L'info en Val de Sambre

En bref dans le val de Sambre pour ce jeudi 20 février 2020

20 février 2020 à 12h39 Par Paul Schuler

Une peine de 4 ans de prison ferme requise à l’encontre d’un braqueur roubaisien, qui avait sévi il y a 10 ans sur Maubeuge

Entre les mois de janvier et juin 2010, cet individu et son complice avaient orchestré plusieurs braquages. Selon nos confrères de la Voix du Nord, outre le fait de molester leurs victimes, ils s’étaient aussi rendus coupable du kidnapping d’un enfant de 5 ans. Plusieurs véhicules avaient ainsi été dérobés dans les environs de Lille, sur Maubeuge et dans le val de Sambre. Ce fut essentiellement des « Ford Focus » et des « BMW ». Il a donc fallu attendre 10 ans pour que ces deux individus puissent enfin comparaitre devant un juge. 4 ans de prison ferme ont ainsi été requis contre le principal investigateur et une peine de 18 mois de prison pour son complice. Le jugement sera rendu le 12 mars.

Pas sanction contre les 86 surveillants de la prison de Maubeuge, qui avaient fait grève en janvier 2018

66 agents, qui avaient participé au blocage de la prison pendant plusieurs semaines, devaient même être exclus de leur lieu de travail pendant dix jours, mais l’administration pénitentiaire est finalement revenue sur sa décision. Elle n’appliquera pas les sanctions qui avaient pourtant été notifiées par courrier recommandé. Christophe Muzzolin, le délégué Force ouvrière de la prison de Maubeuge n’aura donc pas besoin d’engager un recours devant les tribunaux. Il parle aujourd’hui d’une importante victoire pour sa profession, dont le droit de grève n’existe pas !

4ème semaine d’inondation pour le temple protestant de Maubeuge

Victime d’une crue de la Sambre et de d’égouts qui débordent, les eaux usées refluent dans l’église, provoquant une odeur insoutenable. Deux techniciens de l'agglomération Maubeuge-val-de-Sambre sont intervenus en début de semaine pour tenter de trouver une solution, mais les paroissiens vont devoir prendre leur mal en patience, avant de pouvoir réintégrer leur lieu de culte, car l’inclinaison de la pente est trop faible et aucune évacuation n’est possible pour le moment, tant que le niveau de la Sambre restera aussi élevé.

Une importante baisse du chômage en Sambre-Avesnois : c’est du jamais vu depuis 2013 !

Pôle Emploi a enregistré l’an dernier une baisse du nombre de demandeurs d’emploi de 6.1 % dans les Hauts-de-France et - 9.3 % en Sambre-Avesnois. C’est d’ailleurs chez nous où l’on a enregistré la plus forte baisse du nombre de chômeurs, avec, dans le même temps, un nombre d’offres d’emploi qui a augmenté de 40 % au niveau des entreprises. Cette dynamique devrait se poursuivre cette année, avec une recherche de candidats motivés, qui en plus du « savoir-faire », doivent faire preuve de « savoir-être ».

« Il n’y a pas de zones de non-droit à Maubeuge ! La loi islamique ne s’impose pas dans certains quartiers de ma ville »

C’est la réponse d’Arnaud Decagny, le maire de Maubeuge, suite aux propos tenus sur les ondes d’une radio nationale, par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale. Ce dernier avait cité Roubaix et Maubeuge parmi les villes où régnerait en France, dans certains quartiers, « la loi islamique ». Dans un entretien accordé à nos confrères de la Voix du Nord, Arnaud Decagny reconnait qu’il existe dans sa commune « un micro-problème de radicalisation », mais il invite « le ministre à venir avec (lui) dans les quartiers, sans chauffeur et sans policiers, pour constater qu’à Maubeuge, les zones de non-droit n’existent pas ».

La polyclinique du val de Sambre à Maubeuge ne va pas fermer ses portes 

Placée en redressement judiciaire depuis le 22 juillet dernier, d’importantes économies ont déjà été réalisées. La fermeture de la maternité, qui était fortement déficitaire, devrait aussi permettre à cette polyclinique de retrouver dès cette année des capacités d’investissement. Hier, la direction de l’établissement s’est montrée rassurante pour l’avenir, évoquant plusieurs pistes de développement dans le domaine de la gériatrie et des soins-de-suite. Le nombre de lits devrait aussi augmenter et 5 nouveaux chirurgiens sont en cours de recrutement.

La démolition à venir de l’ancien Lidl situé en face du centre administratif de Jeumont 

Il s’agira de la 1ère étape d’un vaste projet de rénovation urbaine, qui comprend plusieurs autres destructions, comme celle de la résidence Joffre, de la maison des sports et du transformateur. Ils seront remplacés d’ici 2024 par de nouveaux aménagements urbains et diverses constructions...

Une nouvelle mobilisation contre la réforme des retraites, ce matin, dans les rues de Maubeuge

L’intersyndical et les gilets jaunes de la Sambre en ont profité pour distribuer près de 30 000 exemplaires du discours qu’ils avaient prononcé lors des vœux de l’agglomération le 31 janvier dernier.

Les 190 ans de la Philharmonie de Maubeuge 

Pour célébrer cet anniversaire, 7 harmonies du val de Sambre et de Froidmont en Belgique seront réunies à La Luna de Maubeuge, pour un concert unique et exceptionnel, qui sera donné le 7 mars prochain. Entrée libre et gratuite.

Les finales nationales UFOLEP de volley-ball bientôt dans le Val de Sambre 

Ce sont les clubs de Ferrière-la-Grande et d’Assevent qui organiseront cet événement sportif, les 30 et 31 mai prochains. Pour parvenir à boucler leur budget, un appel aux sponsors a été lancé par le club de Ferrière. Pour les aider, n’hésitez pas à le contacter au 06 80 28 58 21.