L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce mardi 24 mars 2020

24 mars 2020 à 12h11 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

L’instauration d’un couvre-feu pour les mineurs à Fourmies, dès ce mardi soir, de 20h à 7h !

Pour limiter la circulation du Covid-19, plusieurs villes du val de Sambre et du Cœur de l’Avesnois (Maubeuge, Jeumont, Hautmont, Aulnoye-Aymeries, Leval et Avesnelles) ont décidé de durcir les mesures de confinement en instaurant un couvre-feu, face à l’aggravation sanitaire et au non-respect des mesures de confinement.

Depuis lundi, plusieurs fourmisiens avaient demandé au maire de Fourmies de suivre l’exemple des villes de Maubeuge et d’Aulnoye. Le message a été entendu 5 sur 5. à partir de ce mardi 24 mars par arrêté municipal et jusqu’à nouvel ordre, les mineurs ne pourront plus circuler dans Fourmies, dès 20h et jusqu’à 7h du matin. Ce couvre-feu concerne tous types de déplacement.

La fermeture de tous les parcs et plaines de jeux à Fourmies

Afin d'endiguer au maximum la propagation du Covid-19, le maire de Fourmies a publié hier un arrêté municipal interdisant l’accès à tous les parcs et squares de la commune, aux plaines de jeux sur la place verte, dans les quartiers de Trieux, de l’Espérance et de La Marlière, au skate-park du stade Léo Lagrange, ainsi qu’au boulodrome de l’avenue Kennedy. Les promenades en forêt et autour des étangs des Moines ou sur les berges de l'étang de la Marlière sont désormais interdites jusqu’à nouvel ordre, sous peine d’amende à 135 €.

Un accès interdit aux forêts domaniales de l’arrondissement d’Avesnes, par décision préfectorale (Mormal, Fourmies et Trélon) 

Sont concernées en Sambre-Avesnois, la forêt de Mormal dans sa globalité, mais aussi les forêts de Fourmies et de l’Abbé Joly, entre Trélon et Liessies, dans le sud-Avesnois. Cet arrêté préfectoral est en vigueur depuis dimanche minuit. Il est valable jusqu’au 31 mars inclus et pourra être reconduit si besoin. Les cueillettes, les simples promenades, les activités sportives ou de loisirs ne sont donc plus autorisées jusqu’en avril. Les contrôles seront renforcés à partir d’aujourd’hui. Notez par ailleurs, que la partie communale de la forêt de Fourmies, autour des étangs des moines, est également interdite d’accès par arrêté municipal, jusqu’à nouvel ordre.

Un défi à réaliser tous les jours avec les deux sites de l’écomusée de l’Avesnois à Fourmies et Trélon

Vous avez désormais rendez-vous à 15h, du lundi au jeudi, pour participer à un défi sur la page Facebook de l’écomusée de l’Avesnois. Votre mission consistera à identifier un objet insolite issu des collections du musée, en menant des expériences depuis son domicile et en reproduisant une carte postale ancienne ou une photo d’archives avec les moyens du bord. De nouveaux défis seront lancés chaque semaine, jusqu’à la fin du confinement.

En Thiérache :

Un renforcement des contrôles et des mesures de confinement en Thiérache et dans tout le département de l’Aisne

Face à la multiplication du nombre de décès liés au Covid-19 et au non-respect des mesures de confinement et de déplacement, le Préfet de l’Aisne a décidé de durcir le dispositif et la répression. Dimanche soir, 867 contraventions à 135 euros avaient déjà été établies en 5 jours, dont 254 personnes verbalisées rien que sur la journée de dimanche. A partir d’aujourd’hui, le préfet indique que la vente d’alcool à emporter est désormais interdite en Thiérache et dans tout le département de l’Aisne, jusqu’à nouvel ordre. Par ailleurs, tous les commerces devront fermer impérativement à 20 heures.

« Le 1er mai du Familistère de Guise » n’aura pas lieu cette année 

Pour cause de coronavirus, l’accès au site est interdit jusqu’à nouvel ordre. Les chantiers de restauration ont également été interrompu et une partie des salariés a été mise en chômage technique. La direction donne rendez-vous en 2021 pour fêter les 20 ans du 1er mai au familistère Godin de Guise.

Dans la région des Hauts-de-France :

La Région Hauts-de-France soutien les soignants et leur offre le train gratuit !

Depuis samedi, ces derniers bénéficient d’un accès gratuit aux TER Hauts-de-France et aux cars interurbains. Cette offre gratuite ne se limite pas qu’aux personnels hospitaliers, elle s’adresse aussi aux salariés qui travaillent dans les établissements sociaux et médico-sociaux, aux agents des EHPAD, au personnel des services d’aide à domicile ou des services de lits d’accueil médicalisés et de lits halte soins santé. Elle concerne également les soignants des nouveaux centres d’hébergement pour sans abri malades du coronavirus et des établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts.

Enfin la gratuité des TER et des cars régionaux s’adresse aux professionnels de santé libéraux (les médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes) et au personnel des crèches chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants.