En bref ce vendredi 16 septembre 2022 dans le val de Sambre


16 septembre 2022 - 2102 vues

Maubeuge : des CRS en renfort dans le quartier de Sous-le-bois

Une présence intrigante de de deux cars de CRS depuis le début cette semaine dans le quartier de Sous-le-Bois à Maubeuge : ils font partis des nouvelles unités déployés dans les quartiers sensibles du Nord, comme à Roubaix, Valenciennes et sur Maubeuge, pour lutter contre les trafics de drogue et en finir avec les rodéos urbains. Ces CRS viennent ainsi renforcer les brigades de reconquête républicaine du commissariat central de Maubeuge et seront régulièrement présents dans le quartier de Sous-le-Bois, mais aussi à l’Épinette et aux Écrivains. D’après les forces de l’ordre, la présence des CRS à Sous-le-Bois n’a aucun rapport avec l’agression d’une sexagénaire qui s'est produite vendredi dernier dans ce quartier…

Cousolre : un véhicule en mauvaise posture hier matin

Ça s’est passé hier matin, vers 9h. La voiture s’est retrouvée à moitié suspendue dans le vide, en bordure d’un pont situé à proximité du magasin Spar. Selon les gendarmes, la conductrice du véhicule aurait confondu la pédale de frein et d’accélération, avant de franchir la barrière de sécurité du pont. Grâce à l’intervention des secours, la nonagénaire est sortie indemne. Elle a tout de même été hospitalisée, pour y subir des examens d’usage...

Beaufort : le lancement des travaux de construction d’une nouvelle école

C’est un projet à 3 M€ largement subventionné. La nouvelle école sortira de terre, derrière la mairie, en lieu et place de deux bâtiments vétustes. Notez qu’elle sera chauffée, via une chaufferie à bois déchiqueté, qui sera aussi reliée à la mairie. La livraison de l’école est espérée pour septembre 2023 ou janvier 2024.

Maubeuge : la transformation de l’ancienne Banque de France en un nouveau pôle polyculturel

C’est ce soir que sera inaugurée la 1ère exposition Muse, un espace immersif et numérique consacré à la grande histoire de Pompéi, conçu par le Grand Palais à Paris. Ce musée numérique et immersif temporaire est appelé à s’installer, par la suite, plus durablement dans les anciens locaux de la CAF et de la sécurité sociale, qui accueilleront le musée Boëz et la médiathèque.

Quant aux appartements du directeur de l’ancienne Banque de France, ils seront transformés en un centre d’interprétation historique. Ce sera une sorte de musée dédié à l’histoire de Maubeuge, de ses fondations à nos jours, regroupant des centaines d’archives et d’objets rares. Le coût total de ce projet est estimé à plus de 5 millions d’euros.

Maubeuge : une vente de légumes à la Ressourcerie

Dans le cadre des semaines du développement durable, la ressourcerie du n°19 de la rue d'Hautmont à Maubeuge, proposera, dans ses locaux, une vente de légumes produits par les maraichers de Maubeuge. Ça sera à partir du 20 septembre et jusqu’au 8 octobre, l’objectif étant d’inviter les habitants à acheter et à consommer des produits locaux et du bio si possible.

Un grand déstockage d'objets de seconde main sera également organisé en parallèle. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter le Coordinateur de cette ressourcerie au 06 77 11 09 52.

Aulnoye-Aymeries : la livraison du nouvel Intermarché

Après plus d’un an de travaux, sa surface de vente est passée de 1200 à 1800 m2. On y trouve un nouveau rayon fruits et légumes 2x plus grand que le précédent, une poissonnerie et même un nouvel espace « boulangerie » dans le sas d’entrée, qui ouvrira ses portes, dès 7h du matin, à compter du 1er octobre.

Dans les prochaines semaines, les abords et le parking de ce supermarché seront réaménagés, avec notamment l’installation de 7 bornes de recharges pour véhicules électriques. Notez que 4 employés viennent d’être recrutés. Le nouvel Intermarché d’Aulnoye-Aymeries compte désormais 38 salariés.

Aulnoye-Aymeries : le retour du « cercle du pardon », ce soir à 19h au centre social de La Florentine

C’est une réunion publique organisé par Jean-Pierre Degrelle, destinée à se « faire du bien », à apprendre à pardonner, à oublier les blessures de la vie et se libérer des problèmes familiaux ou amicaux qui empoissonnent notre existence. Jean-Pierre Degrelle tient à préciser qu’il s’agit d’une pratique de développement personnel, qui n’a rien à voir avec un concept religieux, ni aucun rapport avec une secte. Il s’agit juste d’un temps pour soi et de remise en question, pour apprendre à pardonner et à positiver ! Le cercle du pardon, c’est donc ce soir à La Florentine d’Aulnoye-Aymeries, pour un maximum de 15 € par personne, sur réservation au 06 43 67 52 98.

Jeumont : quand le patrimoine et les boutiques font bon ménage, cela donne un « Rallye Commerce »

Il sera lancé ce week-end à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine et vous aurez ensuite jusqu’au 24 septembre pour trouver un lieu emblématique jeumontois, à travers des indices cachés dans les vitrines de 14 boutiques-partenaires, avec à la clé, des bons d’achats à gagner !

Maubeuge : des visites guidées pour découvrir les coulisses du théâtre Le Manège

Ce samedi et le 24 septembre ! C’est une occasion idéale pour découvrir ce temple de la culture du val de Sambre, appelé à être entièrement rénové dès l’an prochain, pour un coût estimé à plus de 8 millions d’euros !

Maubeuge : l’acteur Lorant Deutsch est en tournage

En plus de ses émissions historiques à la télé et à la radio, Lorant Deutsch a déjà consacré des reportages sur la Thiérache, via sa série « à Toute Berzingue ! » diffusée sur sa chaine YouTube. La suite de ses aventures en Sambre-Avesnois-Thiérache sera donc consacrée à l’histoire cachée de Maubeuge. On ne manquera de partager les liens lors de la mise en ligne de ces vidéos…

Le jeumontois, natif de Maubeuge, Benjamin Pavard, à nouveau sélectionné en équipe de France de football 

Il s’est pourtant blessé ce mardi soir en Ligue des Champions, mais ça devrait aller d’ici le 22 septembre où les bleus affronteront l’Autriche en Ligue des nations, puis le Danemark le 25.

Aulnoye-Aymeries : une prolongation du contrat pour l’entraineur/manager du Sambre-Avesnois Handball

Clément Petit restera jusqu’en 2024, avec deux années supplémentaires en option. Arrivé en avril 2020, ce technicien a emmené son club sur le podium de la Division 2 et vise désormais l’Élite nationale. Pendant ce temps, les Sambriennes enchainent les matchs de préparation et se déplaceront ce week-end en Alsace du côté d’Achenheim.

Par Paul Schuler / Avec T.P. / Photo : Ministère de l'intérieur