L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce vendredi 26 juin 2020

26 juin 2020 à 16h51 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

Faut-il craindre une seconde vague de l’épidémie Covid-19 sur Fourmies, à Leval et à Hirson ?

Depuis une dizaine de jours, on vous annonce régulièrement le signalement de nouveaux cas positifs au Covid-19. La semaine dernière, le laboratoire BioFrance d’Avesnelles indiquait que le nombre de cas positifs était passé de 1 % au 15 mai à 3 % aujourd’hui. En Thiérache, un foyer de contamination a été détecté à Buironfosse, suite à un rassemblement familial dans le cadre de la fête des mères. La situation est aujourd’hui sous contrôle. Hier, on a appris que pour des raisons de précautions sanitaires, la mairie et la médiathèque de Leval, près d’Aulnoye, ont été fermées après une suspicion de Covid-19. Là-aussi, le maire se montre rassurant. « Il n’y a rien d’alarmant » affirme Jacques Thurette, le maire de Leval.

Situation sous contrôle également du côté d’Agrati, les ex-visseries et boulonneries de Fourmies où un cas positif au nouveau coronavirus a été détecté. Le salarié a été mis en quatorzaine, tout comme les membres de sa famille. Aucun autre salarié n’a été contaminé et l’agence régional de santé a autorisé l’entreprise fourmisienne à poursuivre son activité.

Un professeur de la région de Fourmies a aussi été testé positif. 5 de ses proches ont été mis en quatorzaine. Aucun élève et aucun collègue n’ont été contaminés. La situation n’est donc pas encore critique, il y a beaucoup de lits disponibles dans les hôpitaux d’Hirson, de Fourmies ou de Maubeuge. Néanmoins, il faut rester vigilant et surtout respecter les gestes barrières, car le virus continue à circuler activement dans notre région...

3 candidats pour le second tour des élections municipales à Wignehies

A l’issue du 1er tour, 3 listes se sont qualifiées. C’est Jean-Guy Bertin, avec sa liste « Ensemble, construisons une nouvelle dynamique pour Wignehies », qui est arrivé en tête le 15 mars dernier, avec plus de 41 % des suffrages exprimés en sa faveur. Jean-Guy Bertin n’est pas un inconnu sur Wignehies, puisqu’il avait été pendant 2 ans le 1er adjoint de Dominique César, la maire sortante qui ne se représente pas. Il avait démissionné de ses fonctions en 2010 suite à des désaccords avec la maire. Il y a urgence à ses yeux de se remettre au travail et de tout mettre en œuvre pour améliorer le cadre de vie ou réhabiliter les bâtiments communaux, en s’appuyant, notamment sur l’ancien DGS de la mairie de Wignehies, Pascal Cobut.

Avec plus de 29 % des voix, c’est Christian Dubois, adjoint au maire sortant, en charge des finances, qui est arrivé en seconde position au soir du 1er tour. À la tête d’une liste baptisée « Piens et fiers de l’être », Christian Dubois ne manque pas d’idées pour redonner vie à sa commune. Il souhaite par exemple créer une salle de spectacles, un quartier écologique, un hôtel d’entreprise, recruter un agent de police municipale, s’attaquer à l’éclairage public, à la rénovation des voiries, ainsi qu’à la requalification des friches industrielles.

3ème candidat qualifié pour ce second tour des municipales à Wignehies : il s’agit de Clément Chikh à la tête de la seule liste classée à gauche, baptisée « Pour que Wignehies revive ». Il avait obtenu plus de 23 % au 1er tour. Cet ingénieur, cadre territoriale, a réuni autour de lui des Piens issus du monde associatif et des élus d’expérience. Clément Chikh souhaite s’attaquer à de gros projets comme la démolition de la friche Hubinet ou la rénovation des bâtiments communaux. Le recrutement de médecins généralistes et ramener de la sérénité à Wignehies sont aussi quelques-unes de ses principales priorités.

En Thiérache :

Un nouveau décès du coronavirus d’un Thiérachien à Hirson

Cette nuit, Jean-Jacques Thomas, le maire d’Hirson nous a signalé qu’une neuvième victime du Covid-19 a été constaté hier à l’hôpital Brisset d’Hirson. Le dernier décès remontait à la fin avril. L’unité Covid-19 de l’hôpital hirsonnais compte encore aujourd'hui 11 malades, dont dix cas positifs avérés et un patient présentant tous les symptômes d’une contamination, qui est toujours dans l’attente des résultats de ses analyses. Ces chiffres ne tiennent pas compte des décès Covid-19 à domicile ou des malades actuellement en quatorzaine chez eux.

6 mois de prison pour une maman alcoolisée à Vadencourt, dans le canton de Guise

Après avoir bu deux bouteilles de mousseux et deux bières fortes, elle avait provoqué un accident, en percutant une voiture qui arrivait en face, alors qu’elle s’apprêtait à rechercher ses enfants à l’école, avec un taux de 2,76 grammes d’alcool dans le sang. Les faits s’étaient déroulés le 31 janvier 2019. Le véhicule percuté avait fait plusieurs tonneaux, mais par miracle, le couple et ses 3 enfants n’avaient pas été blessés. Mardi, à la barre du tribunal, la jeune trentenaire a affirmé, que depuis cet accident, elle n’a plus touché à une seule goutte d’alcool. En plus des 6 mois de prison avec sursis, la prévenue devra poursuivre ses soins en addictologie. Une interdiction de fréquenter les débits de boissons a été également été prononcée à son encontre.