En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce vendredi 26 février 2021

26 février 2021 à 11h45 - 705 vues

La Sambre-Avesnois sous la menace d’un confinement le week-end, mais pas la Thiérache !

Un week-end et une petite semaine de répit avant un éventuel reconfinement partiel les samedis et dimanches pour les habitants de la Sambre-Avesnois, alors que pour l’instant, nos auditeurs Thiérachiens sont pour l’instant épargnés par cette menace. Contrairement à l’Aisne, le Nord fait effectivement parti des 20 départements placés sous surveillance renforcée (même si en Sambre-Avesnois les taux d'incidence sont 5 fois moins élevés que sur Dunkerque). Le gouvernement donne d’ores et déjà rendez-vous dans une semaine : en cas d'aggravation de la situation, les nordistes n’échapperont sans doute pas à un confinement le week-end, avec fermeture des magasins non-alimentaire, comme c’est déjà le cas à Nice et dès ce week-end à Dunkerque...

Encore un trafic de drogue démantelé à Hautmont

8 Sambriens ont été interpellés dans une habitation de la rue de Boussières. 3 ont été aussitôt remis en liberté et seront poursuivis pour simple usage de stupéfiants. Les 5 autres ont été placés en garde à vue, avant d’être remis en liberté. Ils ont reconnu être à l’origine d’un important trafic de cannabis sur Hautmont et Maubeuge. Ils seront jugés prochainement dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Une cinquantaine de grammes d’herbe et de résine de cannabis avaient été saisis lors de leur arrestation.

Le problème des 2 chiens suspectés d’avoir tué des moutons à Boussois, toujours pas résolu

D’après plusieurs témoins, ces 2 chiens fugueurs seraient à l’origine des massacres. Le propriétaire des moutons morts a porté plainte, sauf que, jusqu’à présent, aucune preuve ne permet de les accuser directement. La demande d’euthanasie a donc été rejetée. L’enquête suit son cours et en attendant, le propriétaire des chiens a décidé de renforcer la clôture de son terrain, pour éviter qu’ils s’échappent à nouveau…

L’entreprise Tata Steel à Maubeuge plaide non coupable dans l’affaire concernant la pollution de la Sambre 

Le 23 novembre, le Parquet d’Avesnes avait ouvert une enquête visant l’entreprise Tata Steel, soupçonnée d’être à l’origine de la coloration suspecte « orange-rouille » de la Sambre, constatée à plusieurs reprises entre le 31 août et le 24 septembre. Ce jour-là, le service d’inspection des installations classées avait constaté « un panache orangé » à la sortie d’un des points de rejet des eaux industrielles et pluviales de l’entreprise Maubeugeoise. Un dépôt sédimentaire ferreux avait aussi été découvert à proximité des installations de « Tata Steel ».

S’appuyant sur des simulations et des analyses réalisées par un cabinet indépendant et extérieur à l’entreprise, Tata Steel affirme « qu’il aurait fallu multiplier par 90 le volume de leur rejet et de la concentration en fer pour provoquer une telle coloration sur plus de 4 kilomètres ». L’hypothèse de boues sédimentaires présentes au fond de la Sambre a également été écartée par la direction de Tata Steel !

Le passage d’un épisode de pollution aux particules dans l’air en Sambre-Avesnois-Thiérache 

Cette pollution de niveau 2 sur 4, est due à l’activité industrielle, agricole et routière cumulée à l’arrivée d’une masse d’air chargée de sable en provenance du Sahara. Les autorités sanitaires recommandent de privilégier les transports collectifs, de réduire la vitesse sur les routes et surtout d’éviter de brûler toutes sortes de déchets verts à l’air libre.  

La nomination aujourd’hui d’une délégation spéciale à la tête de la mairie de Cousolre en attendant de nouvelles élections municipales

On vous rappelle que l’élection de Maurice Boisart, dont la liste était arrivée en 2ème position, avait été invalidée par le Tribunal Administratif de Lille. Cette décision avait été confirmée par le Conseil d’Etat le 16 février. 3 personnes ont donc été nommée par arrêté préfectoral pour assurer la continuité de l’activité municipale jusqu’aux prochaines élections qui auront lieu d’ici 3 mois…

La poursuite de la rénovation urbaine dans le quartier de Sous-le-Bois à Maubeuge

Un nouvel ensemble immobilier de 14 logements sort de terre actuellement rue d’Hautmont. Cette résidence, qui est composé de 4 appartements et de 10 habitations individuelles, sera complétée par la construction d’une pharmacie. Ce projet est porté par le bailleur social Promocil, pour un peu plus de 3 millions d’euros. La livraison de ce nouvel ensemble immobilier est annoncée pour la fin de cette année !

Un projet d’extension et de réhabilitation pour la Mairie de Boussières-sur-Sambre

Construite en 1985, cet hôtel de ville est une vraie passoire thermique ! Dans le cadre du plan de relance, un dossier a été déposé pour y réaliser d’importants travaux de mise aux normes énergétiques. La construction d’une nouvelle salle des mariages est aussi envisagée, avec une livraison espérée en 2022. Le coût total de ces travaux n’a pas été précisé !

La poursuite des travaux de rénovation du centre administratif d’Aulnoye-Aymeries

Après la réfection des toitures et la remise en état des bureaux, c’est tout le système électrique, de chauffage et d’isolation thermique qui va maintenant être rénové. Tout devrait être terminé d’ici la fin de cette année. Notez par ailleurs que ce centre administratif sera rebaptisé du nom de Claude Erignac, l’ancien sous-préfet d’Avesnes, de 1978 à 81. Il avait été assassiné dans l’exercice de ses fonctions en 1998, alors qu’il était Préfet en Corse.

Un projet de construction d’une nouvelle mairie toujours d’actualité à Rousies 

D’après Josiane Suleck, la maire de cette commune, le nouveau bâtiment devrait sortir de terre d’ici l’an prochain. Le permis de construire devrait d’ailleurs être déposé en mai. Le coût total s’élèvera à 2 000 000 d’€, alors qu’une réhabilitation de l’actuelle mairie aurait couté beaucoup plus cher selon Josiane Suleck. Cette estimation est fortement contestée par Carole Devos, la porte-parole de l’opposition et conseillère départementale du canton de Fourmies, qui reste favorable à une simple réhabilitation des locaux actuels

Le grand retour en octobre de la Kermesse de la Bière à Maubeuge 

Après une édition 2020 annulée à cause de la pandémie, ce festival reviendra en force, non plus en juillet comme auparavant, mais du 23 au 27 octobre, pour laisser le temps à la vaccination de faire son effet. Après Amir, Roch Voisine ou Patrick Sébastien, il était trop tôt pour dévoiler les têtes d’affiche, mais selon Jean-Pierre Coulon, adjoint au maire de Maubeuge, « la programmation sera à nouveau « festive et familiale ». 

Deux matchs importants à ne pas rater demain soir à Aulnoye-Aymeries

Les handballeuses vont tenter de se racheter après 2 défaites consécutives face aux filles de Noisy-le-Grand et en ligue 2 féminine de basket, les aulnésiennes devront impérativement battre les alsaciennes de Strasbourg pour rester dans le trio de tête de leur championnat. Le coup d’envoi de ces deux rencontres à domicile aura lieu à la même heure, c’est-à-dire demain à 18h. Ça sera à suivre en direct depuis les pages Facebook de ces deux clubs aulnésiens…

Voir aussi