L'info en Val de Sambre

En bref dans le val de Sambre pour ce mardi 7 janvier 2020

07 janvier 2020 à 11h05 Par Paul Schuler

34ème journée de grève à la SNCF 

Même si les cheminots grévistes sont très minoritaires, avec hier, à peine 6,3 % des agents de la SNCF en grève, les conducteurs de train restent fortement mobilisés à plus de 60% dans les Hauts-de-France, contre environ 36 % au niveau national. Résultat, la galère se poursuit pour les usagers de la SNCF, avec 4 Ter sur 10 en circulation dans la région et seulement 1 Train « Intercités » sur 3 entre Paris, Aulnoye et Maubeuge. Réunis hier matin en assemblée générale, les cheminots d’Aulnoye-Aymeries ont d’ailleurs voté à une large majorité la reconduction de la grève, au moins jusqu’à jeudi, où se déroulera une grande manifestation régionale dans les rues de Lille. Du côté du réseau de la Stibus, dans le val de Sambre, on s’attend aussi à une forte mobilisation, ce jeudi, avec près de la moitié du personnel de la Stibus qui pourrait cesser le travail.

Une manifestation pour bloquer les travaux de rénovation de la voie verte de l’Avesnois 

Les membres du collectif de « défense des utilisateurs de la voie verte » se sont mobilisés hier matin à Lez-Fontaine pour tenter d’empêcher la réhabilitation de cette ancienne voie ferrée, transformée en chemin de randonnée pédestre, équestre et cyclo-touristique. Cette voie verte reprend le tracé de l’eurovéloroute 3, entre Ferrière-la-Grande et Glageon. Elle est fortement détériorée et régulièrement sous les eaux. Le Département du Nord a donc débloqué, à la demande des cyclotouristes et des randonneurs, plus de 2 millions d’euros pour poser un nouvel enrobé, associé à la création d’un piste équestre et VTT en terre. Les manifestants dénoncent, notamment la pose d’un goudron sur les 2/3 de la piste et un manque de concertation. Quant à Dominique Delcroix, le président de l’association « Droit au vélo », qui avait réclamé à plusieurs reprises la rénovation de cette voie verte, il espère que les travaux vont se poursuivre et qu’un compromis sera vite trouvé avec les opposants.

Ludovic Cesselli confirme sa candidature pour être maire de Marpent

Sa liste et son programme sont quasiment bouclés à ce jour. Il tiendra une réunion publique 4 jours avant le 1er tour…

La lutte contre l’habitat insalubre à Feignies

Les logements communs de la résidence Croizat, qui sont régulièrement squatté, seront bientôt démolis pour laisser la place à la construction de 4 nouvelles habitations. Ce projet immobilier sera confié cette année à un bailleur social.

Un repreneur pour l’ancien garage des Aulnes à Aulnoye-Aymeries

Ce bâtiment était resté vacant depuis le mois de mai, suite à la liquidation judiciaire du garage. C’est finalement la société Euro Repar qui vient de racheter les murs pour relancer une activité de réparation de voitures…

L’ouverture prochaine de nouveaux commerces à Maubeuge 

Un cabinet de vétérinaire va s’installer dans un ancien commerce de la place de la Concorde. Un pressing ouvrira également ses portes en lieu et place du café « Chez Jim », sur la place Vauban et puis c’est un restaurateur qui vient d’acquérir le café la Rotonde, dont le gérant a fait valoir l’an dernier ses droits à la retraite.

Le lancement hier d’une enquête d’utilité publique à Feignies

Cette enquête concerne le projet d’extension du parc d’activités de Grévaux-les-Guides à Feignies, près de MCA Maubeuge. Cette nouvelle zone économique devrait s’étendre sur un peu plus de 45 hectares. Vous avez jusqu’au 5 février pour apporter vos remarques dans les mairies concernées (Feignies et La Longueville).

L’ouverture d’une micro-crèche à Pont sur Sambre

C’est Rachel Spinette qui est à l’origine de ce projet. 5 salariés ont été recrutés pour s’occuper de 10 enfants. Cette micro-crèche répond à un besoin local et complète le travail des nounous traditionnelles selon Rachel Spinette.

Les chameaux et dromadaires de la Camélerie à Feignies, de retour à Paris

Ils participeront pour la 3ème fois consécutive au Salon International de l’Agriculture à Paris ! Ils feront le voyage jusqu’au parc des expositions de la porte de Versailles, du 22 février au 1er mars prochains.

Le retour de l’opération « Histoires pour petites et grandes z’oreilles », demain, à 14h30, à la médiathèque de Jeumont

Il s’agira d’une « spéciale galette des rois et carnaval ». Cet après-midi « conte » est destiné aux enfants âgés de 4 ans minimum. C’est gratuit sur simple inscription à l’accueil de la médiathèque Jeumontoise.