L'info en Val de Sambre

En bref dans le val de Sambre pour ce lundi 20 janvier 2020

21 janvier 2020 à 11h53 Par Paul Schuler

L’ouverture d’un procès devant la cour d’assises du Nord, pour une tentative de meurtre en récidive à Feignies

Les faits se sont produits en juillet 2017. Une fête d’anniversaire avait dégénéré lorsque Jean-Paul Djidi, un homme âgé d’une cinquantaine d’années, déjà condamné pour un 1er crime commis en 1995, a brutalement débarqué en état d’ivresse et a tiré plusieurs coups de feu, avec un fusil de chasse en direction d’une femme qu’il connaissait. Très grièvement blessée, notamment au niveau du visage, la victime avait été héliportée, entre la vie et mort, au CHR de Lille. Heureusement, elle avait finalement survécu à ses blessures. L’auteur des coups de feu risque de 10 ans de prison ferme. Son autorisation de port d’arme et sa licence de tir lui ont d’ores et déjà été retirées.

Un décès dans la galerie marchande du centre commercial Carrefour à Maubeuge

Il était 11h, vendredi, lorsqu’un client a été victime d’un arrêt cardiaque. Très rapidement, les secours sont arrivés sur place, mais malgré plusieurs tentatives de réanimation, la victime a été déclarée décédée au bout d’une demi-heure.

Une affaire de cantine interdite à des enfants nés en France, mais dont le père est originaire de Bosnie, s’invite dans la campagne des municipales à Hautmont

Des représentants de l’opposition dénoncent « une décision inhumaine et contraire à la loi républicaine ». Ils rappellent « que le refus de la mairie est discriminatoire, que le manque de places n’est pas justifié et ne peut donc pas être une excuse acceptable ». L’opposition municipale tient également à préciser que le père de famille est en règle, étant titulaire d’un titre de séjour valable jusqu’en 2021. Cette famille bosnienne loue une maison sur Hautmont, depuis le mois d’octobre. Elle envisage de porter l’affaire devant les tribunaux, avec le soutien de plusieurs associations venant en aide aux réfugiés.

Un combat de femme pour devenir maire de Rousies !

Après la maire sortante l’ancienne socialiste Josiane Suleck et sa principale opposante Carole Devos, conseillère départementale du canton de Fourmies, voici donc Nathalie Lebègue. Agée de 43 ans, cette fille de commerçante et responsable financière à son compte estime « incarner le renouveau » face à 2 élues du passé. Elle se présente à la tête d’une liste apolitique, « pour ne pas voir sa ville mourir ».

Un bilan encourageant pour la navette gratuite du centre-ville de Jeumont

Lancé en février de l’an dernier, ce nouveau service de transport en commun a déjà été utilisé par plus de 26 000 clients, dont une très large majorité d’abonnés de la Stibus. Ce genre de navettes est également fortement plébiscité par les habitants d’Aulnoye-Aymeries et de Maubeuge.

Jour J pour le lancement du nouveau bac, avec les premières épreuves communes de contrôle continu

Une minorité de professeurs syndiqués de Maubeuge menace en effet de boycotter les épreuves, dénonçant un retard à l’allumage et une organisation bâclée. L’Histoire Géographie, les Langues Vivantes et les Mathématiques sont au menu de ce nouveau bac et ce sont les élèves de Première qui vont essuyer le plâtre. L’anonymat sera garanti via l’installation d’un scanner, lui aussi contesté par certains syndicats d’enseignants. Le contrôle continu compte pour 40 % de la note finale. Du côté du Rectorat de Lille, on affirme que tout est prêt, que des formations ont été assurées et qu’une commission d’harmonisation académique est mise en place.

Le député Maubeugeois Christophe Di Pompéo propose un Plan Marshall pour la santé en Sambre-Avesnois-Thiérache

Au cours de ces 12 derniers mois, l’élu de la République en Marche a rencontré de nombreux professionnels de santé du territoire, pour établir avec eux de nouvelles propositions et des projets innovants, qui seront présentés, dès cette année, à la ministre de la santé, Agnès Buzyn. Christophe Di Pompéo estime que la situation sanitaire locale est catastrophique, avec plus de 3 000 décès annuels liés à une surmortalité par manque de soins, de médecins ou de prises en charge à temps. Le député veut donc aller plus loin que toutes les politiques actuelles. Il propose que soient recrutés dans toutes les maisons de santé du territoire, des référents qui seraient chargés d’accompagner les patients, malades d’un cancer ou souffrants d’un problème cardio-vasculaire, dans leurs différents parcours de soins. La lutte contre la désertification médicale doit aussi devenir à ses yeux, une priorité absolue.

La vente du camping de Maubeuge !

C’est la société « Lorban Immobilier » qui vient d’acquérir ce camping pour 234 000 €. 5 emplois y seront créés dans un 1er temps. Lorban Immobilier s’engage à construire un village de cottages modulables, tout en laissant de la place pour l’accueil de campeurs traditionnels, avec leurs tentes, caravanes et autres camping-cars.