En bref pour ce vendredi 9 avril 2021

09 avril 2021 à 12h28

Un Hautmontois soupçonné d’avoir incendié la collégiale d’Avesnes

Le Sambrien a été placé en détention provisoire, dans l’attente de son procès qui aura lieu en juin. Âgé d’une cinquantaine d’années, cet individu, déjà connu des services de police pour d’autres méfaits, avait été interpellé et placé en garde à vue dès mardi matin, après le visionnage des images de la vidéoprotection. Hier le parquet d’Avesnes a demandé que soit réalisée au plus vite une expertise psychiatrique, avant de pouvoir rendre ses conclusions, le suspect ayant prononcé des déclarations jugées farfelues lors de son audition. A ce stade, ses motivations restent floues, par contre, comme on l’avait annoncé mercredi, les enquêteurs ont bel et bien écarté la piste d’un acte antireligieux.

La commune de Rousies condamnée à payer plus de 48 000 € de dommages et intérêts aux gérants de l’ancienne boulangerie du centre

Les faits remontent au 28 septembre 2015. Suite à l’effondrement d’un linteau de fenêtre provenant de la boulangerie du centre, les gérants avaient été contraints de quitter les lieux sur le champ. La mairie, propriétaire du bâtiment, avait pourtant été alertée dès 2014 de l’apparition d’importantes fissures. Malgré le rapport d’un expert, aucuns travaux d’envergure n’avaient été entrepris. Après avoir été obligé de liquider leur boulangerie, les gérants avaient donc engagés des poursuites judiciaires envers la mairie. Après plus de 5 années de procédures, le jugement vient enfin d’être rendu, condamnant la mairie de Rousies à verser plus de 48 000 € aux anciens gérants. La maire de Rousies a maintenant un mois pour faire appel de cette décision de justice.

Trois affaires d’agressions sexuelles et de viol qui n'en font qu'une à Aulnoye-Aymeries 

Tout commence en août 2012 : une adolescente de 16 ans avait porté plainte pour viol. Malgré les recherches, l’auteur des faits n’avait pas été retrouvé. Il a fallu attendre deux autres agressions sexuelles commises par ce même individu en 2016, puis en octobre 2017, pour faire un lien avec le premier viol. 2 des 3 victimes étaient mineures au moment des faits. Placé en détention provisoire pendant plus d’un an, cet ancien fonctionnaire de l’Education nationale a toujours nié les faits en bloc, parlant d’acte consenti. Ses arguments n’ont pas convaincu les juges et d’après nos confrères de la Voix du Nord, le procureur a requis à l’encontre de cet aulnésien une peine de 4 ans de prison, avec inscription au fichier des délinquants sexuels, une obligation de suivre des soins psychologiques et une interdiction d’exercer auprès des mineurs. Le jugement a été mis en délibéré. Il sera rendu le 12 mai prochain…

Encore un chauffeur de bus agressé à Hautmont

Un homme a été interpellé et placé en garde vue mardi matin pour outrages et rebellions envers un chauffeur de car de la Stibus à Hautmont. Sous l’emprise de l’alcool, le quinquagénaire voulait s’amuser à bondir de manière volontaire sur la partie avant du véhicule de la Stibus. A l’arrivée des policiers, l’homme s’est rebellé et après avoir insulté les agents de la régie de transport, il les a accusés de l’avoir percuté volontairement. Remis en liberté après sa garde à vue, le Sambrien devra répondre de ses actes, cet après-midi, dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Face à cette multiplication d’agression envers des agents de la Stibus, la présence policière sera renforcée dans les bus tous les jours jusque 20h40.

53 millions d’euros d’investissements cette année pour l’agglomération Maubeuge Val-de-Sambre

Plus de 8 millions seront débloqué pour poursuivre entre autre les aménagements des « Pôles gares » de Maubeuge, Jeumont et Aulnoye. A cela s’ajouteront presque 7 millions d’euros pour l’habitat et les aides à la rénovation des bâtiments ou 6 millions d’euros pour la fin de la construction du Pôle des musiques actuelles à Aulnoye-Aymeries. Parmi les autres projets, on retiendra la poursuite de l’aménagement de la nouvelle ZAC de la Marlière à Feignies, l’installation de colonnes enterrées pour la collecte volontaire du verre ou plus d’1 200 000 € pour la création de pistes cyclables et la réouverture à la navigation du canal de la Sambre… 

La société Flamme Environnement de Louvroil conserve son marché de collecte des déchets dans le val de Sambre

Ce marché est valable pour les 5 prochaines années et avec 2 années supplémentaires en option. C’est ce qui a été annoncé hier soir lors du conseil de l’agglo. C’est le montant du contrat qui a fait la différence, a tenu à préciser Benjamin Saint-Huile, le maire de Jeumont et Président de l’Agglo, avec une offre de Flamme Environnement à 41 millions d’euros, contre 46 millions pour le projet porté par le groupe Nicollin.

