L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce jeudi 2 avril 2020

02 avril 2020 à 12h36 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

De la solidarité envers les emplois précaires à la mairie de Fourmies

Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies a décidé hier de continuer à rémunérer tous les salariés vacataires des cantines de sa ville, malgré la fermeture de toute les écoles maternelles et primaires. Pour l’instant, les autorités évoquent un probable retour à l’école en mai, mais rien n’est garanti à l’heure actuel...

Un accès interdit aux cimetières de Fourmies, sauf pour assister à une cérémonie et en nombre limité

Durant la période de confinement, la mairie de Fourmies tient à rappeler que le gouvernement a estimé que le fait de se rendre dans un cimetière ne peut pas être considéré comme une mesure dérogatoire. Ce n’est donc pas un déplacement autorisé, sauf pour assister à la mise en terre d’un proche, dans le cadre d’une cérémonie strictement familiale (pas plus de 20 personnes en même temps, avec un respect des distances de sécurité). La mairie rappelle qu’en cas de déplacement non autorisé, il est possible de se faire verbaliser par les forces de l’ordre.

La Poste revoit sa copie à Fourmies !

A la demande du maire de Fourmies et des clients de La Poste, très remontés contre la non-continuité du service public, les responsables des services postaux ont été contraints de réorganiser leur mode de fonctionnement. Le bureau de Poste du centre-ville de Fourmies va enfin rouvrir ses portes, du 6 au 10 avril prochains, de 9h à midi 30 et de 13h30 à 16h, afin, notamment de satisfaire le versement des prestations sociales. Il sera demandé aux clients de respecter les mesures barrières et sanitaires. Seules trois personnes pourront être accueillies en même temps, les autres devront attendre dehors. Notez que durant cette période d’ouverture, les retraits et les dépôts d’espèces seront autorisés, tout comme l’émission et le paiement de Western Union ou les dépôts de chèques. Quant aux opérations concernant le courrier et les colis, elles se feront uniquement au niveau du guichet du centre de tri postal, situé derrière le magasin But, sur la ZAC de La Marlière.

Notez par ailleurs que La Poste a également accepté de renforcer ses équipes pour distribuer à nouveau les journaux, les colis et le courrier, à raison de 4 fois par semaine, à compter du 6 avril (les lundis, mercredis, jeudis et vendredis).

Le retour du marché hebdomadaire, le samedi matin à Fourmies

C’est officiel depuis hier, le marché hebdomadaire de Fourmies est de nouveau autorisé à s’installer tous les samedis de 8h à midi sur la place verte, mais à condition de respecter des mesures de sécurité sanitaire et d’hygiène strictes et renforcées. Le préfet du Nord a donné son accord, qui pourra être suspendu si la situation sanitaire l'exige. Près de 50 % des marchés nordistes devraient ainsi faire leur grand retour dans les prochains jours.

Comme pour les marchés du Quesnoy, d’Avesnes, d’Aulnoye-Aymeries ou de Sains-du-Nord, seuls les commerces délivrant des produits alimentaires pourront être présents sur la place verte fourmisienne, avec une distance de 3 mètres entre chaque étal. Le maire de Fourmies s’est aussi engagé auprès du Préfet à organiser un seul circuit de circulation des clients, avec une entrée différente de la sortie. Le libre-service sera également interdit, seuls les commerçants sont autorisés à toucher les aliments avec des gants régulièrement changés. Notez aussi que des agents municipaux assureront le filtrage à l’entrée du marché. Ils seront aussi chargés de veiller à ce que les distances de sécurité soient respectées entre chaque client.

En Thiérache :

Une violente collision entre 2 voitures, samedi soir, à la sortie de Guise, en direction de Vadencourt

Le véhicule d’une infirmière libérale a été percutée par un jeune automobiliste, qui circulait en état d’ivresse et sans attestation de déplacement. Si ce jeune homme s’en est sorti qu’avec de simples égratignures, l’infirmière a été blessée au niveau du dos et du torse. Elle a été hospitalisée sur Saint-Quentin, mais, ses jours ne sont pas menacés. Le conducteur imprudent a dû payer une première amende à 135 € pour non-respect des mesures de confinements. Il devra aussi répondre prochainement de ses actes, devant la justice.  

