En bref dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce lundi 10 février 2020

11 février 2020 à 10h06 par Paul Schuler

CANAL FM

Dans le sud-Avesnois :

Un retrait de délégation pour Jack Pottier, adjoint au maire de Fourmies en charge de la sécurité

Jack Pottier est le 3ème adjoint au maire de Fourmies qui n’a pas été retenu sur la nouvelle liste que présentera Mickaël Hiraux, dans quelques jours. Lui aussi a décidé de rejoindre la liste « Unis pour Fourmies », conduite par Corinne Ridé, l’ex adjointe aux logements sociaux et par Claudine Daquet, l’ex-adjointe aux affaires scolaires. Depuis jeudi, Jack Pottier n’est donc plus chargé de la sécurité, de la circulation et de la vie associative sur Fourmies.

La création de nouveaux services à l’EHPAD des « Vertes années » à Wignehies

Un nouveau « Pôle d’activités et de soins adaptés » va ouvrir ses portes d’ici le mois de juin. Il pourra accueillir jusqu’à 14 personnes en même temps.  Il sera complété par la création d’une unité de vie Alzheimer de 12 places. Ces projets s’inscrivent dans le cadre d’un vaste plan de restructuration et d’extension de cette maison de retraite, qui, à terme, comptera 68 chambres individuelles contre 53 aujourd’hui. Le coût total de ces travaux de modernisation et d’agrandissement est estimé à plus de 2 600 000 €.

En Thiérache :

Une blessée grave dans une collision frontale entre une voiture et un engin agricole à Étaves-et-Bocquiaux

L’accident s’est produit vendredi soir, vers 20h30, sur la route départementale 31, entre Fresnoy-le-Grand et Guise, à proximité d’un carrefour et à l’issue d’un virage, dans des circonstances qui restent à déterminer. La conductrice du véhicule de tourisme a été hospitalisée sur St Quentin. A priori, ses jours ne seraient plus en danger.

Un projet de création de barrage qui est loin de faire l’unanimité à Saint-Michel

Cela fait maintenant plus de 10 ans que les riverains du hameau de Montorieux s’opposent au projet d’aménagement d’une retenue d’eau à proximité de leurs maisons. Ce projet est redevenu d’actualité la semaine dernière lorsque l’Oise est sortie à nouveau de son lit. Les habitants du hameau de Montorieux craignent « l’inondation de leur vallée et la destruction de tout un écosystème », alors que justement, ce barrage doit permettre de limiter les risques de crue en aval du bassin de l’Oise.