauts-de-France

Eppe-Sauvage – Un Agenda Rural pour relancer les territoires ruraux ?

20 septembre 2019 à 17h33 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Thibaut PAQUIT

Y aura-t-il un avant et un après Congrès National des Maires Ruraux 2019 ? À l’issue de la première journée à Eppe-Sauvage, les Maires semblent satisfaits.

Edouard Philippe, le 1er Ministre, est venu avec un plan d’action, appelé « Agenda Rural », destiné à rendre plus de pouvoirs aux élus locaux : ils sont plus de 300 ce week-end, dont 80 des Hauts-de-France à la station touristique du Val Joly. Sur les 200 propositions présentées le 26 juillet dernier, le Chef du Gouvernement en a retenu 173, sur plusieurs thématiques : "La protection de l’environnement, le soutien au petit commerce, l’emploi et la formation, la présence des services publics et l’accès à des services essentiels comme la santé".

Des territoires de pointe de la transition écologique

PETIT COMMERCE

Edouard Philippe a laissé une large place dans son discours aux communes de moins de 3 500 habitants qui peinent à développer des activités diverses et notamment des petits commerces. Pour y remédier, il a proposé l’instauration d’exonérations fiscales et la « mise en circulation des licences IV » (vente d’alcool dans les bars et cafés), qui se sont réduites d’année en année. La mesure prévoit que les réglementations des cafés soient « assouplies » sur trois points : l’implantation, la sécurité incendie et l’accessibilité. Enfin, Edouard Philippe souhaite favoriser les circuits courts et rendre attractifs les coeurs de ces communes, avec un notamment un plan spécifique. Au total, le Gouvernement annonce la création de 1 000 cafés dans ces villages en France. Combien en Sambre-Avesnois ? Trop tôt encore pour le dire.

Écouter le podcast

L’URGENCE : DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ EN PLUS

Si le développement des Maisons de Santé a apporté une bouffée d’oxygène dans des territoires comme en Sambre-Avesnois, il reste encore beaucoup de chemins à parcourir dans ce domaine. L’urgence, c’est le recrutement de médecins dans des zones « sous dotées ». Le Gouvernement souhaite recruter 400 puis 600 médecins, avant de proposer aux élèves en médecine, de privilégier ces territoires en pénurie.

JEUNESSE

Avez-vous entendu parler de la Boussole des Jeunes ? C’est ce que souhaite développer le gouvernement. C’est une plateforme qui regroupera des services comme le permis à 1 euro ou des cartes de réduction de transports. 15 000 services civiques seront également proposés aux jeunes des campagnes en France : 33 campus connectés seront construits pour permettre de poursuivre les études supérieures à distance. Enfin, la 4G pour tout le territoire est en bonne voie mais Edouard Philippe a rappelé que la 5G n’est plus très loin désormais de se développer. Des zones blanches existent encore en Sambre-Avesnois : elles seront « résorbées en cinq ans » explique-t-il. Reste à voir si le Gouvernement maintiendra ses promesses : un comité interministériel de la ruralité aura lieu en début d’année 2020.

LA REACTION DE JEAN-RENÉ LECERF, PRÉSIDENT DU DÉPARTEMENT DU NORD