L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce vendredi 27 novembre 2020

27 novembre 2020 à 12h12 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

Le non renouvellement du bail des étangs des moines pour la société de pêche « La Gaule fourmisienne »

Ce bail arrivait à échéance le 1er janvier prochain. Mickaël Hiraux en a donc profité pour répondre aux nouvelles directives environnementales imposant la mise en place d’un véritable plan de gestion piscicole. La ville vient de signer un nouveau partenariat avec la fédération du Nord pour la pêche et la protection du milieu aquatique, qui en plus d’hériter du « droit de pêche », va aussi pouvoir engager un vaste programme de restauration des berges et des étangs. Le maire de Fourmies indique que « ce non renouvellement de bail intervient dans le cadre de l’élaboration d’un ambitieux projet de transformation de la base de loisirs des Etangs des moines en une véritable station touristique, dont la pratique de la pêche aura toute sa place ». Précisons que « La Gaule fourmisienne » a compté jusqu’à 350 adhérents.

La mise en service des deux premières centrales photovoltaïques de Fourmies

Elles avaient été installées cet été sur les toits des salles de sport Léo-Lagrange et Marie-José-Pérec, soit près de 500 m2 de panneaux solaires. Elles peuvent désormais produire de l’électricité pour un équivalent de 52 foyers. Rappelons que ces installations avaient été en partie financées par un appel à contribution, qui avait permis de collecter en moins de 15 jours, près de 57 000 €. Notez que la 3ème centrale sera opérationnelle dès l’an prochain, sur les toitures des écoles Louis-Aragon et Pierre-Mendès-France. Quant au projet de création d’une ferme solaire, rue du Moulin, dans le quartier de Trieux, sur les toits d’une ancienne filature, il serait toujours d’actualité...

Un nouvel agrément pour les Écuries de la Demi-Lieue à Trélon

Créé il y a 13 ans, ce centre équestre propose des cours d’équitation, des entrainements adaptés aux compétitions, des randonnées en forêt, ainsi que des stages d’initiation dès l’âge de 18 mois. Vous pouvez aussi y pratiquer le Tir à l'arc à cheval, vous essayer à la Voltige et même pourquoi pas à l'Equi’Fun. Labélisé « équi’social » et « Équi’handi », ce centre intègre les personnes en situation d’handicap mental ou moteur, à travers une approche sensoriel et social. Désormais, Justine, la gérante des Écuries de la Demi-Lieue, peut également assurer des formations pratiques pour décrocher un brevet fédéral d’encadrement. Il s’agit du 4ème centre équestre des Hauts-de-France et le 1er en Sambre-Avesnois-Thiérache à devenir ainsi officiellement un centre de stage pratique agréé !

En Thiérache :

La condamnation d’un notable d’Hirson pour fraude fiscale 

Ce dirigeant d’une société installée sur Hirson depuis de nombreuses années était soupçonné d’avoir mis en place un système d’évasion fiscale, à travers la création des plusieurs sociétés financières, dont une basée au Luxembourg. Ce prévenu était l’unique bénéficiaire des comptes bancaires ouverts à l’étranger. Outre sa peine de prison avec sursis, ce chef d’entreprise a fait l’objet d’un redressement fiscal. L’hirsonnais a déjà remboursé à ce jour 228 000 € à l’administration fiscale. Il lui reste encore à verser 112 000 €.    

3 mois de prison, avec port d’un bracelet électronique, pour un Hirsonnais poursuivi pour outrage et exhibition sexuelle 

Ne supportant pas d’avoir été largué par son ex petite amie, le prévenu s’était mis à boire, ce soir-là, plus que de raison. Non contant d’insulter les passants, les gendarmes et les soignants, l’homme avait aussi montré son sexe à plusieurs reprises à une femme gendarme. Ce Thiérachien avait déjà été condamné par le passé, pour outrage envers un agent dépositaire de l’autorité publique. Outre sa peine de prison, il devra aussi se faire soigner de son addiction à l’alcool et indemniser les gendarmes à hauteur de 150€ chacun pour leur préjudice moral.

Des postes à pourvoir en urgence chez Tereos aux portes de la Thiérache

11 personnes seront recrutées pour le site d’Origny-Ste-Benoîte, entre Guise et Saint-Quentin. Tereos recherche en particulier des préparateurs, des techniciens de maintenance, un électromécanicien, un responsable sûreté et un chef de poste pour le secteur des « sucres conditionnés ». Cette firme propose à chaque fois des CDI à temps complet. Pour plus de renseignements ou pour postuler, rendez-vous sur le site careers-tereos.profils.org !