L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le Val de Sambre, pour ce mardi 31 mars 2020

31 mars 2020 à 22h28 Par Paul Schuler

Moins de 30 patients positifs au Covid-19, actuellement pris en charge par l’hôpital de Maubeuge

Depuis le début de la pandémie l’hôpital a réorganisé ses services pour faire face à l’afflux de patients. A ce jour, on comptabilise deux décès, mais surtout de nombreuses guérisons. Hier soir, il n’y avait plus que deux patients en réanimation. Bref, pour l’instant, la situation Sambrienne est sous contrôle, mais les spécialistes s’attendent tout de même à vivre des jours plus compliqués. Le pic de l’épidémie est prévu localement entre le 10 et le 15 avril.

La transformation du service des urgences de l’hôpital de Maubeuge en une unité « Urgences Covid 19 »

Les urgences habituelles ont été délocalisées dans les locaux dédiés aux consultations externes, qui ne sont plus assurées depuis la mi-mars et jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, les responsables de l’hôpital de Maubeuge tiennent à préciser que les tests réalisés sur de nombreux patients suspectés la semaine dernière d’être contaminés au Covid-19, se sont finalement révélés négatifs. Par mesure de précaution, ces patients ont tout de même été invité à rester confiner durant les 15 prochains jours.

Deux chauffeurs de bus testés positifs au Covid-19 dans le val de Sambre

D’après les responsables du Syndicat Force Ouvrière de la Stibus, il s’agirait de deux hommes âgés d’une quarantaine d’années. Ils souffrent d’une forte fièvre depuis déjà plusieurs jours. L’état de santé d’un des deux chauffeurs serait même jugé « sérieux » et « très inquiétant ». Depuis le début du confinement, les chauffeurs de la Stibus ont été mis en chômage partiel. Ils ne travaillent plus qu’une seule journée sur deux. Notez par ailleurs, que plus de 3 000 masques ont été commandés et devraient être livrés prochainement.

Une dérogation accordée au marché d’Aulnoye-Aymeries

Il s’agira d’un marché 100% alimentaire, avec une priorité donnée aux producteurs locaux de fromages, de viande, de miel ou de fruits et légumes. Tout a été mis en place pour faire respecter les mesures barrières, avec une présence renforcée des forces de l’ordre. Le libre-service est interdit. Vous n’avez donc plus le droit de toucher les aliments et donc, de les choisir vous-même ! Il faudra également respecter une distance de sécurité d’1,5 mètre entre chaque client. Le paiement en carte bleu est aussi vivement recommandé, lorsque cela est possible. Rappelons que le marché d’Aulnoye est organisé tous les mardis de 8h à 13h.

La mobilisation exemplaire d’un Hautmontois de 35 ans

Il s’appelle Azzedine Sayah et en moins d’une semaine, il a collecté 1 000 combinaisons, 60 litres de gel hydroalcoolique et près de 14 000 paires de gants. Ce matériel médical de protection a aussitôt été offert à l’hôpital de Maubeuge, à des infirmiers libéraux et à plusieurs médecins généralistes du val de Sambre. Les maisons de retraites d’Hautmont et de Maubeuge n’ont pas été oublié. Bravo donc à Azzedine et à tous les commerçants-artisans qui ont fait preuve de solidarité. 

Un night-shop d’Erquelinnes, situé à 100m la frontière avec Jeumont, fermé jusqu’à nouvel ordre, par décision de justice

Son gérant ne respectait pas les mesures barrières et les distances de sécurité sanitaire. Selon nos confrères de SudPresse, les violations des mesures de confinement et de lutte contre le coronavirus ne sont pas les seules en cause. Il lui est également reproché de ne pas avoir affiché les prix sur la plupart des articles mis en vente. Des boîtes de gants jetables ont aussi été saisies par les forces de l’ordre belges.

Des messes de la paroisse Sainte Aldegonde de Maubeuge, en direct, tous les jours sur Facebook 

Pour ne pas laisser tomber les fidèles en cette période si particulière, la communauté catholique du val de Sambre a décidé de se mobiliser, en utilisant les réseaux sociaux afin de maintenir le lien. En plus de la messe célébrée tous les soirs à 18h30 et le dimanche à 11h, en direct sur la page Facebook de la paroisse Sainte Aldegonde, les fidèles peuvent également visionner des vidéos sur le « Carême à la maison ». Ils ont aussi rendez-vous le vendredi, à 15h, pour suivre « le Chemin de Croix » et le samedi, à 15h, pour assister, depuis leur salon, à la cérémonie du chapelet.

Un don de 500 Cocottes en Chocolat sur nid de poules offert aux antennes locales de la Croix Rouge sur Maubeuge et à Jeumont

C’est l’association KIWANIS de Maubeuge Vauban qui a effectué cette donation. Ces Cocottes en Chocolat avaient été acheté pour la grande chasse aux œufs de Pâques, qui devait être organisée le week-end du 11 avril au zoo de Maubeuge. En raison du confinement, l’événement a été annulé et ce sont donc les enfants des bénéficiaires de la Croix Rouge Sambrienne qui en profiteront ! 

Une saison blanche pour les basketteurs du val de Sambre

Il n’y aura pas de descente, ni de montée, c’est ce qui a été décidé hier par les responsables de la Fédération Française de Basket. C’est une déception pour les basketteuses d’Aulnoye-Aymeries, qui dominaient leur championnat, depuis le début de la saison, en Ligue 2 Féminine.

Un 1er titre de champion de France, en catégorie féminine, pour le centre d’entraînement de handball du lycée Jeanne-d’Arc, à Aulnoye-Aymeries

12 élèves ont ainsi remporté la finale de ce championnat, qui s’est déroulée début mars, juste avant la fermeture des établissements scolaires et le début de confinement général. Bravo les filles !