Un projet de construction d’une nouvelle salle polyvalente à Feignies

Elle devrait sortir de terre dans les 3 prochaines années entre la voie ferrée et l’ancienne entreprise Sambre et Meuse. La parcelle sera bientôt rétrocédée par l’agglo à la commune, qui pourra engager dès cette année des études de sol. Le coût total de cette opération devrait dépasser les 4 millions d’euros.

Pas assez de doses de vaccin pour la Sambre ?

Les élus de l’agglomération Maubeuge Val-de-Sambre restent sceptiques suite aux annonces de la sous-préfète garantissant la livraison de 15 000 doses de vaccins d’ici la fin avril ! Alors que 828 doses supplémentaires seront à nouveau réparties ce week-end entre les centres de Maubeuge, d’Aulnoye et d’Hautmont, les élus de l’agglo trouve cette dotation insuffisante pour le val de Sambre. Benjamin Saint-Huile demande la création d’un comité de pilotage afin que les élus locaux puissent organiser eux-mêmes les prochaines campagnes de vaccination.

Le rachat pour 120 000 € de la friche Granit Industries à Jeumont 

Ces 15 000 m2 de surface vont devenir une propriété de la commune, qui souhaite démolir les bâtiments existants pour y aménager en lieu et place un important parking destinés aux salariés de l’entreprise Framatome. Ce parking sera complété par des espaces verts et diverses plantations sur la zone inondable.

La création d’une épicerie « bio » en vrac et itinérante à Aulnoye-Aymeries 

Ce projet est porté par Amélie Christophe qui vient de lancer un appel aux dons en ligne. Baptisé « Amel’En Vrac », cette épicerie ambulante devrait sillonner les routes de la Sambre-Avesnois et être présente sur les marchés du val de Sambre, d’ici cet été. Pour aider Amélie Christophe à boucler son budget, sa cagnotte a été mise en ligne via la plateforme miimosa.com ! Vous pouvez aussi vous rendre sur sa page Facebook : amelenvrac59620 !

La mise en place d’une déviation pour contourner les travaux du pont de la Solre à Obrechies

Celles et ceux qui arrivent de Damousies, pourront désormais rejoindre Obrechies, via Ferrière-la-Petite ou Choisies. Ces travaux devraient durer plusieurs semaines.

L’ouverture d’une nouvelle boulangerie dans le centre-Ville d’Hautmont 

C’est la Boulangerie Eugène qui succède à l’ancienne boulangerie de l’Abbaye, sur la place du Général de Gaulle. Ce nouvel artisan boulanger et pâtissier proposera notamment des pains spéciaux destinés aux diabétiques !

Des poubelles pour collecter les masques chirurgicaux à Ferrière-la-Grande

C’est le maire de cette commune, Benoit Courtin, qui a décidé d’en installer, après avoir déploré un manque de civisme de la part de certains habitants. 

Le lancement des travaux d’aménagement d’un nouveau terrain multisports à Sassegnies

Ce sera une surface synthétique sablée, idéale pour la pratique du basket, du football, du tennis et même du hockey. Il se trouvera sur la place de la mairie, en plein centre-bourg. Le coût total de cette opération s’élève à plus de 70 000 €.

2 rencontres sportives à suivre ce week-end avec les aulnésiennes en basket et handball

Pour leur dernier match de la saison en championnat, les basketteuses de l’AS Aulnoye se déplacent à Reims, demain soir à 18h. Au même moment, les amateurs de handball pourront suivre la rencontre des filles du Sambre-Avesnois handball club opposées à Stella St-Maur. Ces deux rencontres seront à suivre demain dès 18h, en direct depuis les pages Facebook de ces deux clubs aulnésiens.

Par Paul Schuler