L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce lundi 29 juin 2020

29 juin 2020 à 15h45 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

La victoire très nette de Jean-Guy Bertin à Wignehies

Sa liste est arrivée très largement en tête avec plus de 50 % des suffrages, soit quasiment 10 points de plus qu’au 1er tour, sans doute au détriment de Christian Dubois, 2ème au soir du 1er tour et qui avec moins de 24 % se retrouve finalement en 3ème position du second tour. Il a été devancé par la liste de Clément Chikh, deuxième avec plus de 25 % des voix. Fort de son bon résultat, Jean-Guy Bertin a promis de se mettre au travail dès cette semaine, avec comme priorité, la réouverture du parc des Soigneuses et du terrain multisports de Wignehies avant les grandes vacances...

La victoire confortable de Thierry Reghem au second tour des municipales à Trélon

Thierry Reghem qui va succéder à François Louvegnies, le maire sortant qui ne se représentait pas après 35 années à la tête de sa commune. Il laisse entre les mains de son 1er adjoint, deux gros dossiers à plusieurs millions d’euros : la transformation du château des Carmes en un institut médico-social, puis la réhabilitation de la maison Ténart qui à terme devrait devenir un centre socio-culturel rural, à condition que les subventions soient au rendez-vous. Avec un score dépassant les 62 % des voix, face à la liste d’opposition « Trélon le renouveau » conduite par Éric Bongibault, le futur nouveau maire de Trélon, Thierry Reghem estime que les électeurs ont fait le choix de la transition positive. Il en a profité pour démentir les propos de son adversaire, qui durant la campagne avait annoncé que Trélon risquait d’être mise sous tutelle.

En Thiérache :

Du sursis pour l’auteur d’un accident avec délit de fuite à Guise

Un jeune conducteur de 19 ans a été condamné la semaine dernière à 3 mois de prison avec sursis et à une suspension de son permis pendant 8 mois. Le 20 juin 2019, alors qu’il circulait à vive allure dans les rues de Guise, ce jeune homme avait renversé et blessé grièvement une cycliste, avant de prendre la fuite. Présents sur les lieux pour une opération de contrôles, les gendarmes avaient tout juste eu le temps de noter la plaque d’immatriculation du véhicule à l’origine de l’accident. La vidéosurveillance a aussi permis de démentir les affirmations du jeune homme, qui prétendait ne pas être l’auteur des faits.

Une peine de prison 2 fois moins lourde pour le braqueur du PMU d’Hirson

En première instance, cet individu avait été condamné à 30 mois de prison. Sa peine a été ramenée en appel à 15 mois ferme et 15 mois avec sursis. D’après nos confrères de l’Union, les fais s’étaient produits en octobre 2016. Avec l’aide d’un complice, ce jeune homme avait braqué le bar PMU d’Hirson. Le gérant a été aspergé de gaz lacrymogène avant d’être ligoter. Les voleurs étaient repartis en moto, avec le contenu de la caisse, soit environ 5 000 euros. Ils avaient fallu plus de 2 ans aux enquêteurs pour les retrouver.