En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce lundi 22 février 2021

22 février 2021 à 13h11

Dans le sud-Avesnois :

Une nouvelle école maternelle bientôt à Glageon

Elle sortira de terre dès cet été sur un terrain situé entre l’école élémentaire et la salle des sports, derrière la mairie. Le projet initial a été entièrement revu et sa réalisation coutera au final deux fois moins cher, soit 1 million d’euros. Le conseil municipal s’est positionné pour faire construire une école maternelle « exemplaire dans le domaine de la transition écologique », avec des bâtiments colorés et lumineux. Cette future nouvelle école sera composée de 3 classes, d’un dortoir modulable et d’une 4ème salle polyvalente. L’installation des élèves dans la nouvelle école est espérée pour la rentrée de septembre 2022 !

Des collégiens de l’institution Saint-Pierre à Fourmies solidaires avec le petit Thiago

Ce jeune Maubeugeois de bientôt 3 ans souffre d’une maladie génétique très rare, qui se caractérise par des malformations au niveau de la tête, des oreilles et du cou (voir photo ci-dessus).  Il s’agit du syndrome de Francheschetti, qui touche en moyenne 14 nouveaux nés chaque année en France. Thiago va devoir multiplier les opérations aux Etats-Unis pour retrouver une apparence normale et cela représentera un investissement approchant les 200 000 €, dont près de 100 000 € pour les opérations. A ce jour, avec les 1000 € offerts par les élèves en 4ème de Saint-Pierre, la barre des 50 000 € de dons a été franchie. Après avoir organisé une fête des agriculteurs en juin, puis une vente de chocolat ces derniers mois, les collégiens veulent aller plus loin. Si les conditions sanitaires le permettent, ils espèrent ainsi organiser avant l’été une brocante solidaire et un gala de charité.

Le maintien du Grand Prix cycliste de Fourmies en septembre ?

Avec ou sans public, cette course qui réunit chaque année depuis 1928 de nombreux champions internationaux devrait avoir lieu cette année. L’an dernier, la 86éme édition du GPF avait été annulée à cause de la pandémie et se retrouvant en concurrence directe avec le tour de France. Ça ne sera pas le cas cette année, puisque le tour de France va de nouveau se disputer en juillet. Dans un entretien accordé à nos confrères de la Voix-du-Nord, Jacques Thibaux, le président du comité d’organisation de la Classique avesnoise, affirme qu’il est impossible de supprimer le GPF une deuxième année consécutive. Il peut d’ores et déjà compter sur le soutien de ses partenaires privés et publics pour relancer cette épreuve comptant pour la coupe de France de cyclisme. Seule une interdiction préfectorale pourrait empêcher l’épreuve de se dérouler…

En Thiérache :

Le corps sans vie de Patrick Petit, le Saint-Michellois de 33 ans, porté disparu depuis le 10 février, retrouvé samedi entre Hirson et Macquenoise

C’est un bucheron qui a fait cette découverte macabre, dans un bois en bordure de la route Charlemagne. D’après nos confrères de l’Union, des techniciens en identification criminelle ont aussitôt été dépêchés sur place pour effectuer les premières constatations. La piste criminelle a été immédiatement écartée et le corps de la victime a pu être rendu à sa famille.

12 ans de réclusion criminelle à l’encontre d’un hirsonnais de 21 ans, reconnu coupable d’avoir violé une dame âgée de 76 ans

Les faits avaient été commis dans la nuit du 13 au 14 décembre 2018. La semaine dernière, lors de son procès, Medhi Ben Mohamed avait reconnu avoir dérobé de l’argent, des bijoux et divers objets de valeur au domicile de cette vielle dame, par contre, il avait toujours rejeté très fermement toute notion de viol, affirmant avoir eu une relation sexuelle consentie avec la victime. Ses explications n’ont pas convaincu les juges, qui l’ont condamné vendredi à 12 ans de prison ferme, assortie d’un suivi socio-judiciaire et d’une injonction de soins. Medhi Ben Mohamed a maintenant dix jours pour faire appel de ce jugement.

Des aides de la communauté de communes en faveur du centre aquatique et bowling « l’Île verte » à Hirson

L’an dernier, malgré les aides de l’état et le chômage partiel, la structure, qui a subi une fermeture administrative de 5 mois, à cause de la crise sanitaire, a enregistré un déficit record de 157 000 euros. Face à cette situation critique, les responsables de la communauté de communes du Pays des 3 Rivières ont décidé d’octroyer une subvention exceptionnelle de 78 507 euros. Une réouverture de la structure est maintenant envisagée d’ici la fin du printemps, en espérant toutefois que les protocoles sanitaires permettront d’accueillir à nouveau un maximum de baigneurs dans de bonnes conditions !