De nombreux guichets automatiques de la Poste bientôt réapprovisionnés en Thiérache

Hier, les guichets automatiques de Fourmies, d’Avesnes, du Quesnoy ou de Maubeuge étaient de nouveau 100 % opérationnels, mais Jean-Louis Bricout, le député de la Thiérache, ne décolère pas. Il est monté au créneau cette semaine pour protester contre ces guichets non-approvisionnés, qui s’ajoutent à la fermeture des bureaux de Poste. Pour le parlementaire, ces mesures ont fortement pénalisé les français, surtout ceux qui vivent en milieu rural. Jean-Louis Bricout a été en partie entendu, puisque La Poste s’est engagée à réapprovisionner en priorité, d’ici samedi midi, les distributeurs automatiques de billets d’Hirson, de Guise, du Nouvion, de La Capelle, de Vervins et de Saint-Michel.

Jean-Louis Bricout, le député de la Thiérache, réclame un dépistage massif du Covid-19 

En plus du déploiement des Drive-Tests dans les grandes villes, le parlementaire propose de réquisitionner le camping-car des services publics itinérants de la région de Guise, pour le transformer, le temps de la pandémie, en un cabinet de consultation et de dépistage itinérant de toutes les personnes qui présentent les symptômes du virus. Pour Jean-Louis Bricout, il est grand temps de mettre tout en œuvre pour déployer ses dépistages généralisés à un maximum de français, y compris en milieu rural.

Des autorisations préfectorales pour l’organisation de 7 marchés en Thiérache

Les municipalités de Vervins, de La Capelle, de Sorbais, de Wassigny, de Voulpaix, de Sains-Richaumont et de Lemé ont obtenu une dérogation pour maintenir leur marché hebdomadaire, à condition de respecter scrupuleusement les mesures barrières et sanitaires contre le Coronavirus. D’autres marchés, comme ceux d’Hirson, de Guise et du Nouvion sont dans l’attente d’une autorisation.

L’actualité du Coronavirus Covid-19 :

Le dernier bilan des contaminations au Coronavirus en France

Près de 25 000 personnes hospitalisées en France, plus de 6000 patients actuellement en réanimation et désormais, plus de 4000 décès à l’hôpital, liés au Coronavirus Covid-19, c’est le dernier bilan de la pandémie qui a été présenté hier soir directeur général de la Santé. Jérôme Salomon tient aussi à préciser, que depuis le 1er mars, près de 11 000 personnes sont sorties guéries de l’hôpital, soit 1000 de plus en 24h. Chez nos voisins belges, la situation n’est pas meilleure, avec plus de 700 décès et plusieurs milliers de personnes contaminées. Il y aurait, selon les autorités, 255 personnes testées positives au Covid-19 à Mons, 6 cas confirmés à Erquelinnes, à côté de Jeumont et 6 personnes également contaminées à Momignies-Macquenoise, ville frontalière avec les communes d’Anor, d’Ohain et d’Hirson.

Le dernier bilan du coronavirus Covid-19 dans les Hauts-de-France

La barre des 300 contaminées au Covid-19, décédées à l’hôpital a été franchis hier soir dans les Hauts-de-France ! D’après le dernier bilan de l’agence régionale de Santé des Hauts-de-France, près de 3600 cas positifs ont été comptabilisés dans notre région. On dénombre 50 décès supplémentaires en 24h, soit 330 personnes décédées à l’hôpital des suites d’un covid-19. Ces chiffres ne prennent pas en compte les personnes décédés dans des Ehpad ou à domicile. En Sambre-Avesnois-Thiérache, près de 50 personnes auraient été testées positives depuis le début de la pandémie et 2 décès ont été officiellement recensés à l’hôpital de Maubeuge.