L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le Val de Sambre, pour ce vendredi 26 juin 2020

26 juin 2020 à 16h18 Par Paul Schuler

Une affaire de prostitution ayant pour origine la Sambre-Avesnois

4 ans de prison pour un jeune proxénète originaire de la Sambre-Avesnois, qui était poursuivi avec 4 jeunes hommes majeurs et une jeune fille dans le cadre de la mise en place d’un réseau de prostitution d’adolescentes mineures sur internet. Entre les mois d’octobre et de décembre 2018, ce réseau avait recruté plusieurs jeunes filles âgées entre 13 et 15 ans. Après avoir aguiché les clients via les réseaux sociaux et notamment « Instagram », ces jeunes filles devaient effectuer « leurs passes » dans des appartements ou des hôtels de la métropole lilloise, mais aussi du côté de Dunkerque, d’Arras et même sur Paris.

Cette semaine, la tête de réseau a écopé d’une peine de 4 ans de prison, dont deux années avec sursis probatoire. D’après nos confrères de la Voix du Nord, ses 4 complices ont aussi été condamné à une peine de prison, mais sans incarcération immédiate. Les prévenus ont maintenant 10 jours pour faire appel ou non de ce jugement.

La découverte d’une impressionnante plantation de cannabis aux portes du Bavaisis et de la Sambre

Les policiers belges ont interpellé cette semaine 5 jardiniers amateurs, spécialisés dans la production de cannabis. Dans un hangar du village de Dour en Belgique, à 5 km du Bavaisis, les forces de l’ordre sont tombées sur une plantation composée de 257 pots de cannabis. 11 grands sacs poubelles remplis de déchets de cette drogue ont également été découverts sur place. Placés en garde à vue, ces jardiniers du cannabis devront répondre de leurs actes prochainement devant la justice. D’après nos confrères de la presse Belge, leurs clients étaient domiciliés pour la plupart dans la région de Mons, au Pays de Mormal et dans les environs de Maubeuge…

Faut-il craindre une seconde vague de l’épidémie Covid-19 en Sambre-Avesnois-Thiérache ?

Depuis une dizaine de jours, on vous annonce régulièrement le signalement de nouveaux cas positifs au Covid-19. La semaine dernière, le laboratoire BioFrance d’Avesnelles indiquait que le nombre de cas positifs était passé de 1 % au 15 mai à 3 % aujourd’hui. En Thiérache, un foyer de contamination a été détecté à Buironfosse, suite à un rassemblement familial dans le cadre de la fête des mères. La situation est aujourd’hui sous contrôle. Hier, on a appris que pour des raisons de précautions sanitaires, la mairie et la médiathèque de Leval, près d’Aulnoye, ont été fermées après une suspicion de Covid-19. Là-aussi, le maire se montre rassurant. « Il n’y a rien d’alarmant » affirme Jacques Thurette, le maire de Leval.

Situation sous contrôle également du côté d’Agrati, les ex-visseries et boulonneries de Fourmies où un cas positif au nouveau coronavirus a été détecté. Le salarié a été mis en quatorzaine, tout comme les membres de sa famille. Aucun autre salarié n’a été contaminé et l’agence régional de santé a autorisé l’entreprise fourmisienne à poursuivre son activité.

Un professeur de la région de Fourmies a aussi été testé positif. 5 de ses proches ont été mis en quatorzaine. Aucun élève et aucun collègue n’ont été contaminés. La situation n’est donc pas encore critique, il y a beaucoup de lits disponibles dans les hôpitaux d’Hirson, de Fourmies ou de Maubeuge. Néanmoins, il faut rester vigilant et surtout respecter les gestes barrières, car le virus continue à circuler activement dans notre région...

Une nouvelle manifestation régionale des Gilets Jaunes demain après-midi dans les rues du centre-ville de Maubeuge

Le cortège partira à 13h depuis la place Vauban. La dernière manifestation régionale avait réuni plus de 500 gilets jaunes dans les rues de Maubeuge, c’était le 15 juin 2019.

La candidature de Joël Wilmotte à la mairie d’Hautmont, est loin de faire l’unanimité chez les Républicains

Alors que le président de la fédération du Nord de ce Parti politique, Sébastien Huyghe a décidé d’apporté son soutien au maire sortant, cette position ne plait pas à plusieurs cadres du parti, dont le sénateur du Nord et ancien Ministre Marc-Philippe Daubresse, qui rappellent, via un communiqué, que « Joël Wilmotte a été plusieurs fois candidat dissident aux élections législatives » et « qu’il a fait perdre systématiquement tous les candidats républicains qui avait été investis par le parti ». Ces élus du Nord ne souhaitent donc pas être mêlés, ni prendre position entre le père et le fils, dans cette campagne électorale Hautmontoise inédite et très complexe.

Dernière ligne droite avant le second tour des élections municipales à Berlaimont

3 candidats se sont maintenus pour ce second tour : le Maire sortant Michel Hannecart, Serge Marie et Françoise Rousies. Quelles sont leurs priorités ? Pour Michel Hannecart, c’est la rénovation de l’école de Mormal, la construction d’une maison médicale pour pallier au manque de Médecins et la construction d’un béguinage. Serge Marie souhaite créer un nouveau groupe scolaire et mettre en place une navette pour faciliter la mobilité des berlaimontois. Enfin l’Adjointe au Maire dissidente, Françoise Rousies, qui a refusé la fusion avec Serge Marie, veut, elle-aussi, construire un groupe scolaire à côté du collège Gilles De Chin. La maison de santé, l’amélioration de la mobilité entre Berlaimont et Aulnoye sont aussi à l’ordre du jour des 3 candidats…

Des travaux dans tout Jeumont !

Du cimetière à l’ilot des anges, de l’école La Bruyère, du centre administratif au site Watissart, en passant par la construction de plusieurs nouvelles résidences dans le cadre des projets de rénovations urbaines, les chantiers ne manquent pas…

La pose, hier matin, de la première pierre d’un nouvel ensemble immobilier rue de l’hôtel de ville à Aulnoye-Aymeries

Ce projet de construction de 22 logements collectifs, d’un parking aérien de 34 places, de 2 cellules commerciales de 220 m2 et d’une agence clientèle au rez-de-chaussée est porté par le bailleur social Promocil. La livraison de ce nouveau bâtiment est envisagée pour la fin de l’an prochain ou en 2022 au plus tard.

Des travaux au sein de l’Université Polytechnique des Hauts-de-France de Maubeuge

Afin de le sécuriser l’entrée du site, une nouvelle clôture et des portillons ont été installés et financés à hauteur de 40 000 euros par les services de l’agglomération Maubeuge-Val-de-Sambre. Près de 200 000 € de travaux ont aussi été réalisés au cours de ces derniers jours au niveau du laboratoire. Signalons par ailleurs que les murs du campus universitaire de Maubeuge seront bientôt rétrocédés à l’université de Valenciennes.

L’ouverture lundi des inscriptions pour l’école de musique de Jeumont

Ça va se passer dans les locaux du boulevard Henri Dunant jusqu’au 1er Juillet, de 14h à 17h, mais uniquement pour les anciens élèves. Les nouveaux devront attendre le 1er septembre pour s’inscrire, selon les places disponibles.

Les manèges font leur grand retour ce week-end à Jeumont !

La ducasse ouvre ses portes, sur la Place de la République, dès cet après-midi. Les manèges resteront accessibles jusqu’ lundi soir, jour des tarifs réduits.