L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce lundi 30 novembre 2020

30 novembre 2020 à 12h29 Par Paul Schuler

Un passage à niveau bloqué pendant plus de deux heures hier soir à Maubeuge

Il était 17h lorsque les automobilistes de l’avenue Jean-Jaurès ont commencé à perdre leur patience après être resté plusieurs minutes à attendre la réouverture des barrières. Certains conducteurs imprudents se sont même décidés à franchir le passage à niveau, alors que la circulation des trains n’avait pas été interrompue. La police municipale est finalement intervenue pour sécuriser les lieux et dévier les automobilistes. Vers 19h, un technicien a réussi à réparer cette panne d’origine indéterminée.

Encore une affaire de violences conjugales dans le val de Sambre

8 mois de prison, c’est la peine qui a été prononcée à l’encontre d’un habitant de la Sambre-Avesnois poursuivi pour avoir proféré des menaces de mort et pour avoir envoyé des dizaines de messages malveillants à son ex-compagne ! A la barre du tribunal d’Avesnes, le jeune trentenaire a expliqué qu’il n’acceptait pas la rupture avec celle qu’il considérait comme étant la « femme de sa vie ». Outre ses 8 mois de prison avec sursis, le Sambrien devra suivre des soins psychologiques. Il lui est désormais interdit d’entrer en contact avec son ex-compagne.

5 mois de prison envers un habitant de la Sambre-Avesnois qui avait mordu le ventre de sa compagne enceinte de 7 mois

Les faits s’étaient déroulés le 27 septembre dernier à l’issue d’une fête de baptême un peu trop arrosée. Furieux de ne pas pouvoir reprendre le volent de sa voiture, sa femme lui refusant de lui passer les clés, le conjoint s’était mis en colère, mordant à pleine dent le ventre rond de sa compagne, le tout en présence de ces deux autres enfants. A la barre du tribunal, le prévenu a affirmé qu’il ne se souvenait plus de rien, ayant trop bu ce soir-là, mais il n’a pas contesté les déclarations de sa femme. Outre ses 5 mois de prison avec sursis, l’homme devra également suivre des soins psychologiques !

Moins de malades de la Covid-19 à l’hôpital de Maubeuge

Ce service comptait vendredi soir 43 patients, contre 81 il y a encore 2 semaines, plus 9 patients en réanimation, contre 15 il y a une dizaine de jours. Il faut toutefois préciser que 16 décès de la Covid ont été à déplorer depuis le 12 novembre et 78 autres patients ont été transférés vers d’autres établissements de soin entre le 12 et le 26 novembre derniers. Durant cette même période, 44 retours à domicile ont également été enregistrés…

70 personnes contre la loi sur la « Sécurité globale » samedi face à l’hôtel de ville de Maubeuge

Ces manifestants avaient répondu à l’appel lancé par le Parti Communiste et la CGT. Comme partout en France, les opposants au gouvernement ont réclamé le retrait de cette loi qui risque selon eux de porter « atteintes à la vie privée et à la liberté de la presse ». Certains manifestants ont aussi demandé la démission du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin.

50 infirmiers libéraux en colère à Ferrière-la-Grande

Comme il l’avait annoncé la semaine dernière, les blouses blanches se sont rassemblées une nouvelle fois vendredi après-midi, face à l’hôtel de ville, pour protester contre l’ouverture, jugée « déloyale » d’un centre de soins infirmiers du groupe ADN Santé. Malgré cette nouvelle manifestation, ADN Santé ne renonce toujours pas à l’ouverture de son cabinet programmée pour le 7 décembre.

Un projet de création d’un hôpital de jour pour enfants autistes dans l’ex-école La Fontaine à Maubeuge 

Ces bâtiments seront vendus 210 000 € à l’association des Papillons blancs, avec l’objectif d’y accueillir jusqu’à 60 enfants présentant des déficiences intellectuelles et des troubles autistiques. Ce genre de structure manquait dans le val de Sambre…

Un projet d’ouverture d’un service de médecine gériatrique à la Polyclinique du Val de Sambre à Maubeuge 

C’est l’ancienne maternité qui accueillera cette unité de court séjour, destinée en priorité à l’accueil des personnes âgées souffrant de troubles cognitifs ou de la maladie d’Alzheimer. Ce service ouvrira ses portes en janvier ou février prochains, avec une capacité d’accueil de 23 lits répartis dans 15 chambres, pour des séjours d’une dizaine de jours au maximum. Les équipes paramédicales sont en cours de recrutement…

Un projet de démolition des friches du Laminoir à Hautmont 

Située à côté de la gare, ces 21 000 m2 de bâtiments insalubres seront bientôt rasés. Ce site était laissé à l’abandon depuis plus de 30 ans.  L’ancien supermarché Lidl, situé juste à côté et qui a fermé ses portes il y a un peu plus d’un an, sera lui aussi démoli, pour laisser à un éventuel projet de construction d’une nouvelle gare SNCF et routière, de l’autre côté de la voie ferrée, à l’image de ce qui a déjà été réalisé du côté d’Aulnoye et de Maubeuge.

Gros plan sur l’économie sociale et solidaire en Sambre-Avesnois

Cela concerne 6 200 salariés issus de structures associatives ou de coopératives, qui cherchent à donner du sens à l’emploi pour produire et consommer d’une manière « juste et durable ». Ce Pôle territorial de l’économie sociale et solidaire regroupe désormais une cinquantaine d’adhérents en Sambre-Avesnois.

Un joli geste solidaire de l’association « Debout ensemble » à Louvroil 

Ses adhérents lancent un appel aux dons de produits hygiéniques, de gourmandises et autres vêtements, afin de constituer des colis de Noël qui seront offerts aux migrants et sans-abri du val de Sambre. Les dons sont à déposer au magasin « Croissant de Lune », rue de Douzies à Maubeuge et pour plus de renseignements, téléphonez au 06 43 24 43 40 ou rendez-vous sur la page Facebook « Debout ensemble ».

Deux distributions à domicile à Recquignies, près de Jeumont et à Leval, à côté d’Aulnoye-Aymeries

Des Coquilles de Noël seront ainsi livrées cette année à tous les habitants de Recquignies, à compter du 12 décembre. En cas d’absence, les coquilles seront à chercher le 14 décembre en mairie. Quant au repas des ainés de Leval qui devait être organisé en octobre, ce menu de fête, préparé par un traiteur local, est actuellement distribué directement aux domiciles des personnes âgées de plus de 65 ans. Ce colis comprend également des masques en tissu, lavables et réutilisables plusieurs fois…

Une très belle victoire des basketteuses professionnelles d’Aulnoye-Aymeries 

Samedi soir, l’AS Aulnoye s’est imposée 105 à 59 face à Chartres dans ce choc de la Ligue 2 féminine de basket. De mémoire d'Aulnésien, jamais le tableau d'affichage de la salle Nelson Mandela n'avait dépassé la barre des 100 paniers.