L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce mardi 14 janvier 2020

14 janvier 2020 à 12h05 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

La campagne des municipales s’accélère à Fourmies !

Une troisième liste regroupant des sympathisants de Lutte Ouvrière, du Parti Ouvrier Indépendant, du Parti anticapitaliste, des écologistes, des gilets jaunes et des anciens communistes est actuellement en cours de constitution. Elle sera conduite par Marie-Claude Rondeaux, une syndicaliste de 63 ans, membre de Lutte ouvrière. Cette liste se revendique comme étant "la seule liste véritablement à gauche et anti-Macron sur Fourmies".

De son côté, Franck Berteaux vient de dévoiler les premières lignes de son programme, cela va de la transformation de l’ancien supermarché Dia en une salle polyvalente dédiée aux Lotos, en passant par la construction d’un centre aquatique, avec Laser Game et pistes de kartings électriques (sur le site des anciennes verreries face au lycée St Pierre), le retour des marchés nocturnes et d’un feu d’artifice aux étangs des moines ou bien encore l’achat d’un « petit train » pour améliorer la mobilité entre les différents quartiers et pour faire visiter la ville aux touristes.

Quant à Mickaël Hiraux, le maire sortant de Fourmies, il entrera officiellement en campagne lundi prochain. Il tiendra en effet une conférence de presse, ouverte au public, le 20 janvier à midi, à la maison des associations. Signalons qu’aucun projet non engagé ne sera présenté ce vendredi soir, lors de sa cérémonie des vœux, conformément à la législation et au code électoral.

Les 10 nouvelles cellules commerciales sur la ZAC de La Marlière à Fourmies seront livrées pour la mi-avril 

D’après les promoteurs de ce projet, le groupe Belge De Vlier, c’est le magasin de bricolage Hubo, qui devrait être le premier à ouvrir ses portes, d’ici le mois de mai. Suivra ensuite, l’animalerie « Tom&Co » et les magasins de prêt-à-porter « Intersport », « Chausséa », « Tape à l’œil » et « Takko Fashion ». A ce jour, 4 cellules restent vides, mais le promoteur indique être en contact avec plusieurs autres investisseurs. Il estime d’ailleurs que les 10 cellules devraient être occupées pour la rentrée de septembre au plus tard...

Toujours sur cette ZAC de La Marlière, on nous annonce l’ouverture en juin ou juillet d’une « Halle aux sports » en lieu et place d’Intersport, à côté de Gifi. Un nouveau restaurant devrait aussi sortir de terre cette année, en face du restaurant « La Petite ferme », entre King Jouet et Gédimat. Entre 2 et 4 boutiques devraient également être aménagées dans la galerie marchande de l’hypermarché Carrefour. On parle notamment d’une Parapharmacie. Cette proposition est en attende de confirmation. Enfin, le projet de construction d’une salle de sport « l’Orange Bleue », en face du PIDE, devrait se concrétiser dès cette année, avec une pose de la première pierre espérée au cours du second semestre.

Une page se tourne à Ohain

Après 31 ans de mandat, Alain Rattez vient de présenter sa dernière cérémonie des vœux. Il a confirmé qu’il ne briguera pas en mars prochain un 6ème mandat. Fier de son bilan, il estime pourvoir partir sereinement, avec « le sentiment du devoir accompli ». C’est l’un de ses adjoints, Sylvain Oxoby qui conduira la liste de la majorité sortante. Notez qu’à ce jour, aucun autre candidat ne s’est manifesté.

En Thiérache :

La colère des agriculteurs Thiérachiens à propos des nouvelles zones de non- traitement applicables depuis le 1er janvier

Cela va de 3 à 20 mètres de distance des premières habitations, selon le type de produits et de matériel utilisés. Tous les produits cancérigène, mutagène et toxique pour la reproduction ne peuvent plus, par exemple, être traiter à moins de 20 mètres des maisons. L’Union des syndicats agricoles de l’Aisne dénonce ces mesures qui vont faire perdre beaucoup d’argent aux agriculteurs Thiérachiens. Ces derniers réclament de nouvelles négociations et espèrent aboutir à la signature d’une charte de bon voisinage, via l’ouverture d’une consultation publique, « pour établir de nouvelles règles moins contraignantes ».    

Hugues Cochet, le maire de Guise, officiellement candidat à sa propre succession 

Le président de la communauté de communes Thiérache, Sambre et Oise brigue un troisième mandat pour poursuivre les projets engagés sur Guise, comme celui de la redynamisation du centre-ville. Il aura face à lui 2 listes d’opposition conduites par Armand Pollet, pour le Rassemblement National et par Nicolas Maineray, l’actuel directeur du château fort de Guise.

Une liste « Debout la France » à Vervins !

Jean-Marc Prince, le maire sortant de Vervins, est candidat à sa propre succession. il aura face à lui une liste conduite par Jean-Hugues Pointier, un ex-militaire aujourd’hui à la retraite. Cet adhérent de « Debout la France » cherche à boucler sa liste. De simples citoyens, des sympathisants des Républicains ou même du Rassemblement National pourraient notamment le rejoindre…

La réouverture progressive du service des urgences à l’hôpital de Guise 

Après avoir fermé ses portes en décembre, le service de consultations de jour non programmées vient de rouvrir deux jours par semaine, tous les lundis et vendredis. Pour des urgences du mardi au jeudi, ainsi que le week-end, il faudra désormais se rendre à la maison médicale. L’ouverture 7 jours sur 7 du service des urgences à l’hôpital de Guise est toujours annoncée pour le 1er mai. D’ici là, 2 à 3 urgentistes devront être impérativement recrutés.

La circulation des TER s’améliore dans la région des Hauts-de-France 

Alors que le taux de gréviste à la SNCF a atteint, hier, son plus bas niveau, avec moins de 5 % de cheminots en grève, on nous annonce pour aujourd’hui 3 TER sur 5 en circulation entre Hirson-Jeumont-Aulnoye et Lille et 2 TER sur 3 entre Hirson et Laon. Par contre, c’est toujours aussi compliqué de se rendre à Paris, au départ de Maubeuge ou d’Aulnoye-Aymeries, avec seulement 2 aller-retour maintenus sur les 5 quotidiens. Pour aller à Paris, la SNCF recommande de passer par Lille ou de se rendre directement en voiture à la gare de Saint-Quentin, nettement mieux desservie que celle de Maubeuge…